Katie Power sacrée reine du Ponies Jumping Trophy à Malines

Crédit : Dirk Caremans/FEI

Mercredi 02 janvier - 18h19 | Manon Séguin (avec Sébastien Roullier)

Katie Power sacrée reine du Ponies Jumping Trophy à Malines

Que de fêtes émouvantes, de rebondissements et de beau sport pour l’élite des cavaliers Poneys en cette fin d’année. La semaine dernière à Malines, en Belgique, la deuxième finale du Ponies Jumping Trophy (PJT) a offert un spectacle haletant et une compétition des plus tendues. Dans cette Coupe du monde de saut d’obstacles à poney, la victoire est revenue à l’Irlandaise Katie Power, accompagnée du formidable Ghost Rider. Côté français, Ilona Mezzadri et Callas Rezidal Z ont terminé septièmes.

Du 27 au 30 décembre à Malines, en Belgique, s’est déroulée la finale de la série Ponies Jumping Trophy, laquelle a réuni le gratin des cavaliers et poneys de haut niveau. Le jeudi 27, la Britannique Nicole Lockhead Anderson a brillamment lancé les hostilités en dominant la Chasse avec Gangnam Style II. La Suédoise Ebba Danielsson et la Britannique Perdi Digby ont complété le podium de cette épreuve de vitesse avec Dynamite Spartacus et Kayleighs Star. Pour sa part, Romane Orhant, la meilleure des deux Françaises qualifiées pour cette finale, a assuré son sans-faute, se classant septième sur le fabuleux Quabar des Monceaux.

L’épreuve type Grand Prix du vendredi 28 décembre n’a pas manqué de sel. Auteur du seul double sans-faute, le couple Britannique formé par Red Morgan et Bodysée des Avelines s’est imposé de façon tactique. Avec une faute chacune au barrage, l’Allemande Lea Sophia Gut, accompagnée de Fairy Tale 33, la Portugaise Molly Hugues Bravo, aux rênes de Carrickaduff Pet, et la Danoise Josefine Sandgaart Morup, sur Bebo Com, ont pris les deux, trois et quatrième places. Créditées respectivement d’un point de temps et du tour initial à quatre points le plus rapide, Romane Orhant et Ilona Mezzadri ont respectivement fini cinq et sixièmes avec Quabar et la fidèle Callas Rezidal Z. Une faute aussi pour Nicole Lockhead Anderson. Contre toute attente, le tenant du titre, l’Irlandais Seamus Hugues Kennedy, a chuté avec Rock Dee Jay, ce qui a mis un terme à ses espoirs de doublé.

Après ces deux premières épreuves, Lea-Sophia Gut et la Portugaise Molly Hugues Bravo, brillante tout au long de la saison indoor, tenaient ensemble la tête du classement général, cette finale se déroulant selon la même formule que celle de la Coupe du monde Longines. Cinquième ex æquo et huitième ex æquo, Romane et Ilona pouvaient encore espérer s’imposer, puisqu’elles ne comptaient que deux et quatre points de pénalité.

Red Morgan prend la tête

Le dimanche 30, une ultime épreuve en deux manches ont départagé les quinze meilleurs couples. Dans la première, le Britannique Red Morgan a su imposer sa cadence pour prendre la pole position. Réalisant le premier sans-faute, l’Irlandais Caragh Charlton et Kosmo van Orchid’s comptaient trop de retard au général pour venir jouer les trouble-fête. Sa compatriote Katie Power, aux rênes de Ghost Rider, se hisse au deuxième rang au mérite d’un tour parfait, tout comme la Danoise Josefine Sandgaard Morup. Côté français, Romane Orhant, pourtant irréprochable en début de parcours, s’est laissé surprendre par le difficile double placé en fin de tour. Deux refus sur la sortie de cette combinaison ont provoqué l’élimination du couple. Pénalisée seulement d’une faute, Ilona quant à elle, se qualifie sans souci pour la seconde manche.

Une ultime manche renversante

Les dix meilleures paires se retrouvent ainsi une dernière fois. À ce stade, la dernière Bleuette en lice conclut son championnat sur de bonnes sensations mais commet une faute de distance sur un oxer et concède deux points de temps, ce qui la place à la septième place finale. Josefine Sandgaard Morup, Lea Sophia Gut et Caragh Charlton ajoutent huit points à leur total. Nicole Lockhead, Ebba Danielson et Charlotte Houston ne lâchent que quatre points mais doivent se contenter des trois, quatre et cinquièmes places finales.
Katie Power signe le premier et seul double sans-faute, mettant la pression sur les épaules de ses adversaires. Celle-ci pèse alors trop lourd sur les épaules de Red Morgan, qui finit par renverser l’entrée du double, couronnant ainsi la jeune Irlandaise associée au beau Ghost Rider. La pression était trop forte aussi pour la favorite Molly Hugues Bravo. Malheureusement, la facile lauréate de l’étape d’Equita Longines, le salon du cheval de Lyon, est éliminée pour une erreur de parcours…

La deuxième édition de cette finale a offert une expérience inoubliable à tous ces jeunes cavaliers. Ils ont aussi profité de l’occasion pour observer attentivement les tout meilleurs pilotes du monde, s’inspirant notamment de l’expertise et du talent de Christian Ahlmann, vainqueur du Grand Prix Coupe du monde Longines. 
 
Les classements
Le classement final
Le classement de la Chasse
Le classement de l’épreuve type Grand Prix
Le classement de l’ultime épreuve en deux manches
 
Le classement final
1. Katie Power (IRL) & Ghost Rider 4 points ;
2. Red Morgan (G-B) & Bodysée des Avelines 7 ;
3. Nicole Lockhead Anderson (G-B) & Gangnam Style II 9 ;
4. Ebba Danielsson (SUÈ) & Dynamite Spartacus 9 ;
5. Charlotte Houston (IRL) & Toscane Davnir 13 ;
6. Josefine Sandgaard Morup (DAN) & Bebo Com 14 ;
7. Ilona Mezzadri (FRA) & Callas Rezidal Z 14 ;
8. Lea-Sophia Gut (ALL) & Fairy Tale 33 16 ;
9. Caragh Charlton (IRL) & Kosmo van Orchid’s 18…
14. Romane Orhant (FRA) & Quabar des Monceaux

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #111 GRANDPRIX n°111 NOVEMBRE

GRANDPRIX #111

(GRANDPRIX n°111 NOVEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter