Le retour gagnant d’Ornellaia avec un nouveau pilote

Crédit : Manuel Queimadelos/Oxer Sport

Dimanche 03 mars - 19h33 | Sébastien Roullier

Le retour gagnant d’Ornellaia avec un nouveau pilote

Cet après-midi, le CSI 4* Vejer de la Frontera, disputé dans le cadre du Sunshine Tour, s’est achevé sur la victoire d’Ornellaia dans le Grand Prix à 1,55m. Après avoir brillé avec François Mathy, John Whitaker et Anna-Julia Kontio, la jument olympique s’est cette fois imposée avec l’Irlandais Peter Moloney, qui a justement débuté en concours avec elle cette semaine.

Une vieille connaissance a remporté le Grand Prix CSI 4* de Vejer de la Frontera, cet après-midi en Andalousie. Il s’agit d’Ornellaia, une Holsteiner de quatorze ans par For Pleasure et une mère par Calato. Sa grand-mère n’était autre que la grande Fein Cera, médaillée de bronze des Jeux équestres mondiaux de Jerez de la Frontera, tout près de Vejer, en 2002, avec l’Américain Peter Wylde.

Découverte sur la scène internationale avec l’Américaine Maggie Mc Alary en 2013, puis montée jusqu’en CSI 5* par le Belge François Mathy Jr en 2014, la baie, propriété de Team Harmony, l’écurie de la princesse Haya bint al-Hussein de Jordanie, était ensuite passée sous la selle de John Whitaker. Avec le Britannique, elle avait connu les sommets, participant aux Jeux olympiques de Rio et gagnant notamment la Coupe des nations de Rome en 2016. Arrêtée pendant plus de dix mois entre juin 2017 et avril 2018, elle avait repris la compétition avec John Whitaker, mais pas pour très longtemps puisque l’ancienne présidente de la Fédération équestre internationale avait décidé de la confier à Anna-Julia Kontio. Avec la jeune Finlandaise, la puissante jument avait encore montré de très belles choses, se classant douzième du Grand Prix Coupe du monde Longines d’Oslo, avant de gagner le beau Grand Prix CSI 4* de Rouen en novembre. Depuis sa seizième place en Coupe du monde à Madrid, la semaine suivante, on n’avait plus revu le couple en compétition.

Cette semaine, on a retrouvé la championne sous la selle de Peter Moloney, le cinquième pilote de sa carrière internationale. Après avoir concédé huit points jeudi dans une épreuve à 1,50m et signé un sans-faute vendredi, toujours à 1,50m, Ornellaia a logiquement pris part au Grand Prix à 1,55m de cet après-midi. Là, sur le solide parcours dessiné par l’Espagnol Javier Trenor Paz, seuls cinq couples sont sortis sans pénalité. Au barrage, l’Irlandais de vingt-neuf ans n’a pas semblé prendre de risques insensés, mais il a suivi une trajectoire suffisamment serrée pour s’imposer.
 

Fredrik Jönsson et Cold Play au rendez-vous


Auteurs de très bons doubles sans-faute également, le Suisse Carlo Pfyffer et le Suédois Fredrik Jönsson se sont classés deuxième et troisième avec Intermezzo et Cold Play, révélation des Jeux équestres mondiaux, où il avait contribué à la médaille d’argent par équipes de la Suède avant de terminer huitième en individuel. Fautifs dans ce barrage, l’Espagnol Julio Arias Cueva et l’Irlandais Billy Twomey ont pris les quatre et cinquième places sur Dirka des Brumes et Lady Lou, deux prometteuses juments de dix ans.

Côté français, la meilleure performance est à mettre au crédit de Pénélope Leprevost, pénalisée de quatre points au tour initial avec Cartino 10, son nouvel étalon gris de neuf ans, déjà dixième du Grand Prix CSI 3* de la semaine passée. Après Vancouver de Lanlore, c’est donc un nouveau très bon cheval que le Suisse François Vorpe lui confié. Quant à Alexandra Paillot et Tonio la Goutelle, doubles médaillés d’argent des Jeux méditerranéens disputés l’an dernier en Catalogne, ils ont concédé deux fautes dans ce Grand Prix doté de 94.000 euros.

Deux autres épreuves comptant pour le classement mondial Longines des cavaliers étaient au menu aujourd’hui. L’Irlandais Richard Howley s’est adjugé une Vitesse à 1,45m avec Cruising Star, jument SHBGB de dix ans, petite-fille du génial Cruising. Michel Robert, Régis Bouguennec et Pénélope Leprevost ont respectivement fini sixième sur Emerette, onzième sur Varennes du Breuil et douzième sur Excalibur de la Tour Vidal*GFE. Enfin, dans la finale du Medium Tour, disputée sous la forme d’un Grand Prix de niveau CSI 2*, la victoire est revenue à l’Américaine Taylor Alexander, associée à Ryanair de Riverland, un étalon Selle Français de quatorze ans par Quick Star et une mère par Papillon Rouge. L’Irlandais Greg Broderick et l’Allemand Stephan Naber ont complété le podium avec Dabelle et Cinzano Rose.
 
Le classement du Grand Prix à 1,55m
Le classement de la Vitesse à 1,45m
Le classement du Petit Grand Prix à 1,45m
 
Revivez en vidéo le barrage victorieux de Peter Moloney et Ornellaia, ainsi que le tour initial de Pénélope Leprevost et Cartino 10, une interview de Peter Moloney et enfin une interview de Michel Robert réalisée sur place par les équipes du Sunshine Tour.

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #110 GRANDPRIX n°110 OCTOBRE

GRANDPRIX #110

(GRANDPRIX n°110 OCTOBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter