Les bonnes résolutions 2019

Crédit : © DR

Vendredi 28 décembre - 17h19 | Maxence Magnin

Les bonnes résolutions 2019

Voilà, nous sommes en passe de franchir un nouveau millésime avec plein de bonnes choses à venir. Mais souvent, la nouvelle année est aussi signe de bonnes résolutions. Une tradition qui n’échappe pas aux cavaliers et cavalières. Toutefois, celles-ci sont en général très vite abandonnées. Voici donc un top des « bonnes résolutions » que nous prenons chaque année en compte mais que nous oublions tout aussi vite.   

La correction de sa position. C’est une chose que tout(e) cavalier(e) souhaite modifier tout au long de sa vie pour approcher au mieux la position idéale. Toutefois, ce phénomène s’accentue fortement lors du passage à l’année supérieure, sans bien grand changement finalement. Pourtant, chaque cavalier(e) cherche annuellement à corriger la position de son dos, de ses coudes, de ses jambes, de ses mains, etc, : en vain. 
Moins de fainéantise. Il peut aussi nous arriver d’oublier quelques petites choses par ci par-là au quotidien, ou bien de le faire sciemment. Eh oui, l’être humain être feignant et ne pas avoir envie de curer les pieds par gros temps de boue, de brosser la queue ou la crinière. Si certaines choses n’ont pas un impact catastrophique sur le reste, il n’empêche que nous ne pouvons pas critiquer nos montures lorsque nous ne souhaitons pas en faire de mieux. 
La correction des mauvaises habitudes. Sauter les barrières au lieu d’ouvrir la porte, passer sous l’encolure ou trop près des fesses, taper sur l’encolure pour « féliciter »… Bien nombreuses sont ces mauvaises habitudes que nous prenons sans nous en rendre compte. Il est donc bien d’ouvrir aussi les yeux pour changer ses habitudes. 
 

Stop aux nouveaux équipements toutes les 2 semaines. Soyez fort(e)s et dites stop aux achats impulsifs. Vous possédez assez de tapis ou de pantalons de cheval comme cela. Même si nous avons toujours quelque chose à acheter pour notre monture ou nous-même, il faut aussi savoir se dire non. Bon, les personnes qui parviennent à tenir plus de deux mois se lâchent ensuite bien plus que les autres alors dans un sens comme dans l’autre, cette résolution est à oublier finalement. 
Plus de ponctualité. Pour toutes celles et ceux qui arrivent en retard à leur séance de cours ou en concours, cette grande résolution est importante sans toutefois être rectifiée sur le long terme. En général, il est facile de s’y tenir durant quelques semaines. Mais chassez le naturel, il revient au galop. Un comble pour les passionné(e)s d’équitation, non ?
Plus de sérieux. Pour certains, l’équitation est un sport. Pour d’autres, c’est une passion et un moment de détente. Voilà qu’en général, ces personnes sont donc moins concentrées à cheval (ou surtout bien plus bavardes). Mais sans sérieux, la progression est plus lente. Et croyez le ou non, mais devenir sérieux à cheval peut s’avérer plus difficile qu’on ne le pense pour les plus décontractés.  
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #108 GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #108

(GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter