Bacardi de B’Neville prend la tête chez les sept ans

Bacardi de B'Neville et Arthur Le Vot
Crédit : Marc Verrier

Jeudi 30 août - 19h00 | Marc Verrier

Bacardi de B’Neville prend la tête chez les sept ans

A l’issue de la deuxième étape, le classement des sept ans subit quelques bouleversements, avec notamment un changement de leader. C’est Bacardi de B’Neville, monté par Arthur Le Vot, qui s’installe en tête.

Un écrémage avant la finale

Sur les quatre-vingt-huit chevaux au départ, ils sont vingt-sept à avoir réussi le parcours sans-faute, sur un tour pas excessif, mais bien construit, où le triple a joué son rôle, occasionnant de nombreuses fautes.

Après la première étape, trente-sept chevaux se tenaient dans la même faute. A l’issue du deuxième parcours, ils ne sont plus que la moitié à se tenir en moins d’une barre. Au vu de la qualité du plateau, il est vraisemblable que le champion soit parmi ceux-ci, même si les deux manches de la finale, qui se disputera samedi, peuvent encore profondément changer le classement.

Les quatre premiers du classement provisoire ayant fauté, c’est le cinquième, Bacardi de B’Neville, auteur d’un sans-faute probant avec Arthur Le Vot, qui s’installe en tête. Hongre par Sisley de la Tour Vidal, Bacardi est né dans la Manche, chez Jean-Baptiste Thiébot, qui en est toujours son propriétaire. Elite et cinquième du championnat des six ans, Bacardi est crédité d’un indice de 146 en 2017. Il est issu d’une souche qui a donné plusieurs gagnants internationaux, comme Droit, Fort, Radja de B’Neville ou encore Cocodes.

Deux chances pour Alexis Deroubaix

Deux chances pour Alexis Deroubaix - Bacardi de B’Neville prend la tête chez les sept ans

Alexis Deroubaix et Baracat d'Anchat
Crédit : Marc Verrier

Bacardi partira en finale avec un peu plus sept dixièmes de points d’avance, soit rien du tout, sur sa dauphine Bueno de la Fosse (Geraldo), montée par Axelle Lagoubie, alors qu’à quelques dixièmes, Mathieu Bourdon est troisième avec Bigouden du Tertre (Putsch des Isles), une jument née chez son père.

Auteur de deux parcours sans-faute plein de maîtrise, Alexis Deroubaix aura également son mot à dire, puisqu’il est quatrième avec Bornthis Way Chapelle (Kashmir van Schuttershof) et huitième avec Baracat d’Anchat. A noter que Brocard de la Chapelle, propre frère de Bornthis Way, est neuvième avec Emilie Bussereau.

Quant au leader à l’issue de la chasse, Best of Helio (Sioux du Godion), il était très chaud et son cavalier, Pedro Nolasco, n’a pu éviter une faute sur l’avant-dernier. Cela le laisse cependant dans la course au titre.

 Résultats complets, CLIQUER ICI

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter