Thierry Pomel pressenti pour remplacer Philippe Guerdat

Selon plusieurs sources fiables et concordantes, Thierry Pomel, à gauche, devrait être nommé en lieu et poste de Philippe Guerdat, à droite.
Crédit : Scoopdyga

Vendredi 07 décembre - 16h37 | Sébastien Roullier

Thierry Pomel pressenti pour remplacer Philippe Guerdat

Bien que la décision n’ait pas encore été entérinée par la Fédération française d’équitation, il semblerait que l’on se dirige vers la nomination de Thierry Pomel au poste de sélectionneur national de l’équipe de France de saut d’obstacles. Une dernière réunion prévue en début de semaine prochaine devrait mettre un terme à l’incertitude actuelle.

Dans un peu plus de huit mois à Rotterdam, l’équipe de France de saut d’obstacles tentera de décrocher sa qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo. Bien que l’on soit en pleine saison indoor et encore loin des premiers concours extérieurs, le jumping français n’a plus guère le temps de tergiverser quant à son avenir proche et doit vite se remettre au travail pour se donner les chances d’atteindre cet objectif, mais aussi de préparer les JO, où il défendrait – il faut l’espérer – sa fabuleuse médaille d’or décrochée en 2016 à Rio.
 
Depuis quelques semaines, la Fédération française d’équitation a lancé un vaste audit visant à remettre en cause son système et de stratégie. De façon franchement surprenante, compte tenu de son palmarès, de tout ce qu’il a déjà apporté et de ce qu’il continue à donner sans compter à l’équipe de France, ses cavaliers et ses propriétaires, le maintien de Philippe Guerdat au poste de sélectionneur a rapidement cristallisé les discussions. Aujourd’hui, celui-ci semble plus que compromis. Bien qu’il bénéficie du soutien de la grande majorité des cavaliers et propriétaires tricolores concernés par le très haut niveau, qui l’ont d’ailleurs exprimé lors de réunions organisées par la FFE, le Suisse ne devrait pas poursuivre sa mission ô combien difficile en 2019. En tout cas, il ne semble plus disposer de la confiance de ses employeurs…
 
Bien que rien n’ait encore été officiellement entériné, selon plusieurs sources fiables et concordantes, il semble que la FFE s’apprête à nommer Thierry Pomel au poste de sélectionneur. Membre du staff fédéral depuis huit ans, l’actuel adjoint de Philippe Guerdat en charge de l’équipe de réserve Seniors, des U25 et de l’équipe des Jeunes Cavaliers a toujours rêvé d’accéder à ce poste prestigieux. Il succéderait ainsi au Suisse ainsi qu’à d’autres grands noms tels que Jean d’Orgeix, Marcel Rozier, Patrick Caron, Jean-Maurice Bonneau, Gilles de Balanda, Laurent Élias, mais aussi le Néerlandais Henk Nooren dont il était déjà l’adjoint en 2011 et 2012.
 
La FFE ayant identifié des lacunes techniques chez certains cavaliers et chevaux du groupe JO/JEM, comme l’annonçait déjà GRANDPRIX il y a deux semaines, le même Henk Nooren pourrait faire son retour au sein de l’encadrement fédéral, au poste d’entraîneur. Le jeu de chaises musicales devrait également conduire la FFE à nommer un nouvel entrant pour reprendre les actuelles missions de Thierry Pomel. Quoi qu’il en soit, la décision la plus importante, à savoir la nomination du nouveau patron des Bleus, devrait être validée en début de semaine prochaine.

À lire également...

Réagissez

  • mire - le 07/12

    Thierry Pomel ferait peruve d' élégance et d' intelligence en refusant....... La Fédération va apprendre nos cavaliers de haut niveau à monter, là je m' etouffe ....elle n' arrive pas à former des moniteurs corrects........ Qu' elle trouve d' abord des bons chevaux à leur confier.......... P.Guerdat ou T.Pomel ne peuvent faire sauter

  • Jean Claude Dusse - le 07/12

    Cavaliers, propriétaires, sortez les gilets jaunes pour s’insurger contre cette décision ! On veut garder Philippe Guerdat, c’est le meilleur sélectionneur possible. Et nous lui devons tant de succès.

  • OrientdeFrebourg - le 07/12

    C'est magnifique, les cavaliers et les propriétaires souhaitent garder P Guerdat mais notre brillant Président de la FFE va mettre une personne plus malléable et qui lui sera redevable! Pauvre FFE!!! Monsieur Guerdat n'hésitez pas à prendre les devants notre pauvre Fédération ne vous mérite pas!!!!

Le mag

GRANDPRIX #108 GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #108

(GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter