Alligator Fontaine s'est éteint

Crédit : Scoopdyga

Mardi 18 septembre - 09h01 | Yeelen Ravier (avec communiqué)

Alligator Fontaine s'est éteint

Le haras de Brullemail a annoncé ce matin la disparition de l'un de ses étalons phares, Alligator Fontaine, au bel âge de trente ans. Voici le communiqué qu'ils ont souhaité publier.

"C'est avec une grande tristesse que nous annonçons la mort de notre étalon Alligator Fontaine. Certes, il avait l'âge canonique de trente ans, mais c'est toujours un moment difficile de perdre un cheval qui a partagé trente ans de votre vie.
Alligator Fontaine est né chez Michel Pelissier avec un pedigree exceptionnel puisque fils de Noren-Gayssire Fleury, qui fut élu cheval de l'année en 1984 aux Etats-Unis, et Nighty Fontaine, soeur uterine d'I Love You, élu cheval de l'année en 1983 aux Etats-Unis et vainqueur de la finale de Coupe du monde la même année.

Acheté foal en association avec notre amie Marion Grimblat, Alligator Fontaine a été élevé au haras de Brullemail. Débuté en concours par Pascal Wittmer, il fut la révélation de sa génération à six ans. Syndiqué pour 5 millions de francs, il passa sous la selle de Michel Robert, puis sous celle d'Eric Navet, avec qui eut ses plus grands succès. Champion de France en 1999, deux fois deuxième du Derby du CSIO 5* de La Baule et de celui d'Aix-la-Chapelle et du Sire of the World, ainsi qu'une multitude de victoires internationales... Le champion a terminé sa carrière sportive à seize ans sous la selle de Pénélope Leprevost puis Sophie Coutureau-Pelissier.

Un étalon d'exception

Devenu l'étalon Selle Français le mieux indicé sur performances ISO 190, Alligator a débuté la monte à six ans en 1994. Si les éleveurs français ne l'ont finalement pas énormément utilisé, puisqu'il n'a eu que 400 poulains en vingt-trois années de monte (1994-2016), il a de sacrés descendants à son actif. 

Il reste des doses de semence congelée d'Alligator pour les nostalgiques! Alligator a produit 66 chevaux indicés 120 et plus. Ses champions internationaux les plus connus sont l'étalon Otello du Soleil ISO 169 et la crack médaillée de bronze aux JO de Pekin Jalisca Solier ISO 184, la jument de coeur de Steve Guerdat. Alligator s'est aussi révélé un excellent père de mère, notamment au haras de Brullemail où ses filles comme Jenna Mail a produit la crack Ornella Mail (ISO 175), Hlliga Mail, a produit quatre  chevaux de Grand Prix 5* dont Quatro Mail (ISO 158), ou encore Impala Mail, qui a produit Matahari Mail (ISO 153).

Alligator a de ce fait été un globe trotter puisqu'il a fait, outre en France, la monte Argentine pendant une année, ainsi qu'en Suède pendant deux ans. Alligator était parti faire la monte dans le Sud-Ouest et nous l'avons finalement mis à la retraite depuis deux ans dans l'Aveyron au haras du Battut, où Renée Sturbois prenait grand soin de lui.

Alligator, cheval très charismatique au regard exceptionnel, restera un de nos chevaux préférés. Beauté, force, courage, volonté, santé et gentillesse sont les mots qui le personnifient le mieux.
La disparition d’Aalligator est une page de l’histoire du haras de Brullemail qui se tourne, mais le "sang" d'ALLIGATOR perdure à Brullemail avec ses filles et petite-filles poulinières. Notre sélection sur cette lignée maternelle de Night Fontaine, sa mère, se poursuit avec succès grâce à de jeunes étalons comme Andain du Thalie*Mail ou Tresor Mail, son neveu qui concoure cette semaine aux Jeux équestres mondiaux de Tryon.
Adieu mon bel ALLIGATOR."

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #102 GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE

GRANDPRIX #102

(GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter