Vendredi 22 avril - 12h57 | AnneClaireL

EADS devient le partenaire titre du French Tour

Désormais, il faudra parler du « French Tour EADS ». En effet, ce matin, la Fédération française d’équitation a officialisé l’arrivée du groupe d’aéronautique EADS en tant que partenaire titre du circuit French Tour, dont se déroule cette année la troisième édition.


 
Le French Tour, imaginé par la FFE, réunit cinq concours: le Jumping de la Baule, premier des huit plus gros concours officiels réunissant huit équipes internationales ; les CSI 5* de Bordeaux et Lyon, tous deux étapes de la Coupe du monde ; et les concours de Cannes et Chantilly, étapes du prestigieux Global Champions Tour.

 
Le groupe EADS investit depuis plusieurs années dans les sports équestres en tant que partenaire de compétitions de haut niveau. Grâce à ce nouveau partenariat, EADS pourra accompagner l’équipe de France de saut d’obstacles dans sa préparation des Jeux olympiques de Londres.

 


Marwan Lahoud qui a répondu positivement au nom d'EADS à la proposition de Christian Paillot, explique ce choix par l'intérêt pour le groupe aéronautique d'inviter ses clients sur les plus beaux événements équestre de l'hexagone. "Nos clients que nous invitons sur des manifestations équestres en redemandent. Nous allons donc passer d'une approche au coup par coup à une démarche cohérente de développement d'un partenariat de long terme. La FFE a choisi d'offrir des circuits de haut niveaux à la filière afin de favoriser sa progression. Nous sommes heureux de l'accompagner dans cette démarche auprès des cavaliers, des propriétaires et des éleveurs. EADS sera donc au côté de la Fédération pour préparer les échéances des Jeux olympiques 2012 et des Jeux Mondiaux 2014."

 
Lui-même cavalier et propriétaire de chevaux de sport, Marwan Lahoud est également président de l'Association des Cavaliers de Saut d'obstacles français. A ce titre, il salue la progression du sauts d'obstacles français lors des dernières années. "Depuis 1936, nous avons toujours vécu dans la crise les changements de génération. Nous avons encore une fois vécu cette transition difficilement puisque nous n'avions pas de cavaliers qualifiés pour les JO 2008. Aujourd'hui, l'avenir est prometteur et l'anticipation de la FFE avec des cycles de formation des couples à 2, 4 ou 6 ans est un gage de stabilité dans le succès."

 
Premier rendez-vous programmé pour le French Tour EADS : La Baule, du 12 au 15 mai.

À lire également...

Réagissez