''J'ai sous-estimé les besoins des grooms'', Mark Bellissimo

Crédit : Kathy Pinera Facebook

Lundi 10 septembre - 11h34 | Yeelen Ravier (avec communiqué)

''J'ai sous-estimé les besoins des grooms'', Mark Bellissimo

À leur arrivée à Tryon, aux États-Unis, où débutent mercredi les premières épreuves des huitièmes Jeux équestres mondiaux, des grooms se sont émus ou plaints de leurs conditions d'hébergement. Prenant en compte les insatisfactions des délégations déjà sur place, Mark Bellissimo, organisateur de l'événement, a publié un communiqué en assurant que la situation allait rapidement s'améliorer et que de nouvelles solutions leur seront proposées.

Alors que les premiers cavaliers, cadres et grooms sont arrivés au Tryon International Equestrian Center, site des Jeux équestres mondiaux de Tryon, aux États-Unis, de nombreuses vidéos ont circulé ce week-end sur les réseaux sociaux. Des grooms y ont dénoncé leurs conditions d'hébergement, jugées trop précaires et pas assez hygiéniques. Si Mark Belissimo, propriétaire du site et président du comité d'organisation, avait promis aux soigneurs que leurs installations se situeraient à proximité des écuries pour des questions pratiques, les intéressés ont été, au moins pour ces premiers jours, hébergés dans de grandes tentes militaires installées à côté du village des officiels. Ils ont notamment déploré un manque de prises électriques, des sanitaires éloignés et des températures incommodantes.

Cette nuit, Mark Bellissimo a réagi à travers un communiqué. "J'ai pris l'engagement personnel d'accueillir les grooms sur le site-même des Jeux (l'organisateur américain avait en effet tenu à rencontrer des grooms internationaux avant d'élaborer le plan du village équestre afin de leur garantir les meilleures conditions d'accueil possibles, ndlr), et j'ai sous-estimé la demande. J'ai été trop optimiste. J'ai fait une erreur, et je m'en excuse. Nous faisons actuellement tout ce que nous pouvons pour rectifier la situation", a-t-il assuré.

"Notre organisation a toujours su reconnaître l'importance des grooms. Ils sont une pièce maîtresse du succès, et nous avons le plus grand respect pour leur travail. Vous avez ma parole que tous les problèmes rencontrés à propos des hébergements seront résolus. Nous avons plusieurs options de disponibles. Nous avons mis à disposition des caravanes sur le site, ainsi que des cabines pour deux personnes avec toilettes et douche à l'intérieur. Nous proposons également des hébergements au Rumbling Bald Resort, à trente-cinq minutes du site, avec de nombreuses navettes quotidiennes. Les fédérations nationales ont demandé une option supplémentaire sur le site, donc nous avons provisoirement proposé des tentes-dortoirs. Malgré tout, cette option n'est clairement pas l'illustration de nos standings classiques, et nous savons qu'elle n'est pas vivable à long terme. Nous offrons également des compensations financières aux fédérations nationales afin de pouvoir payer des hébergements extérieurs, et beaucoup ont choisi cette option."

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #101 GRANDPRIX n°101 NOVEMBRE

GRANDPRIX #101

(GRANDPRIX n°101 NOVEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter