Andrew Ramsay s'impose brillamment dans le Grand Prix 2*

Andrew Ramsay s'est imposé sur le fil après un parcours fluide
Crédit : PSV/Morel

Dimanche 22 juillet - 19h42 | à Fontainebleau, Irina Lafitte

Andrew Ramsay s'impose brillamment dans le Grand Prix 2*

Déjà vainqueur du CSI 2* sur 1,35 mètre vendredi, l'Américain Andrew Ramsay confirme sa bonne forme et s'adjuge le point d'orgue de ce weekend du GRANDPRIX CLASSIC Summer Tour.  

Disputé sur le terrain d'honneur du Grand Parquet, le Grand Prix 2* proposé par Animo a mis aux prises soixante-six couples. Après un parcours émaillé de difficultés, parmi lesquelles figurait le dernier vertical rouge, ils étaient douze barragistes à se départager dans la deuxième manche. Michel Hécart a dû s'élancer en premier, une position toujours un peu inconfortable dans un barrage. Malgré tout, Solero MS a réalisé un parcours parfait en 46'47 secondes. Un temps qui servira de référence à ses concurrents jusqu'à la fin de l'épreuve et lui permettra in fine de s'adjuger la deuxième place de l'épreuve. « C'est la première fois que je fais un barrage avec ce cheval donc je n'avais pas beaucoup de repères. A priori, je ne suis pas encore allé assez vite aujourd'hui. C'est un très bon cheval, mais je ne l'ai que depuis six mois, il faut que je m'habitue un peu. »

MICHEL HECART COMME SOURCE D'INSPIRATION

MICHEL HECART COMME SOURCE D'INSPIRATION - Andrew Ramsay s'impose brillamment dans le Grand Prix 2*

Parti en tête, Michel Hécart a joué le tout pour le tout
Crédit : PSV/Morel

Alors que la victoire semblait promise au cavalier français, l'Américain Andrew Ramsay et sa jument grise California 62 ont réalisé un parcours encore plus rapide, en 46'33 secondes. La fille de Cassini I a survolé les difficultés et a doublé sur le fil Michel Hécart. Une performance qui a permis de faire résonner l'hymne américain dans les gradins de la tribune d'honneur. Après son parcours, Andrew Ramsay analyse sa performance : « J'ai regardé le parcours de Michel Hécart, il a vraiment monté comme je m'imaginais le faire, avec fluidité et rapidité. C'est une personne formidable à observer ! J'ai monté de mon mieux, j'adore monter sur des pistes en gazon, c'est pourquoi c'est un vrai plaisir d'être ici à Fontainebleau. »

C'est la cavalière Samantha Cohen qui complète ce podium dominical. En selle sur sa jument KWPN Carmen, elle boucle son parcours sans-faute en 47'72 secondes. Très émue, elle confie : « Le parcours était vraiment un défi et j'ai monté sans me poser de question. Ma jument est extraordinaire, c'est vraiment la jument de ma vie. Depuis un an que je la monte, j'ai vraiment gravi les échelons et c'est avec elle que j'ai fait mes premiers Grand Prix. » Pour sa première participation à un concours à Fontainebleau, la cavalière est tombée sous le charme du Grand Parquet : « Je ne savais pas exactement à quoi m'attendre, mais on m'avait beaucoup parlé des grandes pistes en herbe et ça a complètement répondu à mes attentes. »
A noter que c'est un cavalier français, Thomas Lambert, qui a été le plus rapide des barragistes. Il a bouclé son parcours en seulement 45'73 secondes, mais une faute sur le dernier obstacle du parcours le prive d'un meilleur classement que huitième.

Résultats complets à retrouver ici

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #110 GRANDPRIX n°110 OCTOBRE

GRANDPRIX #110

(GRANDPRIX n°110 OCTOBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter