Comment faire rager un cavalier ?

Crédit : © Scoopdyga

Mardi 27 novembre - 16h43 | Maxence Magnin

Comment faire rager un cavalier ?

Comme tout sportif ou simple être humain (et Français surtout), le cavalier est facile à faire râler lorsque quelque chose l’agace. Que ce soit à cause du cheval ou de lui-même, râler est une réaction totalement naturelle et surtout spontanée qui est alors souvent très risible. Voici donc un top des meilleures raisons qui contrarient facilement les cavaliers.   

 - Comment faire rager un cavalier ?

Crédit : © Scoopdyga

Faire 4 points sur le premier ou dernier. C’est probablement ce qu’il y a de plus rageant en saut d’obstacles lorsqu’on part en concours. Faire une seule faute sur un parcours peut déjà être difficile à digérer, alors l’itérer dès le premier ou le dernier obstacle est un sentiment encore pire, surtout lorsque le chronomètre est bon et que le reste du parcours a été sans sursis. C’est la loi du sport finalement… 
Perdre du petit équipement. Des brosses, des gants ou même une cravache, ces objets du quotidien sont toujours utiles et souvent ceux que l’on oublie ou perd le plus. Parce qu’ils ressemblent un peu trop à ceux des autres, il est facile de confondre ces objets ou même de les oublier dans la carrière par exemple. Et c’est lorsqu’on en a besoin qu’on se rend finalement compte qu’ils ont disparu. 
Être en retard. Que ce soit pour un cours ou un concours, le retard est le meilleur ingrédient pour être de mauvaise humeur avant même d’arriver aux écuries. Parce que les personnes qui attendent vont d’ores et déjà vous faire une réflexion, vous aurez en plus moins de temps pour faire ce qui était prévu. Bref, être en retard est toujours un plaisir. 
Salir sa tenue de concours. Parce qu’il est important d’être bien présenté en concours, la tenue qu’on choisit est donc aussi précieuse que la énième merveille du monde. Sauf que les paramètres tels que la pluie, la poussière, la chute et bien d’autres encore n’attendent pas forcément la fin de la journée pour vous salir. De quoi être ravi. 
 

 - Comment faire rager un cavalier ?

Crédit : © Scoopdyga

Changer de monture à la dernière minute. Il arrive aussi parfois qu’un changement de montoir s’effectue à cause d’un poney boiteux ou qui travaille trop par rapport aux autres. Pour le cavalier qui préparait le poney ou cheval qu’il pensait monter, il n’y a rien de pire que d’apprendre un changement et surtout, une autre préparation en quatrième vitesse.Voilà de quoi être bien énervé avant de monter à cheval. 
Perdre un fer la veille d’un concours. Les imprévus arrivent toujours au plus mauvais moment, c’est bien connu. C’est pour cela que lorsque votre monture doit déferrer, cela se produit toujours la veille ou le jour même d’un concours. Comme ça, c’est beaucoup plus drôle pour faire venir le maréchal-ferrant en urgence et pouvoir partir comme prévu sur l’épreuve. 
Retrouver son cheval sale. Quand vous êtes pressé qui plus est, sinon ce n’est pas drôle. Mais pourtant, c’est effectivement lorsque les cavaliers et cavalières ont peu de temps devant eux que les chevaux sont les plus sales. Au paddock ou au pré, nos montures savent redoubler d’imagination pour nous faire de belles surprises à notre arrivée. 
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #107 GRANDPRIX n°107 JUIN

GRANDPRIX #107

(GRANDPRIX n°107 JUIN)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter