CSIO 5* La Baule : un scénario imprévisible pour la Coupe des nations

Les Irlandais vainqueurs à La Baule. Ph. Jennifer Decamp.

Lundi 16 mai - 09h42 | AnneClaireL

CSIO 5* La Baule : un scénario imprévisible pour la Coupe des nations

Scénario incroyable et imprévisible, mais nous étions un vendredi 13, une date qui aura porté malheur à l’équipe de France victorieuse l’an dernier à La Baule. Cette année elle se retrouve à l’avant dernière place avec un total de 22 points. L’Irlande remporte la Coupe avec 13 points.


 
Le parcours monté par Frédéric Cottier paraissait pour bon nombre de cavalier pas très compliqué, ils auront tous été surpris. La preuve, seule [Judy-Ann Melchior] est double sans-faute avec As Cold As Ice Z. L’équipe Belge prend d’ailleurs la deuxièmeplace après de nombreux tourments dont les refus éliminatoires en première manche de Valentina la jument de [Jos Lansink] et l’erreur de foulée de Vigo d’Arsouilles qui traversa un oxer sous les cris de frayeurs de ses supporters.

 
Du côté Français, c’est aussi l’incompréhension, le numéro un mondial tant attendu, [Kevin Staut] est éliminé en première manche et abandonne en seconde manche. [Silvana] qui avait pourtant eu un entrainement parfait sur le terrain en herbe de Fontainebleau et une bonne détente au paddock, n’a pas voulu sauter le triple. Cet obstacle était toutefois difficile car placé en avant dernier, dos au paddock. « Elle n’a jamais fait cela. Elle qui est plutôt très volontaire et courageuse. C’est l’incompréhension », affirme Henk Nooren qui était en revanche très satisfait du bon comportement de Topinambour (1-4), le Heartbreaker de [Penelope Leprevost], et de Napoli du Ry (0–4) et [Simon Delestre] qui faisaient leur première Coupe des nations. Quant à [Michel Robert] avec Kellemoi de Pepita, il sort avec 8 points et 5 points. Beaucoup de cavaliers finissent d’ailleurs avec du dépassement de temps.

 
Avec un total de 9 points au sortir de la première manche, la France pouvait se ressaisir comme elle l’avait démontré par le passé car les Belges qui étaient en tête du provisoire finissaient leur première manche avec 4 points. Les Belges seront passés près de la victoire… Si Jos n’avait pas fait tomber les deux derniers obstacles du triple, ils auraient remporté la Coupe pour la troisième fois de leur histoire.

 
L’Allemagne avec 16 points, prend la troisième place devant les Anglais (18 points) et les Américains (20 points). A noter que les Irlandais, avec une équipe composée de cavaliers qui sont installés aux USA (Shane Sweetnam), en Allemagne (Cameron Hanley), en Angleterre (Billy Twomey) et en Irlande (Cian O’Connor), commencent bien la saison après avoir gagné l’an dernier la Coupe des nations d’Aix la Chapelle. « Nous avons besoin de nous qualifier par équipe pour les JO, alors cette victoire et une bonne chose », affirme le chef d’équipe Robert Splaine. Cameron Hanley qui était le seul sans-faute de la première manche n’aura pas réitéré et sort avec 17 points en seconde manche. « Mon cheval n’a que huit ans, il était fatigué en seconde manche », conclut Cameron. « J’ai vu beaucoup de Coupe dans ma vie mais une comme celle-ci jamais. Elle était remplie de rebondissement, c’était incroyable », conclut Thierry Pomel. 

Jennifer Decamp

À lire également...

Réagissez