Les reiners attendus dès demain à Tryon

Double médaillé d'or à Caen, Shawn Flarida ne concourra pas à Tryon.
Crédit : Scoopdyga

Mardi 11 septembre - 20h42 | À Tryon, Lucas Tracol

Les reiners attendus dès demain à Tryon

Demain, outre l’endurance et le dressage, le reining sera au programme de la première journée de compétition des Jeux équestres mondiaux de Tryon. Voici ce qu’il faut savoir avant que les hostilités ne soient lancées. 

La course aux médailles est sur le point de débuter en Caroline du Nord ! Demain à Tryon, les reiners se disputeront les médailles par équipes dès 9h (15h heure française). À l’issue de cette première journée, les équipes seront en effet sacrées, et les quinze meilleurs couples obtiendront leur ticket pour la grande finale individuelle de vendredi. Jeudi lors de la Consolante, cinq places supplémentaires pour cette même finale seront délivrées. 

Les favoris

De toute évidence, le reiners des États-Unis feront office de favoris. Depuis 2002, date à laquelle la discipline est entrée dans le programme des Jeux équestres mondiaux, leur domination sur la discipline a été indiscutable. Pour preuve, en quatre éditions, les représentants du pays de l’Oncle Sam ont décroché l’or par équipes à chaque fois, et ramené neuf médailles individuelles, dont trois en or. Par équipes, il faudra également compter sur la Belgique, dont trois des représentants qui avaient décroché l’argent en Normandie ont fait le déplacement jusqu’en Caroline du Nord. En bronze il y a quatre ans, l’Autriche sera là aussi à redouter. 
Pour ce qui est de l’individuel, le médaillé d’or de 2014 Shawn Flarida ne sera pas là pour tenter de conserver son titre. Il faudra toutefois compter sur son compatriote Tom McCutcheon, qui s’était paré d’or par équipes en 2002 et avait décroché les deux titres huit ans plus tard au Kentucky. Son fils Cade sera lui aussi de la partie. 

Les Bleus

Menés par le sélectionneur national Guy Duponchel, les Tricolores Bastien Bourgeois, Mathieu Buton, Glen Arthur Estival, Éric Laporte et Axel Pesek. À Caen, les Bleus avaient conclu la compétition par équipes à la dixième place et seul Romuald Poard avait accédé à la finale individuelle. 

Le programme et les résultats ici 
La liste des engagés ici 
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #99 GRANDPRIX n°99 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #99

(GRANDPRIX n°99 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter