Darmagnac de Beliard fantastique champion des 5ans

Le très prometteur Darmagnac de Beliard est le champion 5ans 2018
Crédit : Pauline Chevalier

Dimanche 23 septembre - 23h22 | A Pompadour, Pauline Chevalier

Darmagnac de Beliard fantastique champion des 5ans

L’an dernier, c’était une chrysalide et chaque année le grand et sérieux Darmagnac de Beliard se bonifie tel le spiritueux auquel il fait référence dans son nom. Toujours sous la selle de Thomas Carlile, le fils de Canturo et Palme de Moyon par Barbarian s’impose nettement en dominant la situation depuis le dressage.  

Un grand champion plein d’avenir

Un grand champion plein d’avenir - Darmagnac de Beliard fantastique champion des 5ans

Dandy de la Cour, le futur crack de Fabrice Lucas
Crédit : Pauline Chevalier

Cette finale des cinq ans a débuté sous l’œil des juges qui ont admiré les belles prestations de ces jeunes d’avenirs sur le carré de dressage. D’amblée, le team Carlile a marqué les esprits et a donné le ton en dominant la situation. Déjà marquant par le nombre de chevaux alignés en cinq (et six) ans, la team Carlile a en plus pris la direction du classement dès le dressage. Mais alors qu’on attendait peut-être un peu plus Dartagnan de Beliard (Quite Easy et Roye de Kresker par Diamant de Semilly champion des quatre ans, c’est son collègue d’écurie et d’élevage Darmagnac de Béliard qui montre qu’il a vrai talent pour cette discipline. Appartenant désormais à Mr et Mme Montagne, Darmagnac a canalisé ses grandes foulées pour dérouler une reprise brillante et appliquer. Puis il a mis son braqué au service d’une belle galopade et des obstacles de cross avant de s’appliquer à passer les barres de cso sans en mettre une à terre. Déjà l’an dernier, Thomas confiait que Darmagnac avait l’envergure des stars de CCI4*, il semble confirmer un peu plus son grand potentiel. C’est Dandy de la Cour le fils de Levistan et de la performeuse Idane de la Cour par Calypso d’Herbiers qui complète le podium sous la selle de Fabrice Lucas. Le cavalier de la Garde Républicaine retrouve là une bonne monture régulière et appliquée, née dans la famille Couetil, qui est donc labelisée ELITE comme les deux premiers du podium ainsi que Delire Delque l’autre monture de Fabrice Lucas issu de Niagara d’Elle et Stella Delque par Le Tot de Semilly. Délire est né chez Véronique et Renaud Delaroque. C’est le troisième compère de l’élevage de Béliard, l’excellent Django de Beliard, fils de Lux Z et Vieusinge du Maury par Jalienny, demi-frère de Sirocco du Gers qui est quatrième et complète la liste de ELITE.
C’est le saut d’obstacle et le dressage qui auront surtout départagé les protagonistes car le cross qui pourtant s’est déroulé dans des conditions météorologiques horribles, monté par Nicolas Burtin n’a pas présenté de difficultés majeurs.  
 

Un élevage monopolisant le classement

Un élevage monopolisant le classement - Darmagnac de Beliard fantastique champion des 5ans

L'étalon Dartagnan de Béliard vice-champion de France
Crédit : Pauline Chevalier

Si les papiers des chevaux montrent des croisements dans le sang mais avec nettement plus d’orientation sur les chevaux d’hippiques, c’est Shoupydam des Horts et Ultra de Rouhet qui sont les pères les plus représenté avec deux produits. Mais une fois de plus c’est l’élevage de Gérard Brescon, l’élevage de Béliard, qui domine voir monopolise le classement. Les chevaux de ce passionné gersois, Thomas Carlile les connait bien car il les valorise depuis très longtemps et parle même des croisements avec lui. Darmagnac, Dartagnan et Django sont les fruits des croisements pensés en fonction de trois poulinières biens différentes. Gérard Brescon cherche toujours du sang et de la force, de l’influx et de la réactivité afin de concevoir le cheval de sport moderne. Cette génération des cinq ans est très importante mais elle a été précédée par des chevaux talentueux et renommés comme Sirocco du Gers (Dorsay*Jalienne – ICC 169), Tzigane du Gers (Rheingold de Luyne*Jalienny ISO 135), Volupté de Béliard (CSO 130 – Corofino*Barbarian), Allegra (Lando*Diamant de Semilly – ISO 140), Birmane (Vargas de Ste Hermelle*Diamant de Semilly – ICC 155). Cadet de Béliard (Jaguar Mail*Jalienny) était lui présent en six ans et derrière, la génération des quatre ans et des trois ans est bien présente et prometteuse.

 

Des chevaux remarqués

Des chevaux remarqués - Darmagnac de Beliard fantastique champion des 5ans

Némésis Pompadour la régionale de l'étape est une fille pleine d'avenir
Crédit : Pauline Chevalier

Même si le saut d’obstacle a fait perdre beaucoup d’espoirs à certains couples, les connaisseurs ont pu admirer une génération prometteuse avec quelques éléments intéressants à l’image de Difda de Very (Hérald) sous la selle d’Eleonore Musa, Drako de Coat Loch (Nervoso) avec Raphael Cochet, Dame de Cœur Tardonne (Lando) et Camille Lejeune qui confirme déjà leur excellente saison de quatre ans où ils étaient ELITE et terminent cette année sixième, Némésis Pompadour (Fango In Blue) dixième et Don Juan de Rouhet (Potter du Manaou) associés à Didier Dhennin en remplacement de Matthieu Vanlandeghem ou encore Doisy Daene d’Epte (Quack) et Amaury Choplain et Dealer of Love (Quatro de Riverland) et Benjamin Massie. La bataille des six ans 2019 s’annonce passionnante.
En ce qui concerne le classement du critérium, s’intercalent à la seconde place Fromecs Daya Flamenco (Je t’Aime Flamenco) avec Mathieu Lemoine et Hubert des 3 Arbres (Troubadour d’Aurel) avec Stanislas de Zuchowicz sixième.
 
Tous les résultats : https://pompadour.shf.eu/userfiles/2018/resultats/5_ans/gsp_2018_-_cc_5_ans_championnat.pdf
 
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter