Yves Chauvin réélu pour un troisième mandat à la présidence de la Société hippique française

Crédit : Scoopdyga (archives)

Mardi 16 avril - 22h01 | À Paris, Yeelen Ravier

Yves Chauvin réélu pour un troisième mandat à la présidence de la Société hippique française

Ce matin à Paris s’est tenue l’assemblée générale annuelle de la Société hippique française. Après avoir dressé le bilan de l’année 2018, puis dévoilé les projets pour 2019, Yves Chauvin a été réélu président de la société mère du jeune cheval et poney de sport.

L’assemblée générale de la Société hippique française s’est déroulée ce matin dans un amphithéâtre du XIVe arrondissement de Paris. C’est évidemment son président, Yves Chauvin, qui a ouvert les débats, rappelant l’importance de l’instance nationale pour toute la filière équine. Travaillant en bonne intelligence avec les autres entités françaises, la Fédération française d’équitation en première ligne, la SHF a présenté un bilan financier équilibré pour l’année 2018. Les comptes ont été présentés par le trésorier Gérard Rameix, et ont mis en lumière des chiffres satisfaisants, malgré de nombreux investissements, notamment en termes de communication et pour dynamiser l’élevage français. L’an dernier, la SHF a réalisé 27.333 euros de recettes en 2018, contre 17.237 euros en 2017. Une nette augmentation!
 
Pourtant, la conjoncture aurait pu conduire à un léger déficit, la SHF ayant entre autres payé quasiment 5 000 euros d’impôts et de taxes supplémentaires qu’en 2017 et perdu 10 000 euros de du Fonds Eperon, nourri par la filière des courses. En outre, le nombre de naissances d’équidés de sport ayant baissé pendant quelques années avant de repartir légèrement à la hausse très récemment, il y a naturellement moins de potentiels engagés sur les Cycles libres et classiques de la SHF en saut d’obstacles, concours complet, dressage, endurance, attelage et hunter. Ce que n’a pas manqué de souligner Yves Chauvin, partisan d’une plus grande solidarité avec le monde de l’élevage. "Il faut une aide réciproque avec l’élevage. Les chiffres des naissances sont inquiétants, et je ne suis pas optimiste si les choses continuent comme ça... Nous devons assumer un rôle de service public. Il faut sensibiliser les gens au monde de l’élevage et le faire vivre!"

Réélection d'Yves Chauvin et présentation du budget 2019

Après les différents bilans, l’heure a été à l’évocation du futur. Pour 2019, le budget adopté s’élève à 10.335.400 euros, soit une baisse de 13.000 euros par rapport à 2018, s’expliquant encore une fois par le faible nombre de naissances. Ces prochains mois, le soutien de la SHF sera renforcé auprès des organisateurs de concours locaux d’élevage. Une commission sur le bien-être animal devrait être créée, et des partenariats avec Aviva, Cavalassur et des titres de presse devraient être annoncés. 


À la fin de cette assemblée générale, les résultats de l’élection pour la présidence de la SHF ont été dévoilés, après la mise en place d’un nouveau système de vote en ligne qui semble avoir satisfait les protagonistes. Élu à sa tête depuis 2012, Yves Chauvin et sa liste ont obtenu la majorité des voix aux dépens de celle conduite par Arnaud Évain, président de l’agence Fences et du Groupe France Élevage. "Je suis un peu déçu de la faible participation à cette élection", a réagi le candidat perdant. "Je pense que les gens ne se sont pas sentis concernés, ou qu'ils n'ont pas senti l'intérêt de voter. En tout cas, le choix est clair, ceux qui ont voté voulaient poursuivre la politique qui est menée depuis quelques années, ce que je respecte."
 
Voici la nouvelle composition des organes dirigeants de la SHF.

Comité exécutif
- Yves Chauvin : président (ANR)
- Paul Hubert : vice-président (Socio-professionnel)
- Gérard Rameix : trésorier (Coopté)
- Yves Gay : secrétaire (ARE)
- Yves Leroux (Coopté)
- Loïc de la Porte du Theil (Coopté)
- Olivier Fouque (ARE)
- Jean-Baptiste Thiébot (ARE)
- Marie-Dominique Saumont-Lacœuille (ANR)
- Jacqueline Riondé (ANR)
- Geneviève Mégret (Socio-pro)
- Jean-Luc Dufour (Socio-pro)
 
Les présidents des commissions statutaires sont :
Élevage : Michel Guiot (Socio-pro)
Valorisation : Pascal Cadiou (ANR)
Commercialisation : Éric Giraud (AFCE)

À lire également...

Réagissez

  • mire - le 17/04

    Je sais qu' il est très compliqué de gérer la SHF mais dans une interview , j' ai entendu Monsieur Chauvin dire qu' il y avait toujours autant de monde à la finale des jeunes chevaux de Fontainebleau, ce qui est totalement faux ,il y a qq années une place dans les tribune se réservait dès le matin 10h ,maintenant même dans l' après midi ,on trouve une place assise, faisons donc confiance à qq un d' aveugle………..!!

  • TOF - le 17/04

    oh merde !

Le mag

GRANDPRIX #109 GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #109

(GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter