Mardi 02 octobre - 12h39

Au sommaire du numéro d’octobre de GRANDPRIX Magazine

Pour le numéro d’octobre de GRANDPRIX, de nombreuses pages du magazine sont évidemment consacrées aux Jeux équestres mondiaux de Tryon. Retrouvez les petites et les grandes histoires de chacune des huit disciplines ; un portrait de la championne du monde Simone Blum, une analyse du fiasco de l’endurance, un focus sur le génial Lambert Leclezio, une découverte de Rosalind Canter, ou encore un retour sur la trajectoire pas banale de Bella Rose 2… Côté élevage, impossible de passer à côté du championnat de France des Jeunes Chevaux de saut d’obstacles qui s’est déroulé à Fontainebleau. À retrouver en kiosques et sur le site internet GRANDPRIX-Abonnement.com.

 - Au sommaire du numéro d’octobre de GRANDPRIX Magazine

Simone Blum écrit l’histoire au pays des merveilles 
Inconnue du grand public il y a deux ans, Simone Blum a éclos de la plus belle des manières aux JEM de Tryon. Après avoir grandement participé à la médaille de bronze décrochée par son équipe, l’Allemande est entrée par la grande porte dans l’histoire des sports équestres avec sa merveilleuse DSP Alice, devenant la deuxième femme à décrocher le titre mondial.
 
Endurance : Une crise d’adolescence qu’il faut dépasser au plus vite
Alors qu’elle devait ouvrir en fanfare ces JEM, la course des championnats du monde d’endurance a fait éclater au grand jour tous les maux d’une discipline en pleine crise existentielle. Au terme d’une série d’incidents graves et de mauvaises décisions du jury et de la Fédération équestre internationale, l’épreuve a finalement été annulée, déclenchant une
vague de protestation sans précédent qui s’est propagée sur toute la planète équestre. Déjà
écornée par d’innombrables scandales survenus depuis une décennie, l’image de l’endurance n’en sort pas grandie… Et, sous peine de la voir mourir avant qu’elle n’atteigne l’âge adulte, ses acteurs, d’où qu’ils viennent, doivent désormais se poser les bonnes questions, et y apporter de vraies réponses.
 
Lambert Leclezio, un génie sans frontières
En choisissant de représenter la France fin 2016, Lambert Leclezio a fait un beau cadeau à la Fédération tricolore, à laquelle il a offert sa seule médaille d’or aux Jeux équestres mondiaux de Tryon. Avant même de décrocher un premier titre mondial en 2016, ce jeune homme de vingt et un ans, véritable génie de la discipline, s’était déjà fait remarquer en 2014 à Caen. D’abord par la qualité de sa voltige et la souplesse de son corps, mais aussi parce qu’il était alors l’unique représentant de l’une des plus petites nations de la planète équestre, l’île Maurice.
 
Rosalind Canter, la nouvelle pépite britannique 
Assez discrète sur la scène mondiale du concours complet jusqu’en 2016, Rosalind Canter
s’est rapidement fait un nom au sommet de sa discipline. Propulsée sous les feux des projecteurs lors des championnats d’Europe Longines de Strzegom l’an passé, la Britannique de trente-deux ans, actuelle troisième au classement mondial, a décroché deux médailles d’or le 17 septembre à Tryon. Portrait d’une cavalière aussi talentueuse que déterminée.
 
Bella Rose 2, le magistral coup de poker d’Isabell Werth 
Entre les JEM de Normandie, où elle avait terminé deuxième du Grand Prix, contribuant grandement au triomphe de l’Allemagne avant de déclarer forfait pour la suite de la compétition, et ceux de Tryon, où elle n’a trouvé aucun adversaire à sa mesure, Bella Rose 2 n’avait disputé que quatre concours ! Revenue de très loin après trois ans et demi de convalescence, la géniale alezane a littéralement ébloui les juges et le public américain, offrant deux nouvelles médailles d’or à Isabell Werth. Portrait d’une star presque inconnue.
 
Zoom sur les champions du cru 2018
Comme chaque année, Grand Prix dresse le portrait des chevaux qui ont remporté les finales nationales SHF de saut d’obstacles des quatre, cinq et six ans, sans oublier la nouvelle championne de France des sept ans, dont la finale, disputée sous l’égide de la Fédération française d’équitation, se déroule traditionnellement durant la Grande Semaine de Fontainebleau. Un palmarès qui met en valeur la Bretagne, mais aussi les éleveurs du Grand-Est, des Pays-de-la-Loire, de Nouvelle-Aquitaine et de Normandie.

À retrouver en kiosques et bientôt en commande ici

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #113 GRANDPRIX n°113 FÉVRIER

GRANDPRIX #113

(GRANDPRIX n°113 FÉVRIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter