Jérôme Guéry et Quel Homme du Hus couronnés à Mexico pour leur premier Grand Prix 5*

Pour leur tout premier concours 5*, Jérôme Guéry et Quel Homme de Hus ont frappé fort !
Crédit : © Stefano Grasso / LGCT

Dimanche 14 avril - 07h52 | Mélina Massias

Jérôme Guéry et Quel Homme du Hus couronnés à Mexico pour leur premier Grand Prix 5*

Sous le soleil du Mexique, trente et un couples ont pris le départ du Longines Global Champions Tour. Au terme d’un barrage qui a réuni douze cavaliers, Jérôme Guéry a eu le dernier mot, remportant par la même occasion son premier Grand Prix 5* avec Quel Homme de Hus. Le Belge a devancé l’Egyptien Abdel Saïd et le Néerlandais Harrie Smolders. Seul Tricolore au départ de ce Grand Prix, Simon Delestre, associé à Uccello de Will, a signé deux parcours parfaits et s’octroie une belle sixième place.

Le triple piège plusieurs cadors

Parti en numéro deux, Simon Delestre déroule déjà le premier sans-faute, en selle sur Ucello de Will. L’ancienne monture du Brésilien Pedro Veniss semble monter en régime à mesure qu’il concourt sous la selle du Lorrain. Deuxième du Grand Prix des Longines Masters de Hong-Kong, le hongre de 11 ans ravit son cavalier, qui sort de piste avec le sourire aux lèvres. Si Calisto Blue tente quelque peu d’imiter le style de l’atypique alezan d’Emanuele Gaudiano, Chalou, en début de tour, Daniel Deusser réussit à s’ouvrir les portes du barrage. Harrie Smolders ajoute rapidement son nom à la liste des heureux élus qui s’affronteront sur un ultime parcours raccourci. Malgré quelques actions moins discrètes qu’à l’accoutumée, le Néerlandais et son fils de Diamant Semilly ne se font pas piéger par le temps, contrairement à la Suissesse Jane Richard Philips. Débordante de satisfaction au terme de son parcours avec Clipper du Haut du Roy, l’Helvète achève ici son week-end mexicain.

Le triple, placé en numéro six piège de nombreux cavaliers. Kent Farrigton et Danielle Goldstein, tous deux partis en début d’épreuve sont les premiers à en faire les frais. Avec l’ancienne monture de l’Irlandais Cameron Hanley, Eis Isaura, le local Jose Antonio Chedraui Prom est malchanceux. Avant d’être lui aussi fautif dans le triple, le Brésilien a dû essuyer une défense de sa fille de Tinka’s Boy, dans la courbe du numéro deux au numéro 3. Et en plus de ça, le collier de chasse de Jose Antonio Chedraui Prom a cassé à mi-parcours. Décidant finalement d’abandonner, le public mexicain a chaleureusement raccompagné le cavalier vers la sortie. Alors que Denis Lynch et l’impétueux gris, Hector van d’Abdijhoeve, laissaient à terre l’entrée de triple, Ben Maher, le vainqueur du circuit de Jan Tops l’an dernier, a dû s’avouer vaincu sur la sortie de triple. Le Britannique a ensuite concédé deux autres erreurs. Bart Bles, tout de bleu vêtu, renverse quant à lui l’élément B du triple, qui était jusque là resté sur les taquets. Sa monture, Israel vd Dennehoeve, ajoute huit points à son compteur. Vainqueur de l’épreuve qualificative pour ce Grand Prix, Scott Brash termine avec douze points, aux rênes d’Hello Senator. Le Britannique, lauréat de cette même épreuve l’an dernier avec l’inoubliable Ursula XII doit se résoudre à laisser son titre à l’un des douze couples qualifiés pour le barrage.

Une première en 5* pour Jérôme Guéry et Quel Homme de Hus Z déjà auréolée de succès

Une première en 5* pour Jérôme Guéry et Quel Homme de Hus Z déjà auréolée de succès - Jérôme Guéry et Quel Homme du Hus couronnés à Mexico pour leur premier Grand Prix 5*

Crédit : © Stefano Grasso / LGCT

Le seul Tricolore de ce Grand Prix, Simon Delestre, a hérité de la difficile tâche d’ouvrir le barrage. Sans prendre tous les risques, le Lorrain assure l’essentiel avec Uccello de Will. Il pousse même le Belge Niels Bruynseels à la faute. Lancé à toute vitesse sur la bondissante Gancia de Muze, le cavalier du Plat pays négocie mal son virage pour aborder l’obstacle numéro quatre, un vertical sur bidet. Arrivée beaucoup trop près, la fille de Malito de Rêve ne peut éviter la faute. Elle commet une nouvelle erreur à la suite, sur l’entrée de l’ancien triple, réduit en double pour cette épreuve de vitesse. Sous les acclamations du public, Daniel Deusser et Calisto Blue effacent toutes les difficultés, sans être plus rapides que Simon Delestre. Avec une impressionnante fluidité, Eric van der Vleuten ne tarde pas à détrôner le cavalier de l’équipe de France. Mais c’était sans compter sur Peder Fredricson et Harrie Smolders qui abaissent le chronomètre coup sur coup. Bertram Allen associé à Molly Malone V et Laura Kraut sur Zeremonie commettent chacun deux grosses fautes sur le numéro cinq et l’ultime obstacle du parcours. Abdel Saïd prend à son tour la place de leader avec Venise du Reverdy après avoir tout donné pour franchir le dernier vertical sans perdre la moindre seconde. Très en forme sur cette grande piste, c’est la Belgique qui a finalement le dernier mot. Bien aidé par les encouragements du public, Jérôme Guéry a tout donné et Quel Homme de Hus a répondu présent, signant le seul parcours sans faute en moins de quarante secondes de ce barrage. Après avoir été couronnés début mars dans le Grand Prix de Vejer de la Frontera, les deux compères remportent leur première épreuve de label 5*, pour leur première apparition à ce niveau d'épreuve !

Classement complet. 

À lire également...

Réagissez

  • ALBERT MUDA - le 14/04

    Le changement de selle , pour certains chevaux est une réelle chance . Quelle métamorphose en quelques mois pour Quel Homme de Hus ! Bravo M. Guéry . J'espère que M. Pomel n'aura rien raté du très bon comportement et de la belle perf d'Uccello de Will , bravo Simon . Outre le changement de plumes , Danielle G. inauguré une nouvelle veste très originale .

Le mag

GRANDPRIX #107 GRANDPRIX n°107 JUIN

GRANDPRIX #107

(GRANDPRIX n°107 JUIN)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter