Mardi 19 avril - 12h24 | ma.thierry

BIP : la France troisième

Après moults rebondissements, cinq équipes s’alignaient finalement au départ de l’épreuve reine du Bonneau International Poney, la Coupe des Nations : le pays hôte, la France, évidemment, vainqueur en 2009, l’Allemagne, championne d’Europe en titre, l’Irlande sa dauphine, une grande habituée, mais aussi la Suisse et l’Espagne.


 
Difficile tâche pour la jeune Camille Condé-Ferreira que d’ouvrir l’épreuve épicée concoctée sur la piste bellifontaine samedi après-midi. Elle fera les frais d’une des grosses difficultés du parcours, l’abord du triple en sept foulées après la spa numéro sept. Juke Box du Buhot cale après une huitième foulée avant de fauter sur cette fameuse entrée de combinaison à la deuxième tentative. La deuxième tricolore, Emilie Carradot associée à Kauline de la Bauche, ne fera guère mieux sur cette ligne, mais se fera également piéger sur la précédente : rivière – vertical. Heureusement les garçons étaient là pour remonter la barre : Baptiste Lecomte signe un magnifique parcours avec Anydale Ron, tout juste entaché d’une faute sur la rivière, alors que Maxime Couderc décroche le sans-faute tant attendu. Quinze points, c’est ainsi le score de la France à l’issue de la première manche… mais qu’en est-il des autres nations ?

 
Grâce au sans-faute d'Emilie Paillot sur la très bonne Top Jezabel de l’Etape et le tour bien ficelé de la championne de Suisse en titre Morgane Dassio / Ashair Lady, la Suisse est deuxième avec douze points. Deux quatre points et deux seize points, l’Allemagne cumule non moins de vingt-quatre points ! Le troisième et dernier sans-faute de l’épreuve est signé Eoin McHahon / Homeflight II dont l’équipe d’Irlande termine à douze points. Enfin, l’Espagne sort avec un honorable seize points au total malgré une élimination.La France repart ainsi en troisième position.

 
Elle assure trois parcours à quatre points permettant de mettre entre parenthèse l’élimination de Camille et Juke Box qui ne voulut plus sauter la rivière. L’Allemagne fait une superbe remontée avec deux clear-rounds signés Fabienne Graefe sur l’incroyablement petit Cornflakes et Justine Tebbel associée au pie Okehurst Littlle Bow Wow, lui permettant de dépasser l’Espagne. Quant à la Suisse, elle s’accroche tant et si bien qu’elle sort à huit points quand l’Irlande en fait douze. La France monte donc sur la troisième marche du podium alors que les vestes rouges et les vestes vertes vont devoir en découdre au barrage pour la victoire.
Avec une faute de Thomas Foley et Dibidoe au premier tour, la Suisse peut espérer accrocher l’épreuve à son palmarès, mais c’est sans compter sur le stop de Top Jezabel de l’Etape sur le vertical numéro treize remettant les pays à égalité. Le dernier couple de chaque équipe est ainsi déterminant… l’Helvète Thomas Nussbaumer laisse Clogherboy Mirah fauter à deux reprises alors que l’expérimentée Emma O’Dywer assure le tour parfait avec Jackness Street ! La Coupe est une fois de plus irlandaise !

 
Tom Slattery, Chef d’Equipe irlandais, commente : « Nous avons eu un bon jour, l’Irlande a gagné les quatre premières épreuves de la journée, je suis très content des enfants. C’est aussi ma première fois en tant que Chef d’équipe, donc pour moi c’est vraiment important. Ici c’était une bonne équipe mais j’ai d’autres couples à tester à Wierden avant de me décider pour la sélection. Fontainebleau c’est un peu loin et onéreux pour nos couples qui font le déplacement exprès, mais le concours est fantastique et les enfants adorent y participer, d’où notre présence en nombre. Si peu de nations engagées dans la Coupe peut s’expliquer par la place en début de saison, à mon avis, l’année prochaine, avec l’organisation des championnats d’Europe, beaucoup de pays viendront faire leur préparation ! »

A Fontainebleau, Maud Le Bel

À lire également...

Réagissez