Vendredi 03 mai - 17h49 | Par Célia Vallet

L’Irlande emporte la Coupe des nations

  Le suspens a été à son comble cet après-midi pour la Coupe des nations juniors présentées par Parlanti Passion. Sept nations sont venues disputer la victoire, et si la Belgique a tenu la tête la première moitié de l’épreuve, l’Irlande a finalement retourné la situation. Les français ont, quant à eux, été honoré par la troisième place grâce à leurs belles performances.   Sur le Grand Parquet houleux de Fontainebleau, le parcours, dessiné par Grégory Bodo, a mis en difficulté beaucoup de cavaliers, notamment le double 7A et 7B, en descente, a beaucoup écumé les rangs.

La Belgique a tenu la première manche

La Belgique a tenu la première manche - L’Irlande emporte la Coupe des nations

La France, bien partie grâce à la prestation de Dylan Rigot et Tip Top des Vans, a malheureusement rencontré quelques difficulté. Si le cavalier à la veste bleue a embrassé son cheval en sortie de piste, après avoir réalisé un beau premier sans-faute, Jeanne Sadran, quant à elle, a été piégée par le double, avant de faire tomber l’obstacle suivant la rivière. Sa compatriote Valentine Delaveau a également fauté dans en sortie de double. Une erreur qui ne l’a pas déconcentrée pour le reste du tour. Alors au coude à coude avec l’Irlande, également avec quatre points au compteur après le passage de quatre cavaliers, la destinée de la France pesait sur les épaules du jeune Antoine Ermann. Malheureusement, et malgré un parcours très serein, le couple commet une faute sur la rivière.
 
Le compteur français était donc à huit points, quand le compteur irlandais était égale au belge : quatre points. Si les Belges, gagnants de la Coupe des nations le mois dernier à Opglabbeek, avaient entamé cette épreuve en très bonnes conditions, ils sont finalement rejoint par les Irlandais à la première place provisoire lors de la dernière rotation.
 
Pour la seconde manche, seules six des sept équipes avaient l’autorisation de repartir. Avec trente-six points au compteur, les cavaliers suisses n’ont malheureusement pas pu continuer la compétition.

Une deuxième manche pleine de suspens

Impossible de départager la France, l’Irlande et la Belgique jusqu’au troisième partant de chaque équipe. Dylan Ringot, Gilles Nuytens  et Kate Derwin, les premiers partants de chaque équipe, ont signé deux doubles sans-faute. Valentine Delaveau  et Jeanne Sadran sont finalement sorties avec quatre points. La France conserve donc la troisième marche du podium. Dernière cartouche de la France, Antoine Ermann double le sans-faute, une performance particulièrement admirable pour sa première participation en Coupe des nations. La fille de Patrice Delaveau s’est exprimée : “Je suis très contente pour l’équipe, il y a eu de beaux parcours. Je suis particulièrement fière des résultats d’Antoine, qui participait à sa première Coupe des nations. Il n’a pas l’expérience de cette compétition et il a eu la dure responsabilité de partir en quatrième position. En ce qui me concerne je ne suis pas satisfaite de mes tours. J’ai fait des erreurs que je ne fais pas d’habitude, mais cela ne vient pas de mon cheval. Il a été super”.
 
Alors qu’elle était assurée de monter sur la première marche, l’Irlande a choisi de préserver son dernier couple Jason Foley a donc passé son tour grâce aux magnifiques sans-faute de ses coéquipiers, même si Harry Allen a écopé d’un point de temps. Jason a exprimé sa fierté : “ Je suis très content de notre performance. Personnellement, je monte Uncas S depuis lundi, et je suis fier d’avoir réalisé de si bons résultats. La piste était difficile à monter, surtout la dernière combinaison.”
Si la Belgique n’est pas parvenue à reprendre la main, elle n’a pas à rougir de ses cavaliers. Gilles Nuytens et Tim Prouvé ont signé deux tours parfaits. Quant à Constance Adam et Emilia Housen, elles ont laissé une et deux barres à terre.
 
L’Espagne, en quatrième position, a compté vingt points à son compteur, devant les Pays-Bas à  vingt-huit points. Les cavaliers danois ont hérité de la sixième place avec leur trente-deux points, devant la Suisse.
 
La France et la Belgique partagent en revanche la première place du podium dans la  Coupe des nations individuelle. Louna Garo et Valse A Villers ont signé un tour sans encombre impressionnant, à l’image de la Belge Louise Joassin, associée à Hermanie.
 

Revivez les parcours des meilleurs Français :