Au revoir l'été

Le soleil et la chaleur vont laisser places à plus de douceur
Crédit : © Scoopdyga

Mardi 25 septembre - 16h01 | Maxence Magnin

Au revoir l'été

Les fortes chaleurs sont enfin terminées, les vacances aussi et le travail a de nouveau repris, pour nous comme pour les chevaux. À quelques semaines des vraies températures de l’automne (bien plus rudes, surtout la nuit), les habitudes de vos chevaux mais aussi les vôtres vont encore changer. Voici donc un petit top de ce à quoi il va falloir désormais se préparer.   

Pour le cheval :

Pour le cheval : - Au revoir l'été

Crédit : © Scoopdyga

La tonte. La chaleur se faisant de moins en moins forte, les chevaux et poneys perdent alors leur poil d’été pour reprendre progressivement celui d’hiver. Sauf que pour les sportifs, s’entrainer quotidiennement et concourir avec ce poil long et épais n’est pas forcément chose facile. La tonte est donc la seule solution pour éviter aux équidés de trop transpirer durant l’effort. 
La couverture. Mais qui dit tonte dit alors couverture pour protéger les équidés du froid pendant toute la saison froide à venir. Un nouveau cirque pour nous, puisqu’il faudra ensuite adapter son poids en fonction de la température extérieure. Les joies du froid vont revenir petit à petit ! 
La remise au foin. Après avoir passé un ou plusieurs mois à l’herbe, chevaux et poneys, de pré comme de boxe, vont devoir dire au revoir à l’herbe bien riche du printemps. Si l’herbe est encore présente en septembre-octobre dans certains prés, la mise au foin est la meilleure solution pour être sûr que tous les chevaux soient bien nourris. 
Les sautes d’humeur. Les changements de température sont parfois mal supportés par les équidés notamment lors des transitions chaud-froid. Certains cavaliers doivent donc s’accrocher en selle pour coopérer avec leur monture parfois délicate et pleine d’énergie ou de caractère. Au moins dans ces cas-là, personne ne s’ennuie !  
 

Pour le cavalier :

Pour le cavalier : - Au revoir l'été

Crédit : © Scoopdyga

Remettre les blousons. Finit la monte en t-shirt, bonjour les vestes et les blousons. La belle saison pour monter léger le soir est terminée il faut alors se préparer à remettre plusieurs couches sur soi avant d’aller aux écuries. Finalement, l’été est avant tout signe d’économie de temps ! 
Le temps de préparation. En parlant de temps, celui de la préparation de nos chevaux et poneys est également supérieur à l’été dès l’adoucissement des températures. En effet, le temps plus humide redonne à la terre sa qualité de boue par temps pluvieux. Un régal donc pour les cavaliers qui doivent aller aux écuries plus tôt afin de prendre plus de temps pour préparer leur monture. 
Monter plus tôt en fin de journée. Si l’été permet (ou oblige) de monter plus tôt pour plus tard que d’habitude, les journées d’automne et le changement d’heure nous réduisent petit à petit nos options pour monter à cheval durant la journée et surtout, avant la nuit. Une habitude à reprendre donc pour retrouver un rythme de monte avec des conditions agréables. 
Se remettre en condition physique. Qu’il s’agisse des cours ou des compétitions, la remise en condition physique doit s’effectuer pour remédier au laissé aller qui souvent prend place durant les deux mois d’été. Afin de ne pas avoir de courbatures pendant des jours et pouvoir enchainer un parcours en équilibre, la remise en condition physique est donc essentielle à la sortie de l’été !
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #108 GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #108

(GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter