La Belgique a fait son choix pour les Jeux Équestres Mondiaux

Après Göteborg, Niels Bruynseels et Cas de Liberté sont de retour dans l'équipe nationale !
Crédit : Scoopdyga

Samedi 11 août - 11h51 | Mélissa Vriends (avec communiqué)

La Belgique a fait son choix pour les Jeux Équestres Mondiaux

A un mois des Jeux Équestres Mondiaux de Tryon, la Belgique a dévoilé l'intégralité de ses équipes pour cette échéance mondiale, à l'exception de la voltige où elle n'est pas représentée.

Saut d'obstacles

Saut d'obstacles - La Belgique a fait son choix pour les Jeux Équestres Mondiaux

Sous la selle de Nicola Philippaerts, H&M Chilli Willi a confirmé l'étendue de son talent cette saison.
Crédit : Scoopdyga

Le chef d'équipe Peter Weinberg a choisi :

- Niels Bruynseels et Cas de Liberté
- Pieter Devos et Espoir
- Nicola Philippaerts et H&M Chilli Willi
- Jos Verlooy et Igor

Réservistes : Gregory Wathelet et MJT Nevados S

Seulement treizième à Caen il y a quatre ans, la Belgique fait désormais partie des favoris pour le podium, comme le prouve sa victoire à Rotterdam où elle alignait exactement la même équipe. Également présents dans la Coupe des nations de Sopot, où les Diables Rouges avaient aussi décroché la première place, Niels Bruynseels et Cas de Liberté disputeront leur deuxième grand rendez-vous ensemble après les championnats d'Europe de Göteborg l'année dernière, où ils avaient pris la septième place en individuel. Cinquièmes en Suède, Pieter Devos et Espoir sont aussi des valeurs sûres pour l'équipe.

Alors que son frère Olivier était du voyage à Caen, c'est au tour de Nicola Philippaerts d'intégrer la sélection nationale pour des Jeux Equestres Mondiaux. Le jeune cavalier sera associé à H&M Chilli Willi, qui n'a jamais participé au moindre championnat international mais dont les récents résultats sont pour le moins impressionnants : l'étalon de dix ans n'a pas écopé de la moindre pénalité en Coupe des nations cette saison en deux sélections, et s'est imposé il y a quelques semaines dans le Grand Prix de Chantilly. De son côté, Jos Verlooy aura sans aucun doute à cœur d'effacer sa mésaventure d'il y a quatre ans, où il avait chuté dès le premier jour avec Domino et avait donc été éliminé pour l'individuel. Il sera cette fois en selle sur Igor, le fils d'Emerald âgé lui aussi de dix ans et inexpérimenté en grand championnat, qui a toutefois signé le double sans-faute à Rotterdam.
À noter cependant l'absence de la jument grise de Gregory Wathelet, Corée, qui s'est malheureusement blessée après le CHIO d'Aix-la-Chapelle il y a quelques semaines.

Concours complet

Concours complet - La Belgique a fait son choix pour les Jeux Équestres Mondiaux

Karin Donckers et Fletcha van't Verahof prendront part à leurs deuxièmes JEM à Tryon après Caen.
Crédit : Scoopdyga

Pour le concours complet, les sélectionnés sont :

- Lara de Liedekerke-Meier et Alpaga d'Arville
- Karin Donckers et Fletcha van't Verahof
- Giel Vanhouche et Azrael
- Joris Vanspringel et Imperial van de Holtakkers

A Caen, la Belgique avait terminé en neuvième position et pouvait déjà compter sur Karin Donckers et Fletcha van't Verahof, qui sont indéniablement les grands piliers de cette équipe. A treize ans, le hongre bai participera à Tryon à son cinquième championnat après les Jeux de Caen, les championnats d'Europe de Blair Castle et de Strzegom ainsi que les Jeux Olympiques de Rio. Le BWP n'a pris le chemin des concours qu'à deux reprises seulement cette année, à Wiesbaden en mai et Strzegom en juin, où il s'offrait la troisième place du CCI 3*. Pour ses troisièmes Jeux Equestres Mondiaux, Lara de Liedekerke-Meier sera associée à son complice des championnats d'Europe de Strzegom, Alpaga d'Arville, qui a récemment terminé au quatorzième rang du CIC 3* de Jardy.

Comme en saut d'obstacles, l'équipe de complet est composée de deux chevaux de dix ans, Azrael et Imperial van de Holtakkers, qui découvriront pour la première fois un championnat de cette ampleur. Ce sera d'ailleurs les premiers Jeux Equestres Mondiaux de Giel Vanhouche, qui ne comptait jusqu'à présent que deux sélections en championnats d'Europe seniors.

Dressage

Dressage - La Belgique a fait son choix pour les Jeux Équestres Mondiaux

Jorinde Verwimp et Tiamo seront évidemment de la partie.
Crédit : Scoopdyga

Concernant le dressage, la Belgique pourra compter sur :

- Jeroen Devroe et Eres DL
- Laurence Roos et Fil Rouge
- Fanny Verliefden et Indoctro vd Steenblok
- Jorinde Verwimp et Tiamo

Pas de grande surprise dans cette sélection pour les Belges, douzièmes à Caen. Déjà présents dans l'équipe en 2014, Jeroen Devroe et Eres DL font leur grand retour en championnat depuis les championnats d'Europe d'Aix-la-Chapelle en 2015. Après plusieurs grandes échéances dans les catégories juniors, jeunes cavaliers et U25, Laurence Roos fera ses débuts dans un rendez-vous majeur chez les seniors avec Fil Rouge, son BWP de treize ans présent cette année dans les Coupes des nations de Compiègne et Rotterdam.

Il s'agira également des premiers JEM de Fanny Verliefden et du jeune Indoctro vd Steenblok, tout comme pour les expérimentés Jorinde Verwimp et son fidèle Tiamo, désormais âgé de dix-huit ans, qui étaient aux championnats d'Europe d'Aix-la-Chapelle et Göteborg ainsi qu'aux Jeux Olympiques de Rio.

Endurance

Pour l'endurance, le chef d'équipe Pierre Arnould mise sur :

- Peter Bastijns et Ezi de Alborada
- Carine Boulanger et Tawfiq du Courtisot
- Céline Just et Aigoual Embrum
- Louna Shuiten et Sabah du Courtisot

Attelage

Plusieurs fois sur le podium du circuit Coupe des nations cette saison, l'attelage belge sera à suivre de près à Tryon avec :

- Dries Degrieck et Charlie, Garrelt, Grenadier, Zico, Zilverone
- Glenn Geerts et Birckhouse Billie, Dash, De Solist, Scampolo 49, Zeron
- Edouard Simonet et Bouke, Dark Dream, El Fiero vd VemmekeshoeveD’O7, Topspeed Bauke, Topspeed Sanne

Para-dressage

Walter van Haegenborgh a choisi :

- Manon Claeys et San Dior
- Barbara Minneci et Stuart
- Eveline van Looveren et Feleva
- Ciska Vermeulen et Rohmeo

Reining

La Belgique, médaillée d'argent à Caen ainsi que championne du monde et championne d'Europe en titre sera représentée en reining par :

- Cira Baeck et Gunners Snappy Chic
- Bernard Fonck et What a Wave
- Ann Fonck-Poels et Made in Walla
- Dries Verschueren et Smart N Sparking

À lire également...

Réagissez

  • Gandalf - le 12/08

    Tout à fait d'accord orient... Ces propos sont déplacés. .. Corée n'est pas la plus sûre sur un championnat entier...

  • OrientdeFrebourg - le 11/08

    Ce n’est vraiment pas le genre de Grégory et Corée n’est pas la plus régulière des juments....

  • ALBERT MUDA - le 11/08

    Pas de Gregory-Corée !! Plus attiré par les dollars de Calgary ?

Le mag

GRANDPRIX #113 GRANDPRIX n°113 FÉVRIER

GRANDPRIX #113

(GRANDPRIX n°113 FÉVRIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter