Thibault Fournier tient le choc et remporte son premier CCI 4* à Pau

Un belle victoire méritée pour un team passionné
Crédit : Pauline Chevalier

Dimanche 28 octobre - 23h25 | A Pau, Pauline Chevalier

Thibault Fournier tient le choc et remporte son premier CCI 4* à Pau

Sous un temps glacial et même légèrement pluvieux, l’ultime test de CCI 4* du Pau a tenu ses promesses en termes d’émotions et de suspense. Les Français ont tenu la pression et terminent à deux sur le podium. Thibault Fournier aura versé beaucoup de larmes ce week-end mais quel fantastique exploit pour ce jeune cavalier de l’équipe de France!  

Le joker remet les pendules à l’heure

Le joker remet les pendules à l’heure - Thibault Fournier tient le choc et remporte son premier CCI 4* à Pau

L'excellente Gemma Tattersall tourne autour de sa première victoire en CCI 4*.
Crédit : Pauline Chevalier

Sur les trente-quatre concurrents encore en lice dans le CCI 4* de Pau, seuls six se sont sortis sans faute sur le difficile parcours final de saut d'obstacles. De ce fait, le suspense a été maintenu tout au long de l’épreuve. Mais la bataille sportive s'est avérée très belle et de qualité, avec d'intenses émotions pour le public et les cavaliers.

Si Sébastien Cavaillon, premier Français en piste, renverse deux barres avec Sarah d’Argouges, il termine tout de même quinzième, un bon classement pour une première aventure en CCI 4*. Alors qu’elle n’avait pas présenté Be Touchable le matin lors de la seconde visite vétérinaire, Izzy Taylor concède également deux fautes avec Call Me Maggie Again, qu'elle classe au onzième rang. Même sanction pour le Japonais Toshiyuki Tanaka, neuvième avec Kelecyn Pirate, tandis que son compatriote Ryuko Kitajima termine quatorzième avec Just Chocolate, pénalisé de quatre points.

Alexis Goury semblait déçu de sa prestation sur Trompe l’Œil d’Emery, qui a sauté avec beaucoup de fraîcheur mais lâché huit points dans cette épreuve. Pour autant, sa septième place reste une belle prestation pour le jeune cavalier, qui disputait là son premier CCI 4*. Une équitation pleine de maturité et un cheval très prêt sont autant d’éléments qui laissent entrevoir un bel avenir. La sixième place revient au Britannique Tom Crisp et Liberty and Glory, qui sont remontés de cinq places grâce à leur beau sans-faute.

Sa compatriote et championne du monde en titre, Rosalind Canter, perd une place avec Zenshera, pénalisée de neuf points, tandis que le Danois Peter T. Flarup et Frankie en ont gagné deux, concédant seulement quatre point. Si Clara Loiseau aurait préféré éviter la faute concédée avec son fougueux Wont Wait, elle termine finalement à une excellente troisième place. Une belle réussite pour cette jeune cavalière qui réalise un rêve à Pau.

L’expérimentée Britannique Gemma Tattersall la devance avec Pamero 4, auteur d'un majestueux sans-faute. "Ce fut un excellent concours. Merci à l’organisateur d'élever le niveau et de nous proposer un concours difficile où la bataille est intense. Cela fait plusieurs fois que j'échoue à rien de la victoire. Alors j’espère finir par gagner mon premier CCI4*… à Badminton peut-être l’an prochain ? En tout cas, je suis ravie de mon Pamero qui s’est très bien comporté et qui nous indique bien que la piscine est l’entrainement qu’il lui faut", a déclaré la cavalière.

En effet, avec seulement 0,4 point d’avance, c’est le talentueux, humble et très émotif Thibault Fournier qui s’impose de très belle manière pour son premier CCI 4* avec son fidèle Siniani de Lathus. "Siniani a très bien sauté au paddock et je pense que cela m’a fait me reposer un peu sur mes lauriers. Du coup, je n’ai pas monté mes trois premiers obstacles comme je le fais d’habitude. Comme j'ai renversé le numéro 3, mon joker a vite été épuisé. Cela m’a réveillé et j’ai fini mon parcours davantage comme habitude. Je n’en reviens pas de cette victoire. C’est une belle récompense pour mon équipe, mes parents, mes partenaires… Vraiment j’ai un cheval formidable!" Une émotion très forte pour Thibault, qui s'est récemment installé dans la région toulousaine avec sa compagne Bérengère, et qui est sans nul doute promis à d'autres grandes victoires.

Le classement met aussi à l’honneur de belles remontées. Citons l'Américaine Kimberly Severson et Cooley Cross Broder, dix-septième au mérite de leur sans-faute, ou encore le Britannique Tom Jackson, treizième sur Carpa du Buisson Z, auteur de deux beaux sans-faute dans le cross et l'hippique.

Un émouvant hommage à « Ben »

Un émouvant hommage à « Ben » - Thibault Fournier tient le choc et remporte son premier CCI 4* à Pau

Le fantastique Piaf de B'neville alias Ben ovationné
Crédit : Pauline Chevalier

Juste avant la remise des prix, c’est un grand champion qui a fait ses adieux officiels sur la piste paloise. Piaf de B’neville est venu saluer une dernière fois ce public qui l’avait ovationné en 2015 lors de sa victoire dans ce même CCI 4*. Une dernière fois monté par ce cavalier qui lui a tout donné, Astier Nicolas, et tenu par son propriétaire fétiche Michel de Chateauvieux, suivi de ses groomettes Julie et Anna, du staff fédéral et des parents de Astier, Piaf a été majestueux et sensible à la grande émotion qui a pris tout le monde à la gorge. Comme il lui avait promis, Michel de Chateauvieux a donné la carte de propriété à Julie sa soigneuse attitrée qui a toujours souhaiter récupérer son champion à la retraite. Une écharpe de champion autour du cou, la couverture du cheval de l’année sur le dos et Ben a effectué au pas puis au trot, toujours fringant, un dernier tour d’honneur ! Merci à lui pour tout ce qu’il a donné à la France, lui qui a rapporté trois médailles !
 
Les résultats ici
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #101 GRANDPRIX n°101 NOVEMBRE

GRANDPRIX #101

(GRANDPRIX n°101 NOVEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter