Trois Européens ont déjà leur ticket pour Göteborg

Performant à chacune des six premières étapes du circuit, Steve Guerdat caracole en tête de la Coupe du monde Longines.
Crédit : Scoopdyga

Mardi 27 novembre - 16h49 | Lucas Tracol

Trois Européens ont déjà leur ticket pour Göteborg

Dimanche après-midi à Madrid, la sixième étape de la Coupe du monde Longines s’est conclue avec la victoire de Daniel Deusser. À presque mi-chemin dans la course à la qualification pour la finale de Göteborg, qui se tiendra des 3 au 7 avril, il est temps de faire le point sur le classement général. 

La Coupe du monde Longines s’offre une courte trêve en Europe de l’Ouest. Après Oslo, Helsinki, Vérone, Lyon, Stuttgart et Madrid la semaine passée, la caravane du circuit fait en effet une pause jusqu’au 9 décembre, où se jouera à La Corogne le septième acte de la série. En attendant, le classement général a déjà pris forme, et trois pilotes sont déjà assurés de pouvoir participer à la finale. 
 
Chaque année, les dix-huit meilleurs cavaliers de la ligue d’Europe de l’Ouest obtiennent leur ticket pour la finale du circuit, et le seuil de qualification se trouve toujours autour de quarante points. Trois pilotes ont d’ores et déjà égalé ou explosé ce compteur, à savoir Steve Guerdat, Pieter Devos et Daniel Deusser. En récoltant des points à chacune des six étapes (!), Steve Guerdat est évidemment en tête des opérations avec cinquante-huit points. Vainqueur du circuit en 2015 et 2016 avec Albfuehren’s Paille et Corbinian, le Suisse s’est notamment classé deuxième à Madrid avec Ulysse des Forêts et troisième à Lyon avec Bianca, renommée Albfuehren’s Bianca depuis hier

Vainqueur de l’étape de Stuttgart et sixième à Lyon avec Apart, Pieter Devos a également pu compter sur les dix points décrochés le week-end passé avec Claire Z pour s’assurer une qualification pour la finale suédoise. Le Belge totalise quarante-neuf points, soit neuf de plus que son premier poursuivant, Daniel Deusser. Sacré à Vérone avec Calisto Blue et à Madrid avec Tobago Z, l’Allemand s’est qualifié pour Göteborg en prenant le départ de seulement quatre actes. Couronné à Lyon et troisième la semaine précédente à Vérone avec Clooney, Martin Fuchs totalise pour l’heure trente-cinq points et semble en bonne voie pour lui aussi décrocher son ticket.
 
Particulièrement à son aise dans la série indoor l’an passé, Henrik von Eckermann ne pointe pour l’heure qu’au vingt-et-unième rang du très provisoire classement général, malgré cinq tentatives. Après quatre étapes courues, Marcus Ehning ne totalise lui que sept points, tandis que Manuel Fernandez Saro n’en compte que quatre. Il leur reste sept chances d’inverser la tendance !
Pour rappel, Beezie Madden est qualifiée d'office pour la finale en sa qualité de tenante du titre. En avril, l'Américaine s'était adjugée le titre à l'AccorHotels Arena de Paris avec Breitling LS. 

Démarrage discret pour les Bleus

Démarrage discret pour les Bleus - Trois Européens ont déjà leur ticket pour Göteborg

Deuxième à Oslo, Kevin Staut est pour l'heure cinquième au classement général de la Coupe du monde Longines
Crédit : Satu Pirinen/FEI

Si la qualification pour la finale de Göteborg ne devrait à nouveau être qu’une formalité pour Kevin Staut, pour l’heure cinquième avec trente-cinq points, les Français n’ont pas connu un début de saison tonitruant lors des étapes de la Coupe du monde Longines. Pour rappel, le chef d'équipe Philippe Guerdat espère pouvoir compter trois représentants en Suède
Après cinq étapes courues, Olivier Robert est tout de même à mi-chemin vers Göteborg, mais ses compatriotes sont quelque peu à la traine. Avec deux participations au circuit, Guillaume Foutrier totalise pour le moment dix points récoltés à Lyon, ce qui le place trentième. Nicolas Deuseuzes est cinq rang plus bas avec huit points. Avec pour l’heure une seule étape courue, on imagine mal que le Français fase de Göteborg un objectif. 
 
Moins bien équipée en chevaux de Grands Prix que les saisons précédentes, Pénélope Leprevost n’a tenté sa chance qu’à Lyon et Stuttgart, dont elle est ressortie avec un total de cinq points. Avec comme seule tentative un périple scandinave, Aldrick Cheronnet ne compte pour l’heure que trois points récoltés à Oslo avec Tanael des Bonnes. Pour l’heure, Julien Epaillard, Nicolas Delmotte, Pierre-Alain Mortier, Thierry Rozier et Simon Delestre sont bredouille. Le circuit résiste particulièrement à ce dernier, qui a tenté sa chance quatre fois en cette fin d'année. 

Le classement général ici 
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter