Record d’affluence pour le Salon des étalons de Saint-Lô

Cestuy de l’Esques a participé à la victoire dans le Grand Match sous la selle de Thomas Carlile.
Crédit : Pôle hippique de Saint-Lô

Vendredi 01 mars - 15h39 | Lucas Tracol

Record d’affluence pour le Salon des étalons de Saint-Lô

Les 23 et 24 février, Saint-Lô a concentré tous les regards de la planète élevage avec son traditionnel Salon des étalons. Dans le manège du Pôle hippique, les éleveurs ont pu présenter leurs étalons face à un public plus nombreux que jamais. 

Cette année encore, le Pôle hippique de Saint-Lô a accueilli son quatorzième Salon des étalons. Plus de deux cent pères ont été présentés, dont les illustres Mylord Carthago, Vancouver de Lanlore, Untouchable 27, Bisquet Balou, Clarimo, Cornet du Lys, ou encore Vagabond de la Pomme. La quarantaine d’étalonniers a ainsi pu faire valoir les qualités de ses protégés, et multiplier les ventes de saillies, dont le nombre avoisinnerait les mille. “Nous venons de vivre un magnifique Salon des étalons de Saint-Lô, avec plus de deux cents chevaux présentés. Cet événement a enregistré un record d’affluence. Des habitués du Pôle hippique de Saint-Lô m’ont dit n’avoir jamais vu autant de public, même l’été en plein cœur du Normandy Horse Show. On a bien sûr vu beaucoup de Normands, mais aussi des gens venant de toute la France et d’ailleurs en Europe, ce qui est très satisfaisant”, s’est réjoui Pascal Cadiou, le Président du studbook Selle Français. 

Outre les présentations, les étalons se sont affrontés lors de deux rendez-vous. Il y a d’abord eu le Masters l’Éperon, lors duquel des chevaux de quatre, cinq et six ans ont été en concurrence par catégorie d’âge. Pour les quatre ans, la victoire est revenue à Fighter Semilly, un fils de Bisquet Balou C avec une mère par Le Tot de Semilly. L’épreuve des cinq ans est revenue au somptueux Ekano S, propriété du haras de Semilly et issu des illustres Kannan et Cumano. Chez les six ans, Darkhorse Brimbelles, un fils d’Air Jordan avec une mère par Diamant de Semilly, a été le meilleur. 
À noter que dans ce rendez-vous, Ogrion des Champs, disparu dans le week-end alors qu’il devait être présenté lors du salon, a été bien représenté. Pour cause, ses fils Falco de Tatihou et Esope ont respectivement pris les troisièmes places des Masters des chevaux de quatre et cinq ans. 
 
4 ans : 
1er : Fighter Semilly (Bisquet Balou C x Le Tot de Semilly)
2e : Funky Music Semilly (Diamant de Semilly x Apache d’Adriers)
3e : Falco de Tatihou (Ogrion des Champs x Modesto)
 
5 ans
1er : Ekano DKS (Kannan x Cumano) 
2e : Eiffel de Hus (Con Air x Argentinus)
3e : Esope (Ogrion des Champs x Qredo de Paulstra) 
 
6 ans 
1er : Darkhorse Brimbelles (Air Jordan x Diamant de Semilly) 
2e ex-æquo : Del Arko d'Henvet (Tsunami de Hus x Quartz de Frely X)
2e ex-æquo : Désir d’Espoir (Vagabond de la Pomme x Rosire)
 
Dans le Grand Match, onze équipes de deux chevaux se sont affrontées. C’est finalement la composition de Génétiqu’Anglo et Bruno Rocuet qui s’est imposée grâce à Cestuy de l’Esques, un fils de King Size avec une mère par Utan âgé de sept ans, ainsi que Best of Iscia, par Diamant de Sémilly et avec une mère par Kannan. Déjà vainqueur du Master des étalons de six ans l’an passé, le premier est monté par le complétiste Thomas Carlile, tandis que le second a été présenté par Valentin Besnard. 
 
Résultats du Grand Match
1ère : équipe Génétiqu'Anglo et Bruno Rocuet avec les étalons Cestuy La de l'Esques et Best of Iscla
2ème : équipe Haras de Béthune et Georges Lepetit avec les étalons Bandro Boy de Béthune et Ascott des Vaux
3ème : équipe Haras de Semilly avec Away Semilly et Artiste de l'Abbaye
 
L’an prochain, avec la réforme des processus de la sélection de la voie mâle du Selle Français, le Salon des étalons accueillera les finales des mâles de trois ans, à l’issue de laquelle les nouveaux étalons seront approuvés. Jusqu’à 2018, cela se tenait dans le cadre du Meeting d’Automne, également à Saint-Lô.

À lire également...

Réagissez

  • TOF - le 07/03

    A la futur finale des 3 ans en février des 3 ans auront 4 ans ??

Le mag

GRANDPRIX #109 GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #109

(GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter