L'habit fait le moine

Crédit : © Scoopdyga

Mardi 19 février - 16h22 | Maxence Magnin

L'habit fait le moine

D’après l’adage si bien connu, on dit que l’habit ne fait pas le moine. Eh bien, sachez qu’en équitation et surtout lors de concours à pied comme à cheval, c’est bien le contraire. Que la tenue pour le cavalier soit de rigueur est une chose, mais c’est avant tout la monture qu’il ne faut pas non plus négliger. En effet, selon les épreuves, la présentation de la monture peut influer dans une note. Voici donc quelques points-clés à ne pas négliger pour bien présenter sa monture.   

Couper. Qu’il s’agisse de la queue ou de la crinière, un cheval qui par exemple, revient du pré après quelques semaines de vacances, a besoin d’une bonne coupe pour redonner de l’ordre à ses crins. Une crinière coupée de façon homogène et plutôt courte, de même qu’une queue bien démêlée et coupée à hauteur du boulet, font alors tout de suite meilleure impression. 
Tresser. Si vous aimez pouponner votre monture et jouer avec ses crins, il est aussi possible de lui faire des tresses dans la crinière comme dans la queue. Et pour les plus pointilleux, il existe même différentes manières de tresser. Avant tout, c’est un acte de patience car une belle tresse nécessite un peu de temps. 
Pionter. Il s’agit là d’une épreuve pour les plus courageux.ses. En effet, tresser est déjà une manipulation délicate, qui peut s’avérer compliquée pour certaines personnes. Alors tresser à égale distance entre chaque natte, pour ensuite les rouler sur elles-même et donner lieu à des petites boules de crins éphémères, seul(e)s les grand(e)s passionné(e)s et surtout patient(e)s peuvent s’y atteler avec plaisir. 
 

 - L'habit fait le moine

Crédit : © Scoopdyga

Rebrousser le poil de la croupe. À l’aide de petits pochoirs et d’eau sucrée, il est possible de dessiner sur les poils de la croupe de votre monture. Pour cela rien de plus simple, puisqu’il s’agit simplement d’appliquer l’eau sucrée sur le poil positionné dans le pochoir et de le rebrousser. De loin, cette technique donne alors un style visuel différent qui sait être apprécié. 
Laver. Il peut s’agir d’une étape évidente pour certains, mais un bon shampoing pour sa monture est toujours utile et surtout, efficace. La tâche est un peu plus délicate pour les chevaux gris qui se salissent plus facilement, mais le shampoing enlève souvent le plus gros de la saleté et donne une meilleure apparence au poil. 
Lustrer le poil. Justement, celui-ci peut aussi être lustré, à l’aide d’un chiffon et d’un produit spécial qui le fait briller, notamment au soleil. Cette technique est principalement utilisée lors des concours de présentation en main. 
Tondre. Enfin, la tonte est également une très bonne technique pour donner un nouveau visage à un cheval ou poney. Elle est toutefois plus contraignante puisqu’il faut ensuite protéger ce dernier des intempéries.

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #107 GRANDPRIX n°107 JUIN

GRANDPRIX #107

(GRANDPRIX n°107 JUIN)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter