Les lots de remises des prix qu’on cherche tous à éviter

Crédit : © Scoopdyga

Vendredi 19 octobre - 16h30 | Maxence Magnin

Les lots de remises des prix qu’on cherche tous à éviter

En concours, le classement ou simplement une bonne prestation peut être un objectif pour beaucoup de cavaliers. Lorsque ces objectifs sont atteints, il arrive que nous ayons même la chance de figurer parmi les classés appelés en remise des prix. Et qui dit remise des prix dit aussi lot à ramener chez soi. Toutefois, certains d’entre eux ne sont parfois pas à la hauteur de ce à quoi l’on pouvait s’attendre. GRANDPRIX-Replay.com vous propose donc un top des lots qui peuvent être décevants.   

Des pin's. Qu’on se le dise, il s’agit là de la récompense du dernier classé dans la plus petite épreuve du jour. Alors certes elle n’était peut-être pas très difficile, mais cela n’empêche qu’il est peu probable qu’un cheval ou poney accepte d’en porter sur son corps (à moins qu’il ne soit pas douillet). 
Une brosse rêche. Parce que les vieilles brosses dures et rêches ont disparu pour laisser place aux nouvelles « brosses magiques » ou douces, il y a toujours certains clubs qui continuent d’écouler leur stock de brosses que personne n’utilise dorénavant. Et évidemment, il s’agit toujours de vous lorsque cette récompense doit trouver preneur. 
Un cure-pied. Le cure-pied est utile, soit. Il n’empêche que le cure-pied est aussi l’accessoire qu’on trouve le plus facilement dans une écurie puisqu’il y en a toujours un qui traine par terre dans un coin. C’est donc évidemment l’accessoire dont nous avons le moins besoin et qui est pourtant le plus distribué. 
Un bon d’achat dans une sellerie très loin de chez nous. C’est une récompense qui se trouve être utile ! Ainsi, vous choisissez ce que vous voulez comme cadeau finalement. Cependant, pour les clubs venant de loin, il arrive que le bon d’achat de la sellerie soit celle avoisinante aux écuries dans lesquelles vous concourez et qui est exactement à deux heures de chez vous. Bref, une récompense que l’on pourrait qualifier d’empoisonnée. 
 

Le licol aux motifs étranges et pas à la bonne taille. Puisqu’il faut aussi écouler les stocks de récompenses pour chaque concours, des lots que personne ne veut sont doivent donc être distribués. Forcément, c’est sur vous que tombe le célèbre licol fluo ou à motifs mystérieux dont la taille ne correspond pas du tout à la tête de votre monture.
Le tapis rose fluo matière sac plastique. Pour celles et ceux qui pourraient être désespéré(e)s à l’idée d’avoir gagné un licol fluo, pensez à ceux qui reçoivent par exemple un tapis rose fluo en plastique (ou plus communément appelé « sac-poubelle »). Eh oui, la vie peut parfois être injuste avec ceux qui sont les meilleurs. 
Tout ce qui n’est pas de la bonne taille. Les chevaux et poneys sont très souvent mélangés dans les épreuves club et poney. Il est ainsi difficile de prévoir les lots à l’avance puisque certains poneys peuvent remporter une épreuve club et vice-versa. Imaginez donc à quel point cela est difficile de trouver chaussure à son pied et certains clubs ne peuvent donc éviter de donner un lot trop petit ou trop grand par rapport à vous ou votre monture ! 
Un lot du sexe opposé. Même principe pour le genre de la récompense ou plus souvent, de sa couleur. Oh combien de fois les garçons ont-ils pu recevoir un lot rose en concours ? Et les filles une caisse bleue ? Heureusement que les flots et les plaques de concours existent pour réchauffer les coeurs déçus (mais surtout pour décorer les chambres de cavaliers et cavalières !).

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #109 GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #109

(GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter