Jumping de l’X : Walter Lapertot l’emporte pour les 30 ans

Walter Lapertot gagne à Palaiseau. Ph. Christian Gerhard.

Mercredi 18 mai - 11h34 | AnneClaireL

Jumping de l’X : Walter Lapertot l’emporte pour les 30 ans

Une grande réussite pour cette trentième édition du Jumping de l’X, qui réunissait les talents du saut d’obstacles sur le magnifique terrain en herbe du plateau de Saclay. Quatre jours de compétitions où chacun a pu apprécier les très bons parcours du chef de piste Jean-François Gourdin, associé pour l'occasion à Patrick Caron, conseillé sportif et technique de l’SHX, et dont le regard avisé a contribué au bon déroulement des épreuves. Le jumping proposait un programme bien fourni avec des épreuves attrayantes, allant des jeunes chevaux de 7 ans au Grand Prix du CSI 2*.  


 
Les jeunes talents en exergue

 
« C’est toujours agréable de pouvoir emmener des jeunes chevaux sur ce genre de concours. Il y a de beaux parcours et cela permet de juger au mieux de la progression », soulignait [Fabien Acide], notamment troisième du Grand Prix avec Albert S (Almani) et qui signait là un double sans-faute des plus remarqués. Idem pour [Timothee Anciaume] qui remportait le Prix Equidarmor avec Quito de Vilpion (Diamant de Semilly) et plaçait Quarnac du Mesnil (Jarnac) à la troisième place de cette épreuve juste derrière Jeremy Leroy, second avec Cristallo A (Casall). Honneur toutefois aux cavalières puisque Caroline Nicolas remporte le Grand Prix des sept ans avec Qarla de la Louvet (Zandor Z) devant Audrey Batillât sur Qarlam des Etisses (Quidam de Revel). C’est une autre de ces amazones, Frédérique Fabre Delbos, qui remporte le prix EADS avec Nirvana Basters (Rosire).

 
Dimanche de Grand Prix

 
 Le « petit » Grand Prix 2* du dimanche matin, présentait bien du suspense avec six sans-faute sur la trentaine d’engagés, parmi lesquels [Frederic Bouvard] signait un beau double sans-faute avec Castronom (Cartago).  « Je suis très satisfait de sa prestation ! Il courrait là pour la deuxième fois de la saison ; il est en pleine forme et on n’a pas forcé… », lâchait d’un large sourire un Fred Bouvard visiblement satisfait de la fraîcheur de l’étalon du Haras de Hus. En soignant son tracé au barrage, il prend la deuxième place, laissant le Belge Kristof Cleeren sur la troisième marche du podium pour une barre avec Blue Boy.

 
La Marseillaise pour Walter Lapertot

 
Les quelque quarante engagés de l’épreuve finale allaient donner toute l’ampleur à ce Grand Prix, avec une première manche délicate où quelques légères « touchettes » sur ce fragile parcours écartaient malheureusement de très bons couples, réunis à la onzième place pour un quatre points qui coûtait cher ! Il en fut ainsi pour quatorze cavaliers dont [Timothee Anciaume] et son Olympique Libellule, Edouard Couperie sur Onyx’Jac tout comme son ancien élève, Fabien Acide avec Touche VD Drie Eiken Z. « C’est le jeu… », admet [Eric Navet], vainqueur de la dernière édition et qui lui aussi écopait d’un quatre points pour une légère faute avec Colombo Van Sint Marteen.
Dix cavaliers se sont tout de même retrouvés au barrage, prouvant ainsi le bon pronostic du chef de piste. Jacques Bonnet semblait en mesure de parvenir au titre au vu du superbe premier tour avec Naïade Dunoise, mais une barre venait entacher son bon chrono. Idem pour [Caroline Nicolas] qui en chassant les secondes avec Parfum de la Dixme devait se contenter de la quatrième place.

 
C’est [Walter Lapertot] qui réussit le meilleur double sans faute en plaçant Wodan (Darco) sur les meilleures trajectoires, offrant ainsi aux très nombreux spectateurs une Marseillaise des plus solennelles pour la remise des prix. « C’est vraiment une belle épreuve et je suis très satisfait de Wodan qui est en forme. Je l’avais mis en route aux Sunshine Tours de Vejer et Villamoura puis à Marolles dans Grand National. Il manquait encore un peu de forme mais là je crois qu’il est au mieux. Le tour n’était pas facile et avec ces dénivelés de terrain chaque obstacle est délicat. Il fallait soigner tout en gardant du rythme. C’est une bonne performance qui nous met en condition pour la suite… », souligne le cavalier. Peut-être un retour en Coupe des nations pour ce couple qui s’y est déjà illustré…

 
La Belgique s’enorgueillit de la seconde place avec Dominique Joassin auteur de deux très bons tours avec Dark de la Hart (Kashmir) laissant les couleurs anglaises à la troisième place sur le podium de Philippa Dobby et son Utah VII.

 
CG

À lire également...

Réagissez