Fin de vacances pour les équidés !

Généralement, les poneys et chevaux prennent quelques kilos pendant les vacances d'été.
Crédit : © Janet Photography / DR

Mardi 04 septembre - 17h25 | Maxence Magnin

Fin de vacances pour les équidés !

La rentrée des classes approche à grands pas, ce qui signifie que la rentrée au centre équestre aussi. Et puisque même les chevaux ont profité d’un bon mois de vacances, le retour au travail va être difficile et quelques petits changements naturels auront surement été opérés. Voici donc un top des changements que l’on remarque forcément lors du retour de vacances de nos petits protégés.   

 - Fin de vacances pour les équidés !

© DR

Le ventre énorme. Il est bien connu que le retour des chevaux après quelques semaines de vacances se fait ressentir par la circonférence de leur ventre qui a pris quelques tailles de sangles, à tel point qu’il faudrait parfois en acheter une autre pour cette période spéciale. Eh oui, les chevaux mangent bien pendant l’été et notamment lorsque l’herbe se fait dense et verte (pour les zones les plus humides). Un bon régime s’impose alors ensuite pour reprendre le travail correctement. 
Une différence d’énergie. Les vacances peuvent être quittes ou doubles. Soit votre monture sera plus apaisée après son mois de repos, soit elle sera au contraire un peu plus tonique, pour ne pas dire « pleine de gaz » comme dans le milieu. À vous donc d’avoir la surprise lorsque vous recommencerez à la travailler et que les sensations seront probablement différentes. 
La crinière longue et sale. Si vous avez laissé votre cheval ou poney tranquille pendant son repos, inutile de vous dire que son état physique n’est pas forcément au beau fixe. Entre robe sale et crinière toute emmêlée, remettre votre cheval dans un bon état de présentation va prendre du temps. Et pour commencer, de beaux crins après un passage chez le coiffeur font toujours meilleure impression. 
 

Le sentiment ostéopathique meilleur. Après une bonne année de travail, le cheval peut aussi avoir le droit à quelques manipulations ostéopathiques afin de revenir comme neuf à la rentrée. Et lorsque ce moment vient à point avec un mois de vacances derrière, le cheval est en général bien mieux dans sa tête mais surtout dans son corps. Un vrai changement qui se fait sentir dès la première monte. 
Les pieds moches. Si vos montures partent au pré avec d’autres, il est d’usage de les déferrer pour éviter de graves blessures si jamais l’entente n’est pas de suite au beau fixe. Sauf qu’après un mois, il s’avère que la corne a poussé et que les fers n’étaient pas là pour la protéger. Une bonne maréchalerie s’impose donc souvent lors du retour des chevaux. 
Le retour au travail difficile. Et comme chez les humains, le retour au travail peut parfois s’avérer difficile après de bonnes vacances bien reposantes. Si certains chevaux et poneys sont coopératifs, d’autres donnent du fil à retordre à leur cavalier. Par fainéantise ou mauvaise volonté, le retour au travail est donc toujours la partie moins sympa avant de recommencer la saison d’équitation !
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #109 GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #109

(GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter