Les moqueries les plus courantes dans l’équitation

Crédit : © Scoopdyga

Vendredi 07 décembre - 16h19 | Maxence Magnin

Les moqueries les plus courantes dans l’équitation

Reconnue comme discipline Olympique depuis les débuts de ces championnats, l’équitation peine toujours à conserver une image noble auprès du grand public qui ne la pratique pas. Au contraire même, elle subit de nombreuses moqueries. Tout(e) cavalier(e) pourra en effet confirmer qu’il ou elle a au moins subi une fois dans sa vie, une réflexion dénigrante quant à la pratique de son sport. En voici les plus courantes.   

 - Les moqueries les plus courantes dans l’équitation

Crédit : © Scoopdyga

Noms de poneys et chevaux. Pour ne pas donner raison au grand public qui ne pratique pas l’équitation, il est tout de même vrai que certaines montures possèdent des noms ou affixes à coucher dehors. De quoi faire rire ceux qui ne comprennent pas la possible signification ou la logique du nom (lorsqu’il y en a une). 
Les blogs et comptes Instagram qu’on a pu leur créer. C’est une période que la génération Y regrette et que la génération Z regrettera aussi plus tard. Mais il ne faut pas oublier que oui, nous sommes tous (ou presque) passés un jour par la création d’un compte Facebook, Skyblog ou Instagram pour notre ou nos poneys. Comment voulez-vous qu’ensuite nos compères nous prennent au sérieux ? 
Les jeux qui leur ont été dédiés. D’équideow et autres jeux sur internet à Alexandra Ledermann sur console vidéo, ou encore les figurines telles que My Little Pony, tout était fait pour que les passionnés de chevaux et poneys soient comblés. Mais pour ne pas attiser les moqueries, mieux valait cacher ce petit pêché mignon. Mais qu’importe, cette époque était bien la meilleure (sauf lorsque le jeu était terminé 3 fois). 
Le temps qu’on peut y passer. C’est indéniable, le temps qu’on passe aux écuries, propriétaire ou pas, est conséquent pour nous mais aussi pour notre entourage. Ainsi, qui de notre famille ou nos ami(e)s n’ont jamais fait une petite remarque concernant le temps passé au centre équestre contre celui passé avec eux ? Ce n’est pas grave, les équidés sont bien plus cool. 
 

 - Les moqueries les plus courantes dans l’équitation

Capture d'écran d'un jeu d'équitation.
Crédit : © DR

Les blagues avec la viande. « Moi je ne joue pas avec la nourriture », « Moi je préfère le cheval dans mon assiette ». Oui, on ne peut ignorer ces attaques gratuites qu’on pu faire certaines personnes quant à la connaissance de notre passion, lors des scandales qui ont éclaté sur la viande de cheval il y a maintenant quelques années. Mais qu’importe. Ce qui ne nous atteint pas nous rend plus fort comme le dit l’adage. 
La fréquence dont on peut en parler. Tout(e) « mordu(e) » d’équitation vit sa passion à 100%, un peu trop peu être pour certaines personnes. Il arrive en effet que sans nous en rendre compte, nous parlions un petit peut trop de nos chevaux et de leur vie en général. De quoi nous prendre une bonne moquerie dans les dents de temps en temps. 
Les rêves qu’on peut avoir. Être propriétaire, faire une promenade sur la plage ou une course sur un hippodrome. Toute personne se nourrit de rêves, alors pourquoi pas les cavalier(e)s ? Toutefois, ceux-ci peuvent ne pas être au goût des non-pratiquant(e)s. Qui s’en fiche ? 
L’argent qu’on peut dépenser. Enfin, on ne peut nier que l’équitation soit un gouffre financier. Combien de fois donc avons-nous pu nous faire moquer quant aux sommes que nous dépensons pour nos poneys et chevaux, ou ce que l’on coûte à nos parents ?

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #109 GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #109

(GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter