Ils sont dans les tops et flops du week-end

Crédit : Stefano Grasso

Mardi 07 août - 17h30 | Mélissa Vriends

Ils sont dans les tops et flops du week-end

Comme chaque semaine, GRANDPRIX-Replay.com vous propose de revenir sur les performances du week-end passé. Qui a été au top, qui a fait un flop ?

Les tops

McLain Ward et Clinta triomphent à Dinard
Malgré son difficile rôle d'ouvreur dans le barrage, McLain Ward s'est imposé de superbe manière dans le Grand Prix du CSI 5* de Dinard. Mention très spéciale à son excellente grise Clinta qui décroche ainsi sa cinquième victoire internationale de l'année, et sa quatrième sur un parcours à 1.60m (avec les Grands Prix 5* du Longines Masters de New York, 4* de Devon et 3* de New York mi-mai, ainsi qu'une épreuve majeure à Aix-la-Chapelle) !

Scott Brash retrouve des couleurs
Relégué au quarante-deuxième rang au classement mondial, Scott Brash a enfin inversé la tendance samedi en décrochant pour la deuxième année consécutive le Grand Prix du Longines Global Champions Tour de Londres. L’Écossais ne faisait pourtant pas vraiment partie des favoris lors du barrage, son jeune hongre de neuf ans Hello Mr President ne disputant que le deuxième Grand Prix à ce niveau de sa carrière. Malgré tout, le couple a signé le meilleur double sans-faute de cette épreuve. A noter également l'incroyable forme de Ben Maher qui aurait pu s'offrir une énième victoire sur le circuit, lui qui avait affiché le meilleur chronomètre de cette finale, sans ses quatre points de pénalité avec le régulier Explosion W.

Dorian Grey de Hus impressionne à Ermelo
Les championnats du monde des jeunes chevaux de dressage étaient également à l'honneur ce week-end. Si la finale des cinq ans a été incontestablement dominée par Revolution, l'étalon d'Andreas Helgstrand, il faut souligner la magnifique cinquième place de Jessica Michel-Botton et son alezan Dorian Grey de Hus, un fils de Don Juan de Hus et petit-fils par la mère de Sandro Hit. Avec des allures notées à 9.5 pour le trot, 9.0 au pas et 8.9 au galop, le Selle Français promet de très belles choses pour l'avenir ! Les fils de Don Juan de Hus ont d'ailleurs brillé aux Pays-Bas, puisque la finale des six ans s'est achevée sur la victoire de d'Avie, présenté par Severo Jurado Lopez.

Les flops

Manque de réussite pour les Tricolores à Londres
Difficile journée samedi pour les quatre cavaliers français engagés au Longines Global Champions Tour de Londres. Si Simon Delestre est tout de même parvenu à accrocher une bonne deuxième place dans l'épreuve qualificative pour le Grand Prix avec Hermès Ryan, le couple a ensuite terminé la première manche de l'épreuve phare avec un inhabituel score de douze points. Même déception pour Julien Epaillard, qualifié de justesse malgré huit points dans la première épreuve, qui a laissé trois barres à terre dans le Grand Prix. Avec respectivement huit et dix-huit points, Mégane Moissonnier et Roger-Yves Bost n'avaient pas pu accéder à ce temps fort du concours de Londres sur Ultrachic de Charmois et l'inexpérimenté hongre de neuf ans Castleforbes Vladimir, qui découvrait pour la toute première fois ce week-end de telles hauteurs.

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #98 GRANDPRIX n°98 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #98

(GRANDPRIX n°98 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter