Nouveau départ pour une course de 120 km à Tryon...

La première boucle est tout bonnement neutralisée.
Crédit : Sébastien Roullier

Mercredi 12 septembre - 15h50 | À Tryon, Sébastien Roullier

Nouveau départ pour une course de 120 km à Tryon...

Finalement, la course de 160km des Jeux équestres mondiaux de Tryon se transforme en une course de 120km. Le résultat d’un incroyable et inédit imbroglio intervenu lors de la première boucle.  

Après la grande confusion qui a régné très tôt ce matin durant la première boucle de la course d’endurance des Jeux équestres mondiaux, les officiels ont pris une décision inédite: annuler tout bonnement les résultats de la première boucle, longue d’un peu moins de 40km. Le jury a donc décidé que ces championnats du monde se courraient donc sur un peu plus de 120km. Une décision qui a le mérite d’être claire mais qui est considérée injuste par les concurrents qui ne se sont pas trompés de parcours, et qui ont bouclé près de 40km ce matin, contre un peu plus de 35km pour les autres...
Sur une vidéo Facebook publiée par Ahmed Al Hammadi, un juge FEI de niveau 4* de nationalité émiratie, on comprend très bien tous les points de vue. Et l’on voit et entend clairement Sabrina Ibáñez, secrétaire générale de la Fédération équestre internationale, défendre la décision du jury présidé par le Français Jean-Pierre Allégret (à partir de 9’00). «La décision qui a été prise aujourd’hui l’a été en concertation avec le jury, le comité organisateur, le président de la commission vétérinaire, le délégué technique (le Portugais Rui Amante, ndlr) et le vétérinaire étranger (l’Irlandais Kieran O’Brien). Certains athlètes se sont égarés sur le parcours. Ils n’en sont pas responsables (il s’agirait d’un défaut de signalisation en début de boucle, ndlr). Maintenant, que voulons-nous? Des championnats du monde. Vous êtes venus de très loin et vous voulez que ces championnats aient bien lieu. On ne peut pas reprogrammer la course. Dès lors, les officiels ont étudié différentes options. Il a donc été décidé d’autoriser tous les chevaux admis au premier vet gate a recommencer la compétition à partir de la deuxième boucle. Ce sera donc une course de 120km. Nos règlements les autorisent à prendre cette décision. Ainsi, tous les concurrents auront les mêmes chances de gagner cette course. Nous avons essayé de trouver la meilleure solution.»
Certains protagonistes auraient préféré qu’une pénalité soit appliquée aux concurrents qui se sont égarés. Sur la vidéo, on entend très clairement la réprobation des Émiratis et Espagnols, grands favoris cette course, mais il en sera ainsi. "C'est la décision la plus pragmatique", explique le communiqué de presse publié à 9h55, qui la justifie en s'appuyant sur le préambule du règlement d'endurance de la FEI: "En cas d'imprévu ou de circonstances exceptionnelles, il incombe au jury de terrain et aux vétérinaires de prendre une décision dans un esprit sportif et de s'approcher autant que possible des intentions du présent règlement et du règlement général de la FEI."
 
Plus d’infos à venir
 
Les résultats en live

Sabrina Ibáñez s’exprime sur cette vidéo à partir de 9’ environ.
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #99 GRANDPRIX n°99 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #99

(GRANDPRIX n°99 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter