Noble Dream ne retrouvera pas les terrains de compétition

Crédit : Scoopdyga

Vendredi 12 octobre - 10h35 | Lucas Tracol

Noble Dream ne retrouvera pas les terrains de compétition

Absente des terrains de concours depuis décembre 2016, Noble Dream n’en reprendra finalement pas le chemin. Son complice depuis 2011 Marc Boblet et son entourage l’ont en effet annoncé, la jument noire n’est plus en pleine possession de ses moyens physiques. 

 - Noble Dream ne retrouvera pas les terrains de compétition

Dotée d'un sacré charisme, Noble Dream dispose également d'allures remarquables, notamment au trot.
Crédit : Scoopdyga

Le retour sur les rectangles de Noble Dream se faisait attendre, et il ne se produira finalement pas. Marc Boblet a hier communiqué sur la retraite sportive de sa partenaire de danse. Du haut de seize ans, la charismatique jument noire ne pourra en effet pas retrouver le chemin de la compétition en raison de problèmes cardiaques. “À la suite de plusieurs examens nous avons eu la confirmation d’un dysfonctionnement du rythme cardiaque. Nous sommes aujourd’hui tous d’accord nous les propriétaires Laura, Caty et Jean-Louis Dallara, ainsi que son cavalier Marc Boblet, qu’il est temps pour elle d’aborder une nouvelle vie”, a-t-on pu lire sur les réseaux sociaux. 
 
Noble Dream a débuté la compétition à quatre ans sous la selle de Jessica Michel-Botton. Les succès ne se sont pas faits attendre puisque la jument s’est imposée dans le championnat de France des Jeunes Chevaux à quatre et cinq ans. En 2007, elle avait également décroché le bronze dans le championnat du monde des Jeunes Chevaux de cinq ans, à Verden. En avril 2011, après près trois ans sans compétition, la fille de Caprimond avec une mère par Donnerhall a rejoint les écuries de Marc Boblet. Ensemble, le couple a rapidement découvert les compétitions internationales. Les premiers succès sont arrivés en 2012 avec des victoires dans le Grand Prix et le Grand Prix Spécial du CSI 3* d’Arezzo. La saison suivante, le duo s’est emparé d’une belle deuxième place dans le Spécial du CSI 4* de Treffen, avant de représenter la bannière tricolore au CDIO 5* de Rotterdam, aux Pays-Bas. Leurs performances leurs ont alors valu une sélection pour les championnats d’Europe d’Herning, au Danemark, dont ils ont terminé à la trentième place en individuel et à la huitième par équipes. 
 
La saison se poursuit alors sur la Coupe du monde de dressage, lors de laquelle la superbe Noble Dream mène Marc Boblet vers d’excellentes moyennes, comme les 76.350% décrochés dans la Libre du CDI 5*-W de Londres. Septième place également à Amsterdam où le duo décroché 76.125%. Cette saison indoor les a menés vers la finale de la Coupe du monde de Lyon, qu’ils ont conclu à la neuvième place. 2014 aura été marqué par leur sélection pour les Jeux équestres mondiaux de Caen, où le couple ne dépasse toutefois pas les 71%.
 
Après une bonne rentrée au CDI 3* d’Addington en 2015 et une sortie à Jardy plus compliquée, le couple a dû être écarté des rectangles de dressage en raison de problèmes hormonaux rencontrés par Noble Dream. Là encore, le couple revient en forme au CDI 3* de Compiègne, sans qu’il ne parvienne par la suite à retrouver ses meilleures moyennes. Leur ultime reprise restera donc celle du CDI 4* de Genève en 2016, où tous deux avaient récolté 69.392% dans le Spécial avec une victoire à la clé. 
 
Souhaitons à Noble Dream une excellente retraite !
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #102 GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE

GRANDPRIX #102

(GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter