Vendredi 10 août - 19h23 | Yeelen Ravier

Trente-sept après, le Mexique revient et conquiert Dublin

Quelle Coupe des nations palpitante pour achever cette saison par équipes! L'ultime épreuve de Coupe des nations de première division de l'année a été remportée par le Mexique, qui n'était pas venu courir à Dublin depuis 1981! La France, l'Irlande et l'Italie ont complété le podium, ex-aequo avec douze points.

L'essentiel

La dernière étape de Coupe des nations de première division de la saison 2018 s'est jouée cet après-midi à Dublin, la capitale de l'Irlande. L'épreuve reine du concours a tenu en haleine les (télé)spectateurs jusqu'au bout, ces derniers ayant dû attendre l'ultime rotation pour applaudir les vainqueurs et leurs dauphins. Son parcours, construit par le chef de piste irlandais Alan Wade, s'est en plus révélé beaucoup plus subtil qu'il n'y paraissait au début. Le large oxer numéro 2, la triple combinaison, et surtout la palanque numéro 6, élément qui succédait à la rivière, ont donné du fil à retordre à tous les participants.

Ayant très mal débuté la compétition par un parcours à douze points signé Eugenio Garza Perez et Victer Finn DH Z, le Mexique a sacrément redressé la barre, parvenant à bien mieux appréhender les difficultés en seconde manche ! En effet, si un seul sans-faute a été comptabilisé au premier tour grâce à Federico Fernandez et Landpeter Do Feroleto, ses deux autres coéquipiers ayant écopé de quatre points, la seconde manche a totalisé trois scores vierges. Mention spéciale pour Patricio Pasquel et son fidèle cheval mexicain Babel, d'ailleurs vainqueurs d'une épreuve à 1,45m le week-end dernier au CSI 5* de Dinard, qui ont bouclé l'un des quatre doubles sans-faute de l'épreuve. Totalisant huit points après les deux manches, le Mexique a tenu jusqu'au bout et s'est imposé dans cette Coupe des nations. Cela faisait trente-sept ans que les Vestes rouges n'étaient pas venues au CSIO 5* de Dublin, ils y reviendront très certainement !

Les Bleus font encore preuve de sang-neuf, et du prometteur!

Avec douze points au total, l'Italie, l'Irlande et la France se sont partagées la deuxième place sur le podium. Une sacrée bataille, puisque les Transalpins jouaient leur qualification pour la finale de Coupe des nations de Barcelone, l'Irlande son honneur à domicile, et la France sans aucun doute sa dernière étape de sélection avant les Jeux équestres mondiaux de Tryon. Si aucun double zéro n'est à relever en Irlande, la France a bel et bien pu compter sur Alexandra Francart et son jeune mais si prometteur Volnay du Boisdeville ! La Tricolore et son imposant bai n'ont pas effleuré une seule barre de la journée. Si elle avait confié à GRANDPRIX.tv le mois dernier qu'elle ne savait toujours pas si elle accepterait une possible sélection pour les prochains championnats du monde de Tryon, il semblerait bien difficile de s'en passer... Magnifique prestation également pour Alexis Deroubaix et Timon d'Aure, dont la participation à la dite-échéance ne devrait franchement plus être à discuter. Le Normand et son fils de Mylord Carthago*HN ont signé un superbe sans-faute en seconde manche, après avoir péché sur la palanque en première. Mathieu Billot et son extravagant Quel Filou ont également déroulé de bonnes partitions, mais ont dû se frotter à l'un des seuls défauts du gris ; payant son énorme action, le hongre a eu du mal à caser ses deux foulées dans le triple, péchant à chaque fois au milieu. Pour le leader des Bleus Kevin Staut, le bilan est en demi-teinte. Ayant déroulé un parcours très moyen en première manche, entaché de deux grosses fautes sur le large oxer 2 et le milieu du triple, où For Joy van't Zorgvliet*HDC ne semblait pas au meilleur de sa forme, le Normand n'a écopé que d'une faute en seconde manche, aux rênes d'un bai bien plus éveillé. Malgré quelques fautes, le bilan de cette Coupe des nations semble positif pour l'équipe de France.

Les tops

Outre l'outsider mexicain Patricio Pasquel et la Française Alexandra Francart, les deux doubles sans-faute de Laura Kraut, associée à sa discrète mais toute bonne Zeremonie, et de l'Italien Luc Marziani avec Tokyo du Soleil, sont à relever. Les deux couples n'ont pas semblé décontenancés du tout par le niveau de l'épreuve. Jolie performance également pour Lorenzo de Luca (0+4), qui semble avoir trouvé en Irenice Horta un énième cheval de tête. 
Très belle prestation à noter pour l'Américaine Adrienne Sternlicht et la fabuleuse Cristalline, qui avait tant fait sensation à la finale de Coupe du monde de Göteborg il y a deux ans. Le duo féminin n'a écopé que d'une faute dans chacune des deux manches.

Les flops

Seizième de la dernière finale de Coupe du monde Longines de Paris, où elle avait fait grande sensation auprès du public européen, Jamie Barge a connu moins de chance aujourd'hui. L'Américaine, lancée sur son même Luebbo, qui avait débuté la compétition dans les écuries de Marco Kutscher et Eva Bitter, a essuyé deux francs refus sur la rivière, et donc une élimination, dans chacune des manches. Le Suisse Paul Estermann en a aussi fait les frais en seconde manche, son Curtis Sitte mettant les quatre pieds dedans après un abord très fastidieux. Sacrée déception également pour Mark McAuley. L'Irlandais, qui jouait une possible victoire à domicile en seconde manche, a subi deux refus un peu inexplicables d'Utchan de Belheme sur deux oxers... Gageons que le bai l'oublie rapidement!
 

À lire également...

Réagissez

  • Gandalf - le 12/08

    Pour Penelope c'est surtout que son piquet est trop fraîchement composé pour prétendre à un championnat.. Quant à Cedric il n'a pas pu en faire cette année mais il en a déjà fait avec Saxo.. ça ne doit pas inquiéter Mr Guerdat de ce côté. .

  • texasgrunge - le 12/08

    Kevin avait bien dit dans une interview que silver n'etait pas un cheval de championnat car il etait trop sensible donc si il va à Tryon ce sera avec for joy. Cedric et Penelope n'ont pas fait de coupes des nations cette années donc c'est peu probable de les voir à Tryon. Par contre beaucoup de personnes oublient Thierry et Venezia, ils pourraient tout à fait faire partit de l'equipe vu leur régularité

  • mire - le 12/08

    je ne sais où vous avez vu Silver régulier, je viens d' aller sur Ffecompet, classé une fois sur 4 avec bien souvent des classements en fin d' épreuve..........

  • SpeedyRomy - le 11/08

    Ou avez vu les demandes de participation ?

  • ALBERT MUDA - le 11/08

    Dans la liste des demandes de participation pour Calgary (5-9 septembre) il y a Cédric-Saxo , Olivier-Eros , Edward-Sirius , Kevin-Silver , donc , peu de chance de voir ces couples à Tryon

  • SpeedyRomy - le 11/08

    C’est justement parce que c’est un championnat qu’il faut lui faire confiance. Je me souviens encore de son deuxième parcours de CdN à Caen où il a porté un Rêveur pas tes aérien jusqu’au sans faute, de même qu’à Rio où il sort un double SF après une saison plus qu’en demi teinte et avec très peu de sans fautes. La seule contre perf de Silver a été le Grand Prix d’Aix après une belle CdN et sur un malentendu. Ça arrive à tous les couples mais ne remet rien en question. Quant à Saxo pourquoi pas en effet il semble être en pic de forme, mais je pencherais plus pour le voir à Calgary, concours auquel Cédric est un habitué qu’à Tryon. Alea Jacta Est

  • mire - le 11/08

    Kevin ,vous me faites rire, il faut l' emmener comme coach mental, il a beau être très doué, aucun de ses chevaux n' est assez régulier pour enchainer 4 ss fte...........,C' est un championnat, Silver dans le grand prix d' Aix n' est pas arrivé au numéro 6

  • Gandalf - le 11/08

    Mr Muda je parle de C Angot depuis Chantilly mais personne ne semblait écouter. . Mais avec son sang froid et son expérience je le mettrait plutôt en ouvreur que réserviste. . Avec Deroubaix en 2, Staut en 3 ( car c'est un homme de championnat qui sait tirer les sans fautes quand il faut, en lui évitant la pression de 4e ) et Francquart si elle accepte en 4. .. et Delmotte réserviste car je trouve Ilex un peu moins irréprochable en ce debut de saison. ..

  • ALBERT MUDA - le 11/08

    C'est étonnant que personne ne cite C. Angot et son Saxo de la Cour , performant à Chantilly et Dinard , qui a déjà participé à plusieurs coupe des nations et que je verrais meilleur réserviste que Robert-Eros

  • SpeedyRomy - le 11/08

    Pénélope n’a fait aucune coupe des nations. Peu de chances de l’avoir dans l’équipe. A mon avis Ilex et Volnay sont quasi garantis d’être du voyage tout comme Kevin (je pencherais plus pour Silver, peut être plus régulier que For joy). Les quatrième et cinquième lacés devraient se jouer entre Eros et Timon, le réserviste étant désigné tard en fonction de leur forme pendant le stage de préparation voire la warm up.

  • Alicia - le 11/08

    Moi je verrais bien : Kevin et for joy, Nicolas et ilex, Alexandra et Volnay, et pourquoi pas Penelope et Vancouver sans faute dans presque tous les grands prix, et Alexis et timon

  • ALBERT MUDA - le 10/08

    il n'y a pas de sélection facile , R. Pessoa a l'embarras du choix , il peut faire 2 équipes A et il a plus de chance de se planter que de réussir . Il n'a montré aucune joie après la 1ère manche et bien lui en a prit . Guerdat , lui n'a pas trop le choix , s'il se plante , on ne pourra pas lui en vouloir .

  • OrientdeFrebourg - le 10/08

    Ça ne va pas être facile cette sélection, seul Ilex semble partant certain, difficile d’imaginer Volnay ne pas en être avec sa démonstration malgré ses 9 ans. Quid de Eros? Kevin? Les prochaines nuits vont être compliquées pour P Guerdat

  • ALBERT MUDA - le 10/08

    Vous oubliez que dans les grands moments , Kevin est capable de se transcender , avant Rio , personne n'aurait misé un franc CFA sur Rêveur et il est double SF . La grosse faute sur le 2 est une faute inhabituel pour For Joy et l'équipe a besoin d'un leader mais surtout , pas de meilleur couple pour le remplacer actuellement .

  • texasgrunge - le 10/08

    Moi pour la sélection je choisirais ces couples : Kevin et for joy (ou silver) nicolas et ilex alexandra et volnay alexis et timon thierry rozier et venezia en 5eme

  • muybien29 - le 10/08

    En tout cas je vois vraiment pas avec qui Kevin peut prétendre à une sélection !!!

  • ALBERT MUDA - le 10/08

    Palpitante cette coupe des Nations , en effet . " Pauvre " Alexandra , son téléphone ne va plus arrêter de sonner ! Petite rectification , comme la rivière était en n° 4 , la palanque ne peut se trouver en n° 6 . J'aimerais bien une interview de M. Guerdat , à peine plus avancé après la contre performance de M. Billot en seconde manche , fera t-il plus confiance à C. Angot avec un Saxo de la Cour revenu à son meilleur niveau ?

Le mag

GRANDPRIX #98 GRANDPRIX n°98 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #98

(GRANDPRIX n°98 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter