Le Groupe LIM adopte Butet

Crédit : Scoopdyga

Vendredi 10 août - 15h01 | Yeelen Ravier

Le Groupe LIM adopte Butet

Déjà propriétaire des géants CWD, Devoucoux, Morand et Tanneries de Chamont et Lariot, le groupe Leather In Motion (LIM) a annoncé le 30 juillet son rapprochement avec le sellier français Butet, renforçant ainsi sa présence sur les marchés très concurrentiels de la sellerie d’équitation haut de gamme et de la ganterie de luxe.

Le lundi 30 juillet, le Groupe LIM a annoncé le rachat de Butet. Ce faisant, le célèbre sellier du Maine-et-Loire a rejoint le club les deux autres selliers du groupe, CWD et Devoucoux, ainsi que le gantier Morand, acquis en janvier dernier.

Créée en 1985 à l’initiative de Frédéric Butet, cavalier amateur et ancien maréchal-ferrant, l’entreprise éponyme jouit d’une belle réputation dans le secteur de l’équipement équestre, notamment pour la qualité de ses cuirs et la finesse de ses produits. Installée à Saint-Hilaire-Saint-Florent, juste à côté de Saumur, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 7 millions d’euros en 2015, dont 70 %, soit 5 millions d’euros, à l’export. Butet produit pas moins de 2 200 selles par an et séduit un nombre important de cavaliers, dont ses ambassadeurs français en saut d’obstacles, Patrice Delaveau et Timothée Anciaume.

"L’entreprise nécessitait des investissements pour garder son niveau d’excellence", a déclaré Arnaud Lièvre, directeur marketing et codirigeant de l’entreprise. Du reste, Arnaud Lièvre a assuré que les ateliers de production de la marque resteraient bien à Saumur, ce qui rassurera forcément les collectivités locales mais aussi les clients de Butet, attachés au made in France. "Nous ne souhaitions pas de financiers mais une personne de métier pour perpétuer l’aventure. J’ai beaucoup d’admiration pour LIM Group et sa maîtrise de la chaîne de la valeur de A à Z", a-t-il encore déclaré.

Une nouvelle pépite pour LIM

Cette nouvelle acquisition atteste de la volonté de développement et de croissance de Leather In Motion dans le secteur de la sellerie en France et à l’étranger. Comptant quelque 550 salariés, œuvrant dans douze pays et sur quatre continents, le groupe ne cesse de grandir. Ainsi, son chiffre d’affaires global s’est élevé à 50,5 millions d’euros en 2017. Les innovations de CWD, à commencer par la création de la selle 2G, associant des matériaux composites au cuir des selles en 2009, ou plus récemment de l’iJump, première selle connectée dont les données se synchronisent avec les vidéos de parcours capturées par un téléphone mobile, ont fait de LIM le sellier de sport leader dans le monde. L’acquisition de Butet offrira à la marque saumuroise "un développement économique et social croissant sur tous ses marchés de distribution, en France à l’international, des moyens complémentaires pour pérenniser ses investissements, ses innovations et savoir-faire, ainsi que des marges de négociation plus importantes avec ses partenaires et fournisseurs", ont-ils présenté dans leur communiqué de presse.

Le groupe LIM a par ailleurs annoncé des investissements à hauteur de 3 millions d’euros en recherche et développement pour les produits connectés et les cuirs tannés 100% végétal et biodégradables. Ce dernier projet, rendu possible par des progrès scientifiques majeurs, séduit de plus en plus de clients en raison, sensibles aux problématiques de développement durable et d’écoresponsabilité. Le tannage du cuir au chrome faisant partie des dix sources de pollution les plus importantes dans le monde, les nouveaux matériaux comme le cuir d’hévéa, le cuir d’algue ou le cuir de thé pourraient bientôt se retrouver dans vos selles de sport!

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #98 GRANDPRIX n°98 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #98

(GRANDPRIX n°98 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter