Huit millions d’euros refusés pour Catch Me If You Can

Crédit : Scoopdyga

Mardi 24 juillet - 13h05 | Lucas Tracol

Huit millions d’euros refusés pour Catch Me If You Can

Catch Me If You Can fait indiscutablement partie des meilleurs chevaux du monde, et elle l’a encore prouvé ce week-end. Logiquement, la complice de Laura Klaphake attire donc les convoitises, mais son propriétaire Paul Schockemöhle a récemment refusé une proposition pour le moins alléchante. 

Elle n’est âgée que de dix ans, et pourtant, depuis deux saisons déjà Catch Me If You Can crève l’écran sous la selle de la jeune allemande Laura Klaphake. Considérée par beaucoup comme une véritable crack, la baie a encore prouvé toute sa qualité ce week-end à Aix-la-Chapelle, réalisant un sans-faute dans le difficile prix d’Europe, un double zéro dans la mythique Coupe des nations et une faute malheureuse dans le Grand Prix. De quoi susciter encore un peu plus les convoitises… 
Comme l’a révélé le titre allemand Bild, Jennifer Gates, la fille du multimilliardaire et fondateur de Microsoft Bill Gates, se serait portée acquéreuse de la jument Oldenburg. Une offre à huit millions d’euros qu’aurait préféré décliner son propriétaire Paul Schockemöhle. “Pour l’heure, la jument n’est pas à vendre, mais il ne faut pas oublier que mon métier est marchand de chevaux”, a-t-il commenté. 

Ce cas de figure n’est pas sans rappeler celui de Clinta, la grise que Paul Schockemöhle avait en effet fini par céder à McLain Ward et les écuries Sagamore, après plusieurs mois de négociations. Révélée par l’Allemand Philipp Rüping, la fille de Clinton s’est d’ailleurs imposée dans une belle épreuve le week-end passé à Aix-la-Chapelle. 
 
En ce qui concerne Catch Me If You Can, le schéma pourrait être similaire. La très probable participation de la fille de Catoki aux Jeux équestres mondiaux devrait encore faire grimper sa valeur. 
Pour rappel, le cheval de saut d’obstacles à l’origine du plus gros transfert d’argent est Palloubet d’Halong, cédé pour onze millions d’euros à Jan Tops, en 2013. Le Selle Français par Baloubet du Rouet avait ensuite été vendu au Qatar, pour une somme qui n’avait pas été confirmée. 
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #100 GRANDPRIX n°100 OCTOBRE

GRANDPRIX #100

(GRANDPRIX n°100 OCTOBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter