Mention spéciale pour le shetland

Crédit : ® Scoopdyga

Vendredi 01 mars - 15h46 | Maxence Magnin

Mention spéciale pour le shetland

Petit et poilu, le shetland passionne depuis de nombreuses années par sa taille, sa frimousse, ses poils, ses allures et son petit ventre qui touche presque par terre. Depuis nos débuts jusqu’à notre fin de formation de cavalier(e), le poney shetland est toujours près de nous d’une manière ou d’une autre. Focus sur le shetland, ce petit poney aux grandes ressources et au grand cœur.  

 - Mention spéciale pour le shetland

Crédit : ® Scoopdyga

Il peut être tout petit comme très grand. Si beaucoup de personnes confondent les shetlands avec les falabella ou des poneys plus grands, c’est parce qu’il peut être très petit comme très grand. Certains parlent alors de shetland miniature. En réalité, le shetland n’a donc pas de taille minimum et peut aller jusqu’à 107 cm en termes de taille. Un grand écart qui peut ainsi faire de lui un tout petit ou grand poney, selon le point de référence.
Il peut peser jusqu’à 200 kg. On ne dirait pas comme cela, mais le shetland fait aussi son poids. En effet, cette race de poney peut atteindre les 200 kg pour les plus grands (ou les plus gourmands). Un poids qui justifie donc le fait que certains shetlands ont le ventre qui touche par terre facilement, si la taille ne les aide pas.
Il peut tracter jusqu’à 250 kg. Soit quasiment son poids. Eh oui, le shetland a de grandes ressources. Et si sa taille et son physique ne le laissent pas croire, il faut pourtant avouer que ce petit poney regorge de secrets et surtout, de force. Attelé à une chariote ou simplement en longe lorsqu’il a décidé de vous trainer, vous découvrirez vite qu’un shetland peut posséder une incroyable force lorsqu’il y met du sien.
Il est très rustique. Sa petite taille et son pelage font de lui un animal très rustique, qui peut vivre dans des conditions assez difficiles contrairement à certains de ses congénères d’autres races. Issu des îles shetland, où le climat n’est pas le plus doux, il a alors su s’adapter au fil du temps aux ressources disponibles dans son état naturel.
 

 - Mention spéciale pour le shetland

Crédit : ® Scoopdyga

C’est un véritable chef de troupeau. Si le shetland est le meilleur ami des enfants débutants, c’est aussi un poney au caractère bien trempé avec ses congénères, qui n’hésite pas à s’imposer en société (ou en troupeau). Sa petite taille ne lui fait pas froid aux yeux et il s’affirme quoi qu’il arrive. À côté de cela, c’est aussi un excellent guide pour les chevaux retraités ou aveugles, qui ont besoin d’une douce compagnie.
Il possède les plus belles allures. Qui n’est pas sous le charme lorsqu’un shetland se met à trotter ou galoper, qui plus est avec un(e) petit(e) cavalier(e) sur le dos ? Ses allures, un mix de dandinement et de bonds, font craquer toutes les personnes qui le regardent (et c’est bien normal). La petite ruade qu’il peut aussi mettre occasionnellement ne laisse pas indifférent.
Il a un cœur aussi gros que lui. Partenaire des débutants, il pardonne toutes les erreurs et se laisse gentiment guider par les plus jeunes ou les plus grands, pour faire toutes les bêtises inimaginables. Le shetland est le compagnon de toute une jeunesse, qu’on ne se lasse d’aimer et qu’on finira forcément à avoir à la maison un jour ou l’autre.
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #107 GRANDPRIX n°107 JUIN

GRANDPRIX #107

(GRANDPRIX n°107 JUIN)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter