Le Danemark s'impose chez les Jeunes Cavaliers, la France deuxième

Les Danois ont fait résonner leur hymne ce soir, lors de la Coupe des nations Jeunes Cavaliers
Crédit : PSV Morel

Vendredi 03 mai - 20h12 | Par Amélie Ulmer

Le Danemark s'impose chez les Jeunes Cavaliers, la France deuxième

La Coupe des nations des Jeunes Cavaliers présentée par Animo a offert un joli spectacle. Si l'équipe de France a réalisé une jolie performance collective, elle a tout de même dû s'incliner devant le Danemark qui a pu compter sur le magnifique double sans-faute de Clara Hallundbaek. La Belgique a quant à elle pris la troisième place.

 - Le Danemark s'impose chez les Jeunes Cavaliers, la France deuxième

Pour sa deuxième participation en Coupe des nations, Alice Vancrayelynghe impressionne, et livre une des meilleures performances de la compétition.
Crédit : PSV Morel

Après la victoire irlandaise dans la Coupe du monde Junior, cinq pays se sont disputés la Coupe du nations Jeunes Cavaliers proposée par Animo. Les Danois en sont sortis vainqueurs grâce à leur régularité et ont ainsi devancé une équipe de France séduisante, qui a donc terminé à la deuxième place. Cependant, tout n'a pas été si simple puisque le tracé proposé par Grégory Bodo a joué son rôle lors de la première manche de cette Coupe des nations, avec notamment un triple délicat. En utilisant délicieusement les irrégularités de hauteur du Grand Parquet, le chef de piste a mis techniquement à l'épreuve un bon nombre de cavaliers. Les Espagnols ont particulièrement été déstabilisés à l'image de Carlos Lange Fraile, sorti de piste avec dix-sept points. Son compatriote Gustave Angeloz, en selle sur Argentina Chevrier a également obtenu un score lourd de vingt-huit points, certainement dû au manque d'expérience de sa jument âgée de neuf ans. Les gagnants du jour n'ont pas été épargné non plus puisque ses deux premiers représentants, Christina Nielsen et Alexander Godsk ont été pénalisés respectivement de huit et seize points. Ce dernier score est également celui d'Alexandre Carlet avec Sanga du Garret qui a moins retenu son alezane que d'habitude et ainsi semblé en difficulté. Mais certains pilotes ont au contraire fortement impressionné le public bellifontain. C'est le cas de la Française Alice Vancrayelynghe en selle sur sa bondissante Ipsy, pour leur deuxième participation en Coupe des nations. Le couple a magnifiquement débuté l'épreuve avec l'un des seuls trois sans-faute de ce premier acte et a ainsi permis à la France d'espérer une fin heureuse. Le Suisse Guillaume Gillioz et sa jument A l'Amour de Longpre ont également convaincu en finissant leur tour sans pénalité.

Une deuxième manche à rebondissements

Toutefois, une seconde manche ne ressemble que rarement à la première. Ainsi, l'unique Helvète auteur d'un parcours parfait dans le premier acte est ressorti avec seize points pour son deuxième passage. Et malgré la bonne performance de sa compatriote Aurélie Rytz avec son splendide étalon Vodka de Hus, la Suisse a terminé au pied du podium, à la quatrième place. Une déception pour l'équipe victorieuse de cette même épreuve un an plus tôt. Pour l'équipe espagnole, la deuxième manche n'a pas non plus rimé avec rédemption, puisqu'ils ont pris la dernière place avec un total conséquent de quarante-sept points. Les Belges ont profité de ces mauvaises performances pour rattraper le retard pris lors de la première manche. Ainsi tous les cavaliers, à l'exception de Maartje Verberckmoes qui réalise deux quatre points, ont amélioré leur score de première manche et sont ainsi repassés devant les Suisses. Toutefois, ils n'ont pas réussi devancer l'équipe tricolore qui s'est défendue avec brio comme le prouve la performance d'Alexandre Carlet dans ce deuxième moment, fièrement sorti de piste sans pénalité. Arthur Deuquet et Nina Mallevaey ont quant à eux été très réguliers avec un double quatre points pour l'un et une première manche à cinq points et une seconde à quatre pour l'autre. Néanmoins, la prestation d'Alice Vancrayelynghe a à nouveau séduit le public, et ce, malgré une petite faute dans le deuxième obstacle du triple. “Je suis très heureuse de la performance de la jument car il s'agit de notre deuxième Coupe des nations ensemble, après Opglabbeek où nous avions fait deux fois quatre points. Malgré une légère faute dans la triple, je suis ravie de son comportement.” a analysé la jeune cavalière. Mais les Tricolores ont trouvé meilleurs qu'eux aujourd'hui avec l'équipe danoise. Portée par le double zéro de l'excellente Clara Hallundbaek en selle sur un fils de Baloubet du Rouet, Hh Best Buy, l'équipe à la veste rouge a su maintenir son avance. Ainsi, Emil Hallundbaek n'a même pas eu besoin de repartir en deuxième manche grâce aux neuf points d'avance de son équipe sur les Bleus. “Mon équipe a bien monté et j'ai eu un très bon feeling. Par ailleurs, battre de grandes équipes sur un terrain aussi prestigieux que Fontainebleau est un vrai bonheur.” a conclu le chef de l'équipe danoise, Bo K. Müller, qui avait déjà permis à cette équipe d'être classée deuxième l'an passé.

Les résultats ici

Revivez les parcours des meilleurs Français :