Mercredi 25 mai - 14h25 | AnneClaireL

Grand National : les VIDEOS de l'étape de Cluny

Difficile Grand Prix à Cluny, quatrième étape du Grand National de Saut d’Obstacles, car sur les trente-sept couples engagés dans ce Grand Prix Pro Elite, aucun ne parvient à boucler un tour sans pénalité lors de la première manche.

  
A l’issue d’une manche finale palpitante, c’est [Nicolas Paillot] avec sa fidèle jument Infinie Rivage qui s’impose et offre à son Ecurie MTM une première victoire dans le circuit du Grand National. L’Ecurie Equita made by GL Events prend la deuxième place de cette quatrième étape devant l’Ecurie Aero Jet Coporate.

Si l’ensemble des cavaliers jugeaient ce Grand Prix «bien fait», il s’avérera fautif et piégeur pour bon nombre d’entre eux. Stéphen Renouard, chef de piste anglais, qui dessinait pour la première fois une piste du Grand National, n’avait pas lésiné sur les difficultés.


Retrouvez les parcours du Grand National, avec FFE TV :

Quelques uns sont pénalisés dès l’oxer numéro 1 comme Louis Cuvillier, quatrième de l’étape de Marolles en Brie avec Mack Hoy (Ecurie Vulsain – Le Cheval) ou encore Simon Lorrain avec Idalpha de Loiselière (Ecurie Equisols Plus), Bruno Garez, [Julien Gonin] avec Lana des Prés CH, Guillaume Liccardi avec Never Mind d’Arconce (Ecurie GL Events)… D’autres fautent sur l’oxer placé en numéro 6 ou encore dans la ligne 8-9-10 : Spa, triple, oxer. De plus, le temps imparti se révèle assez court.


Pour trois couples, le public a été tenu en haleine et y a cru jusqu’au bout. Nicolas Paillot et Infinie Rivage (Ecurie MTM) ne peuvent éviter la faute sur l’avant dernier : un vertical avec une palanque blanche. Quant à François Giffon avec Korrigan d’Olen (Ecurie Zoe Com - Selga Team) et Arnaud Thomas avec Marius du Vallavan (Ecurie Aero Jet Corporate), la faute arrive sur l’oxer final.

Comme l’indique le règlement, dorénavant sont repris en manche finale tous les sans-faute ou les dix meilleurs de la première manche. Avec aucun tour sans pénalité, ce sont dix couples, auteurs au minimum d’une faute et avec un peu de temps de dépassé qui prennent le départ de cette deuxième manche : Nicolas Paillot (Ecurie MTM), Jimmy Jean (Ecurie Antares Sellier-Vans Fautras), Nadja Steiner (hors Grand National) et [Vincent Feuillerac] (Ecurie Equita'Made by GL events), tous les quatre pénalisés de quatre points. [Reynald Angot] (Ecurie Maurepas Technique-Equistro), [Jean Le Monze] (Ecurie Harley Davidson Grenoble-Equi'Pouss) et Arnaud Thomas (Ecurie Aero Jet Corporate) avec un compteur à 4,25 points. Ainsi qu’Alexandre Cécille (Ecurie Horsey Insurance), Jean Le Monze, Reynald Angot avec leurs deuxièmes montures, pénalisés de 4,50 pts.


Sur les dix couples qualifiés et partis dans l’ordre inverse du classement de la première manche, six réussiront à boucler le tour parfait.


Son quart de point de temps dépassé l’empêchant d’être sacré meilleur jeune de l’étape et de prendre ses premiers points pour le Challenge Sellerie Butet, Arnaud Thomas avec Marius du Vallavan avait une revanche à prendre. Déjà bien classé l’an dernier sur ce site, il termine quatrième et monte sur la troisième marche du podium pour l’Ecurie Aero Jet Corporate.


Pour son premier Grand Prix à cette hauteur, Ondine de Cresnay, monture de Vincent Feuillerac a montré à tous ses aptitudes et ses moyens réjouissant par la même occasion la responsable de l’Ecurie Equita made by GL Events : Sylvie Robert et Kael Feuillerac, l’épouse de Vincent. Le couple termine troisième du Grand Prix et monte sur la deuxième marche du podium du Grand National.


Nadja Steiner, cavalière défendant le drapeau suisse en CSI et hors Grand National, signe un tour rapide avec Como II mais est battue par Nicolas Paillot avec Infinie Rivage pour l’Ecurie MTM, réduisant le chronomètre de plus d’une seconde.


Quatre points sur le dernier à Auvers, qualifié pour la manche finale à Jardy Marnes la Coquette,huit points à Marolles en Brie, Nicolas et Infinie n’attendaient que de décrocher une belle victoire dans l’une des étapes du circuit pour son sponsor MTM. C’est chose faite ! Lors de la remise des prix, Nicolas au micro du speaker René Billardon tenait à remercier ce public de connaisseurs, l’organisation et finissait par ses quelques mots : « comme la région a l’air de me réussir, je pense y revenir vite : dans quinze jours avec le CSI de Bourg en Bresse ! »
En quatre étapes, ce sont donc quatre écuries différentes qui s’imposent ! La tête du classement est toujours tenue par l’Ecurie Haras de Lasca – Basus (Eugénie Angot et Cédric Hurel) devant les Ecuries Sens O Riel (Benjamin Robert et Edouard Mathé) et MTM (Nicolas et Alexandra Paillot).


Direction le Centre Val de Loire dès le week-end prochain pour la cinquième étape, à Lignières en Berry.

À lire également...

Réagissez