Jan Tops confirme l’acquisition de Bacardi VDL

Crédit : Scoopdyga

Jeudi 14 février - 13h39 | Lucas Tracol (avec Yeelen Ravier)

Jan Tops confirme l’acquisition de Bacardi VDL

C’est un véritable coup de tonnerre pour l’équipe suisse. Ce matin, le site d’actualité italien Cavalloa révélé la vente du crack Bacardi VDL au marchand néerlandais Jan Tops. Ce dernier a confirmé l’information à GRANDPRIX.  

Janika Sprunger avait déjà vu partir son meilleur cheval Palloubet d’Halong pour les écuries de Jan Tops fin 2013, et l’histoire se répète un peu plus de cinq ans après. Le marchand néerlandais vient de confirmer à GRANDPRIX qu’il avait fait l’acquisition de l’extraordinaire Bacardi VDL. “Je ne sais pas encore quel cavalier le montera”, a-t-il précisé. 
L’éventualité que le bai soit revendu n’est pas écartée, comme ça avait été le cas pour Palloubet d’Halong, bien vendu au Qatar et disparu des écrans radars depuis. Plus récemment, PSG Final, le crack de Max Kühner avait lui aussi fait un passage éclair par Valkenswaard, avant d’être cédé à l’Irlandais Cian O’Connor
 
En septembre, Janika Sprunger s’était confiée dans nos colonnes au sujet d’une potentielle vente de Bacardi VDL, propriété de Georg Kähny.“Pour être honnête, je ne peux pas vraiment répondre à cette question, parce que nous pensions tous que Palloubet n’était pas à vendre. En soit, Bacardi ne l’est pas non plus compte tenu de son histoire et de son âge, même s’il est étalon, je ne pense pas qu’il sera vendu”. 

Une première victoire en Grand Prix CSI 5* en janvier

Une première victoire en Grand Prix CSI 5* en janvier - Jan Tops confirme l’acquisition de Bacardi VDL

Crédit : Scoopdyga

Sur tous les terrains du monde qu’il a foulé, Bacardi VDL a fait sensation. Monté par la Suissesse depuis 2013, l’étalon par Corland et avec une mère par Kannan était arrivé assez tardivement à haut niveau, après avoir pris la deuxième place du championnat du monde des Jeunes Chevaux à Lanaken à sept ans, sous la selle de Jos Lansink. Il avait ensuite dû être remis sur pieds après une blessure à huit ans. Depuis 2016, sa classe de galop, ses moyens illimités et son superbe modèle en ont fait craquer plus d’un. Classé à dix reprises dans les dix premiers de Grands Prix CSI 5*, il a remporté sa première épreuve d’un tel niveau, le 19 janvier à Dubaï, avant de se classer troisième de la Coupe du monde de Sharjah deux semaines plus tard. Parmi ses meilleures performances, il avait pris la deuxième place du Longines Global Champions Tour de Doha en novembre 2017, et s’était notamment classé troisième du Grand Prix CSIO 5* de Rotterdam l’an dernier. 

Parmi les meilleurs représentants de l’équipe suisse, Bacardi VDL a signé des double zéro dans les Coupes des nations CSIO 5* de Rotterdam et Rome l’an passé. Il s’est ensuite envolé pour les Jeux équestres mondiaux de Tryon, où après un exceptionnel début de compétition, il s’était arrêté à deux reprises sur le deuxième obstacle de la finale par équipes. 

Ci-dessous, revivez en images le sans-faute de Janika Sprunger et Bacardi VDL dans la première manche du Grand Prix CSI 5* de Valence, en août 2018.