La Coupe du monde Longines reprend du service à Oslo

Le tenant du titre Daniel Deusser ne sera pas au rendez-vous à Oslo ce week-end.
Crédit : Mette Sattrup/FEI

Mercredi 10 octobre - 16h09 | Lucas Tracol

La Coupe du monde Longines reprend du service à Oslo

Ce week-end, une nouvelle saison de la Coupe du monde Longines sera lancée pour la ligue d’Europe de l’Ouest. Comme il en est de coutume, le CSI 5*-W Oslo ouvrira le bal dans la quête aux points pour la finale de Göteborg. 

Chaque année, le circuit indoor remporté en avril à Paris par Beezie Madden s’ouvre avec deux semaines de compétition en Scandinavie pour la ligue d’Europe de l’Ouest. Les hostilités seront lancées dans la capitale norvégienne ce week-end, avant de prendre la direction de la Finlande, à Helsinki. Chevaux et grooms font actuellement le voyage pour Oslo, avant que les athlètes ne passent la visite vétérinaire demain matin. Le CSI 5* sera lancé vendredi, et le point d’orgue de la compétition, la Coupe du monde Longines se déroulera comme d’habitude dimanche après-midi.  
 
Pour l’occasion, quelques-unes des meilleures cravaches du circuit feront le déplacement, à l’exception par exemple du numéro un mondial Harrie Smolders, ou encore du numéro trois de la nouvelle hiérarchie, Henrik von Eckermann. Le nouveau dauphin du Néerlandais, Steve Guerdat, sera toutefois de la partie. Un rendez-vous que le Suisse connait bien puisqu’il s’y était notamment adjugé les deux et troisième places du Grand Prix en 2013 et 2014, avec son désormais retraité Nino des Buissonnets. 
Tenant du titre dans l’étape de la Coupe du monde avec Cornet 39, l’Allemand Daniel Deusser ne fera quant à lui pas le déplacement. Ses compatriotes Hans-Dieter Dreher, Christian Kukuk, Harm Lade et Philipp Weishaupt tenteront de faire aussi bien que lui l’an passé. Comme la Mannschaft, la Suède et l’Irlande ont envoyé quatre couples pour défendre leurs couleurs. En revanche, aucun des médaillés d’argent par équipes aux Jeux équestres mondiaux de Tryon sous couleurs bleu et jaune ne sera de la partie. 
 
Particulièrement en vue du côté de la Caroline du Nord où il a conclu son championnat à la sixième place individuelle avec Chardonnay, Max Kühner sera le seul représentant autrichien. Il devra luter face à une délégation belge particulièrement importante, puisque pas moins de cinq cavaliers du Plat Pays seront à Oslo. Désignés gagnants de la finale de la Coupe des nations Longines ce dimanche, les Diables Rouges seront cette fois représentés par Karel Cox, Pieter Devos, Gudrun Patteet, Olivier Philippaerts, ainsi que Christophe Vanderhasselt. 
Si elle n’est pas Européenne mais Australienne, Edwina Tops-Alexander pourra tout de même engranger des points sur le circuit du Vieux Continent, comme elle l’avait fait l’an passé avant de bouder la finale parisienne. Elle devrait se présenter en Norvège avec California, Cinsey, et l’ancienne monture du Jeune Cavalier français Arthur Le Vot, Vinchester. 
 
Les Français seront au nombre de trois en Scandinavie. Désormais quatorzième du classement mondial, Kevin Staut tentera d’y ouvrir son compteur de points. Pour rappel, à l’issue de chaque étape de la Coupe du monde, des points sont décernés aux meilleurs cavaliers, et leur cumul donne lieu à un classement général offrant aux dix-huit meilleurs pilotes de la ligue d’Europe de l’Ouest une qualification pour la finale, qui se tiendra cette saison à Göteborg, en avril 2019.  
De retour de la finale de la Coupe des nations de Barcelone, et avec un bilan de saison extérieure positif, Olivier Robert sera également de la partie. S’il n’avait pu se qualifier pour la finale parisienne l’an passé, Aldrick Cheronnet sera cette année encore en Scandinavie. 
 
Le programme et les résultats ici
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #100 GRANDPRIX n°100 OCTOBRE

GRANDPRIX #100

(GRANDPRIX n°100 OCTOBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter