Dans la gadoue....

Crédit : © Scoopdyga

Vendredi 23 novembre - 17h36 | Maxence Magnin

"Dans la gadoue.... "

La boue, pire ennemi de l’homme mais encore plus du cavalier, sait se faire redouter par les temps de pluie comme ceux que nous connaissons actuellement. A contrario, les chevaux l’aiment quant à eux beaucoup plus. Si ce cher mélange de terre et d’eau a tendance à nous agacer dès l’arrivée aux écuries avec en premier lieu, sa présence sur le parking, le rendu sur sa monture est en général bien pire. Pourtant, il ne faut pas redouter la boue bien au contraire. Voici donc quelques raisons qui vous feront changer d’avis sur celle-ci.   

 - Dans la gadoue....

Crédit : © Scoopdyga

L’argile est bonne pour les membres. Vous remarquerez que souvent, lorsqu’un cheval est boiteux ou que l’on souhaite le soulager au niveau des membres avant ou après une compétition, l’usage de l’argile est de rigueur. Cette boue naturelle possède en effet de nombreuses vertus qui une fois appliquées sur votre monture, lui permettent de soulager ses maux. Bref, la boue peut donc être très utile !
Cela montre que les chevaux sont heureux. Un cheval heureux est un cheval qui va aller se rouler. Lorsqu’il fait beau et sec, cela ne nous dérange pas plus que cela à part si une douche a eu lieu quelques minutes avant. Lorsque le temps est pluvieux, c’est une autre histoire qui s’annonce entre le temps de séchage et surtout, le temps de pansage. 
C’est un signe de protection pour les équidés. Dans la nature, les chevaux se roulent naturellement au sol, sur la terre ou dans la boue, afin de se protéger contre les insectes et autres maladies qui pourraient les atteindre. Vous remarquez par exemple que lorsque vous lavez votre cheval ou poney, son premier réflexe est d’aller se rouler. Ainsi, un cheval sale est un cheval qui se protège pour finalement… rester le plus propre possible !
 

Bon pour la peau du cheval et pour la nôtre. Trêve de sérieux, il ne faut pas non plus oublier que la boue est un excellent masque pour le visage et le corps chez l’homme, alors pourquoi ne le serait-elle pas non plus chez le cheval ? Toutes les raisons citées précédemment sont en fait fausses. En réalité, vos chevaux ou poneys se roulent donc simplement pour avoir une peau plus soyeuse afin d’être les plus beaux possible lorsqu’ils croisent d’autres congénères.
Cela fait les muscles lors du pansage. La boue est bénéfique pour les chevaux, mais également pour les cavaliers. Eh oui, frotter toute cette crasse sur le corps de votre monture vous donne chaud, mais ce sont surtout les muscles qui travaillent. Ainsi, pas besoin d’aller à la salle sport pour se muscler les bras ou le dos. Un simple cheval qui aime la boue suffit pour entretenir la musculature de votre haut du corps. Pratique non ? 

S’il vaut mieux rire qu’en pleurer et se concentrer uniquement sur l’aspect drôle de la boue, il ne faut pour autant pas oublier qu’une trop forte exposition à cette matière naturelle peut également conduire à des maladies telles que les crevasses (appelées aussi gale de boue) ou des tendinites. 
 
 

À lire également...

Réagissez

  • muybien29 - le 23/11

    C est sympa vos buzz mais faites au moins l'effort de mettre des photos pour toutes les catégories !

Le mag

GRANDPRIX #108 GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #108

(GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter