Première médaille des Jeux équestres mondiaux pour les États-Unis

Crédit : Scoodyga

Jeudi 13 septembre - 02h25 | À Tryon, Lucas Tracol

Première médaille des Jeux équestres mondiaux pour les États-Unis

Le compteur des médailles est officiellement lancé ! Ce soir à Tryon, le premier titre mondial a en effet décerné. Et c’est en reining que la nation hôte s’est parée d’or, comme à chaque fois depuis que la discipline fait partie des Jeux équestres mondiaux. Avec des ambitions de podium, la France conclut la journée à une décevante sixième place, ex-æquo avec l’Italie. 

Quoi de mieux pour le public américain que de voir son drapeau au sommet dès la première journée de compétition des Jeux équestres mondiaux de Tryon ? Bien loin de la débacle de l’endurance et après un premier pattern, les médailles par équipes ont été aujourd’hui été décernées pour le reining, couronnant évidemment la nation hôte. 
Depuis 2002, date à laquelle la discipline est entrée au programme des Jeux équestres mondiaux, les représentants du pays de l’Oncle Sam règnent sans merci sur le reining mondial. En selle sur son palomino de sept ans seulement Custom Made Gun, Cade McCutcheon a réalisé la meilleure performance de son équipe, mais aussi de la journée en totalisant 229 points. Quelle prestation pour ce reiner de tout juste dix-huit printemps, qui s’adjugeait deux quatrième places aux championnats du Monde Jeunes Cavaliers de Grivins l’an passé ! Le jeune pilote a notamment fait forte impression aux côtés de son compatriote Daniel L Huss, qui est sorti du ring avec 226,5 points sur Ms Dreamy. L’hymne américain a également résonné grâce aux 225,5 points de Jordan Larson et ARC Gunnabeabigstar. Si le quatuor a pu se passer des 223,5 points de Casey Deary sur Heavy Duty Chex, il totalise 681 points, soit près de dix de plus que la Belgique, parée d’argent comme il y a quatre ans en Normandie, et quasiment quatorze de plus que l’Allemagne. 

Les Bleus trop loin du podium...

Les Bleus trop loin du podium... - Première médaille des Jeux équestres mondiaux pour les États-Unis

Mathieu Buton a aujourd'hui été le meilleur français à Tryon.
Crédit : Scoopdyga

Du côté des Bleus, cette première journée de compétition n’a pas réellement à la hauteur de leurs espérances... Pour cause, si le sélectionneur national Guy Duponchel espérait vivement être sur le podium ce soir, son équipe ne termine qu’à la sixième place. Il faut dire que la journée n’avait pas commencé sous les meilleurs auspices avec les 216 points d’Éric Laporte et Holier Then Thou. En sortie de piste, le reiner n’avait d’ailleurs pu cacher sa déception. Ses compatriotes ont réalisé de meilleurs scores, mais pas de quoi courir après les plus grandes nations. Les jeunes Glen Arthur Estival et Axel Pesek ont toutefois été très heureux de leurs débuts à un tel niveau de compétition. Même constat pour Mathieu Buton, ravi du comportement de son Gunna Sassya, dont il ne tarit pas d’éloges. 
 
La finale individuelle du reining se déroulera vendredi. Aujourd’hui, les quinze meilleurs couples ont obtenu leur ticket pour ce rendez-vous, tandis que les cinq meilleurs de la Consolante de demain seront invités à y participer. Neuvième ex-aequo, Mathieu Buton a d’ores et déjà une place de garanti dans l’apothéose du championnat du Monde de reining. En attendant, tout reste à faire pour ses coéquipiers. 
 
Les résultats par équipes ici 

Les résultats individuels ici 
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #101 GRANDPRIX n°101 NOVEMBRE

GRANDPRIX #101

(GRANDPRIX n°101 NOVEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter