Vive les stages d'été !

Crédit : © FFE Equipes de France

Mercredi 01 août - 11h49 | Maxence Magnin

Vive les stages d'été !

Si les vacances commencent début juillet pour tous les enfants et jeunes adultes, certains acteurs du monde de l’équitation ne chôment pas, à commencer par les poneys et chevaux de club. En effet, c’est en juillet (ou août pour certains centres équestres) que vient le travail le plus intense pour les montures : les stages d’été. Parce que ces quatre semaines d’été sont à chaque fois inoubliables lorsqu’on est petit (ou grand !), voici un top des meilleures activités que l’on peut pratiquer durant les stages estivaux, à cheval ou à pied !  

À cheval :

À cheval : - Vive les stages d'été !

Crédit : © Scoopdyga

L’hippodrome. Pour changer du quotidien et montrer à vos chevaux autre chose, aller galoper sur un hippodrome est le parfait ingrédient pour intégrer un peu de folie dans vos activités. Si le contrôle reste présent durant la course, peu de problèmes devraient donc survenir. Bon, encore faut-il avoir un hippodrome près de ses écuries avec une autorisation de la mairie. 
La grande promenade. Si vous aviez habituellement l’habitude de vous promener en groupe près des écuries, les plages horaires des stages d’été permettent de partir plus loin avec des chemins bien plus intéressants. Que du bonheur donc, pour les montures mais aussi leurs cavalières et cavaliers. 
Les pony games. S’il est parfois difficile de jouer durant les cours pendant l’année, les stages d’été sont l’occasion idéale pour se remettre aux bonnes vieilles habitudes de l’enfance avec un pony games. Du choix d’équipe au choix de jeu, chaque moment est un pur instant de joie et la compétition n’est que meilleure et détendue. 
Le horse-ball. Comme les pony games, le horse-ball est une activité qu’il est difficile de mettre en place pour le temps d’une séance de cours classique. Toutefois, il est beaucoup plus facile de réaliser cette discipline l’été pour pouvoir ensuite galoper après un ballon comme des fous. 
La baignade. Après les activités de la semaine, rien ne vaut une bonne immersion dans l’eau pour ceux qui ont la possibilité de le faire. Que ce soit dans une rivière ou dans la mer, les chevaux sont toujours ravis de pouvoir jouer avec l’eau pendant plusieurs instants. Certains osent même se rouler dedans. Attention donc à ne pas partir trop équipé ! 
Du cross. Si le cross est une discipline plus commune, elle reste toutefois difficile à mettre en place en termes de logistique et de temps. Les stages d’été sont donc idéaux pour rattraper le temps perdu et se lancer sur les obstacles naturels. 
 

À pied :

Le loup-garou
 de thiercelieux. C’est un des jeux les plus connus et notamment par les cavaliers. Pendant la pause repas du midi ou le soir pour ceux qui peuvent rester coucher aux écuries, le loup-garou est un indispensable voire un indémodable. Mention spéciale à ceux qui finissent toujours par être loup mais ne se font jamais découvrir. 
Les nuits au dortoir ou au camping. Certains centres équestres disposent de couchages ou proposent de dormir en tente dans les prés des poneys et chevaux. Un luxe qui offre l’opportunité de passer encore plus de temps avec ses amis et les équidés, pour des souvenirs encore plus forts et mémorables. 
Les batailles d’eau à la douche. Enfin, une semaine de stage d’été n’est pas une vraie semaine de stage sans une bonne bataille d’eau dans les douches. Si à la base la douche sert à laver ou rafraîchir nos montures, les séances shampoing finissent toujours mal et surtout pas forcément sur les principaux intéressés…

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #109 GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #109

(GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter