Rêveur de Hurtebise*HDC fera ses adieux en mai

Crédit : Scoopdyga

Mercredi 30 janvier - 20h12 | Lucas Tracol

Rêveur de Hurtebise*HDC fera ses adieux en mai

Le haras des Coudrettes vient de l’officialiser, Rêveur de Hurtebise*HDC dira adieu à son public en mai, à l’occasion de l’Officiel de France, à La Baule. Valeureux petit soldat de l’équipe de France sous la selle de Kevin Staut, l’alezan fera un dernier tour de piste sur le stade François André le troisième week-end de mai.

 - Rêveur de Hurtebise*HDC fera ses adieux en mai

Ici à Rio de Janeiro en 2016, Rêveur de Huretbise*HDC a largement participé au titre olympique décroché par la France.
Crédit : Scoopdyga

Absent des terrains de compétitions depuis le 21 septembre, date à laquelle il défendait les couleurs françaises à l’occasion des Jeux équestres mondiaux de Tryon, Rêveur de Hurtebise*HDC foulera une piste de concours pour la toute dernière fois à La Baule entre le 16 et le 19 mai. Emmanuèle et Armand Perron-Pete du haras des Coudrettes ont en effet choisi l’herbe du stade François André pour les adieux à la compétition de leur champion de dix-huit ans. 

Révélé au plus haut niveau sous la selle de la Suédoise Malin Baryard-Johnson, Rêveur de Hurtebise a été acquis par le haras normand en avril 2012 afin de renforcer le piquet de chevaux de Kevin Staut, dont Silvana*HDC était alors la tête d’affiche. Le couple a très rapidement pris ses marques puisque le Normand et le fils de Kashmir van’t Schuttershof ont remporté leur premier Grand Prix CSI 5* deux mois plus tard, à l’occasion du Longines Global Champions Tour de Monaco. S’il ne compte qu’une autre victoire individuelle en Grand Prix CSI 5*, lors de la Coupe du monde de Bordeaux en 2016, l’alezan a collectionné les performances collectives et a été l’un des meilleurs soldats de l’équipe tricolore ces dernières saisons, sans oublier évidemment sa formidable victoire dans la finale du Top Ten IJRC de Genève, en 2017. 

En six saisons, Rêveur a représenté la France à quinze reprises en Coupes des nations, dont trois lors de la finale de Barcelone, s’est élancé sur pas moins de cinq championnats et deux finales de Coupes du monde Longines. Le SBS a été l’un des acteurs de la médaille d’argent par équipes de la France décrochée à domicile lors des Jeux équestres mondiaux de Normandie, en 2014, mais surtout de l’inoubliable titre olympique des Bleus aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro, deux ans plus tard. Au Brésil, il a été l’un des trois chevaux à avoir réalisé un double sans-faute dans la compétition par équipes, à l’instar des exceptionnelles HH Azur et Fine Lady 5. Lors des championnats d’Europe d’Aix-la-Chapelle en 2015, lui et HH Conrad (alors nommé Conrad de Hus) avaient été les deux seuls chevaux à conserver un score immaculé au terme des deux manches de la finale individuelle. 

Le rendez-vous est donc pris le troisième week-end de mai pour un dernier au revoir ! 

À lire également...

Réagissez

  • ALBERT MUDA - le 31/01

    Etre prêt pour le haut niveau , c'est une chose , être prêt pour un grand championnat en est une autre , Silver est capable du meilleur comme du pire , For Joy reste un point d'interrogation , quand aux autres , ils sont loin d'avoir le niveau et pas sûr qu'il ait un jour . Attendons de voir quel cheval fera la finale coupe du monde pour savoir si Kevin aura un cheval pour le Chpt d'Europe .

  • texasgrunge - le 31/01

    TOF kevin peut compter sur silver et for joy dans ses chevaux prêts pour le haut niveau. Et je pense que Viking et edesa's cannary vont aussi arriver à un excellent niveau . Vendôme et edesa's ugano à voir ce que çà va donner sur les prochains concours mais ils ont des moyens aussi

  • TOF - le 31/01

    qui remplace maintenant rêveur de hurtebise ? Edesa's Canary ? Viking d'la Rousserie ? Lorenzo ?

  • rosetta2303 - le 31/01

    Il est grand temps ! Quel cinéma depuis des mois avec ce pauvre cheval qui a tant donné ! Hypocrisie et ego surdimensionnés !

  • arabebarbe - le 30/01

    Eh oui, après Silvana HDC, il y eut Rêveur de Hurtebise HDC pour Kevin Staut. MERCI, Rêveur. Très belle retraite chez HDC !

  • Jean Claude Dusse - le 30/01

    Retraite amplement méritée pour ce grand serviteur de l’équipe de France. Ses parcours à Caen et à Rio resteront dans l’histoire de notre sport !

Le mag

GRANDPRIX #104 GRANDPRIX n°104 MARS

GRANDPRIX #104

(GRANDPRIX n°104 MARS)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter