Le cœur de Michael Jung bat pour Bordeaux

Crédit : Scoopdyga

Samedi 09 février - 00h11 | À Bordeaux, Lucas Tracol

Le cœur de Michael Jung bat pour Bordeaux

Ce soir à Bordeaux, après une première victoire plus tôt dans la journée, Michael Jung avait pour défi de conserver son titre acquis l’an passé dans le Devoucoux Indoor Derby. Comme souvent, le maitre allemand a réussi son pari avec l’efficace Corazon, privant Karim Laghouag et le pétillant Punch de l’Esques d’une nouvelle victoire dans ce format d’épreuve. 

 - Le cœur de Michael Jung bat pour Bordeaux

Karim Laghouag et Punch de l'Esques ont été de privés de victoire pour une barre tombée.
Crédit : Scoopdyga

Comme s’il avait encore besoin de le prouver, Michael Jung a une nouvelle fois démontré qu’il est un champion toute catégorie. Non content d’avoir remporté l’épreuve d’ouverture du CSI 5*-W au Jumping de Bordeaux (car oui, il s’illustre également en jumping), Michael Jung s’est emparé ce soir de la victoire dans le Devoucoux Indoor Derby. Associé à Corazon, une redoutable Hannovrienne qui lui avait déjà permis de s’imposer sur cette même piste l’an passé, l’Allemand a dominé son sujet en rentrant sans faute aux obstacles et avec sept points de temps dépassé. Le tout, avec une fluidité presque insolente ! 
 
Le temps optimum de 117 secondes imposé a été difficile à approcher malgré des tempos soutenus. Experts dans ce type d’épreuves, Karim Laghouag et le si tonique Punch de l’Esques ont s’en sont rapprochés de très près sur Mon pays c’est l’amour de Johnny Hallyday. Pour cause, le champion olympique par équipes de Rio de Janeiro et son alezan ont avalé les vingt-deux obstacles en 117“79 devant des tribunes survoltées. Une vraie performance, qui aurait pu emmener le duo français vers une quatrième victoire sur cette même piste si la barre de l’obstacle qui reliait la piste principale et le paddock n’était pas tombé… Huit points ont aussitôt été ajoutés au compteur du duo, le reléguant à la deuxième place. Deuxièmes de ce même rendez-vous l’an passé, Maxime Livio et Boleybawn Prince se sont une nouvelle fois illustrés en se classant troisièmes. Comme Karim Laghouah, le Tricolore s’est fait piéger sur l’obstacle représentant un escargot, la barre ayant doucement roulé jusqu’à être délogée de ses taquets. 

Troisièmes l’an passé, Rodolphe Scherer et son Cœur de Crack ont cette fois dû reculer d’un rang après avoir écopé de quatorze points de pénalité. Ils devancent leurs compatriotes Mathieu Lemoine sur Roscanvel Champeix. Médaillée de bronze aux championnats du monde des chevaux de six ans en 2017, Birmane a conclu le parcours sans incident mais avec dix-sept points de temps dépassé. Encore tendre mais volontaire, la belle brune a permis à Thomas Carlile de prendre la sixième place. 
 
Vainqueur du cross indoor de Paris et deuxième à Genève en décembre, Alexander Bragg a sollicité le public dès son entrée en piste. Sur Alcatraz, le Britannique a vite vu ses rêves de victoire s’envoler après une faute sur le n°4 puis une autre sur le n°9. L'épreuve a été encore plus compliquée pour le Français Pascal Leroy, puisqu'il a été éliminé après s'être trompé de parcours sur son inoxydable Minos de Petra. 
 
Les résultats ici
Suivez le Jumping de Bordeaux en direct ici

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #107 GRANDPRIX n°107 JUIN

GRANDPRIX #107

(GRANDPRIX n°107 JUIN)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter