Et une Marseillaise de plus à Opglabbeek !

Après les Enfants, c'était au tour hier des cavalières poneys de faire retentir la Marseillaise au Sentower Park d'Opglabbeek
Crédit : FFE

Lundi 08 avril - 10h43 | Par Roxane Grolleau

Et une Marseillaise de plus à Opglabbeek !

Après la victoire des Enfants la veille, c'était hier au tour des cavalières poneys de briller ! Les jeunes recrues d'Olivier Bost ont fait retentir la Marseillaise lors de la Coupe des Nations, après avoir fait vibrer le public lors de la finale. La médaille d'or s'est en effet joué à un point, et l'équipe britannique ne s'est pas laissée vaincre si facilement... 

Les supporters français ont tremblé, hier, à Opglabbeek, lors de la Coupe des Nations Poney ! Les jeunes cavalières, après une entrée sur les chapeaux de roues dans la compétition jeudi, grâce à la victoire de la jeune Jeanne Hirel, avaient tout pour réussir. Cependant, elles ont dû faire face à une concurrence coriace. La première manche ne s'est pas passée comme dans les rêves des Bleuets. En effet, Romane Orhant, première à s'élancer avec Quabar des Monceaux, sort de la piste avec quatre points de pénalité, tout comme Emma Méric, associée à Venise des Islots, et Ilona Mezzadri, accompagnée de sa fidèle Callas Rezidal Z. Jeanne Hirel et Armène de Costilg finissent quant à elles en huit points. L'ardoise est donc lourde : douze points au total, alors que la Grande-Bretagne achève cette manche avec seulement quatre points. Mais les jeunes recrues d'Olivier Bost avaient décidé de ne pas se laisser faire, et enchaînent les sans-faute lors de la seconde manche, à l'exception du couple mené par Romane Orhant. Cette prestation leur permet de conserver leur score de douze points, alors que l'équipe britannique cède à la pression, et finit en treize points. Les jeunes Françaises auront tout donné, et avec succès ! Sur la troisième marche du podium, l'Irlande a elle aussi effectué une belle remontée, grâce à plusieurs parcours sans-faute en seconde manche.
Chez les Juniors, malheureusement, la compétition a été plus rude pour les espoirs tricolores. L'équipe, constituée de Valentine Delaveau, Tanie Grepilloux, Rose de Balanda et Dylan Ringot, n'a rien pu faire et termine à la huitième place, avec vingt-quatre points et donc, sans la possibilité de repartir pour la seconde manche. La compétition est cette fois remportée par la Grande-Bretagne, notamment grâce à une Lily Freeman-Attwood particulièrement en forme avec Karibou Horta.
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #109 GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #109

(GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter