Bond Lover et Riccardo Pisani survolent la puissance

L'Italien Riccardo Pisani a assuré le spectacle jusqu'au bout.
Crédit : Loïc Baur

Dimanche 22 juillet - 12h16 | à Fontainebleau, Irina Lafitte

Bond Lover et Riccardo Pisani survolent la puissance

La journée de samedi s'est achevée à la carrière des Princes pour la traditionnelle épreuve des six barres. L'épreuve a été le théâtre d'un duel franco-italien.  

Les gradins étaient combles et le public survolté pour accueillir les douze couples en lice. Les cavaliers se sont d'abord élancés sur une hauteur de 1,40 m, qu'on franchi avec succès huit des partants. Le chef de piste a ensuite monté progressivement la dernière barre jusqu'à atteindre 1,80 mètre. A cette hauteur, ils n'étaient plus que deux cavaliers à s'affronter : l'Italien Riccardo Pisani avec Bond Lover contre le Français Alexandre de Rothschild avec Pendjab du Royet. Soutenus par le public, ils ont tous les deux franchi cette ligne d'obstacles sans faute. Le public retenait son souffle pour savoir si les cavaliers retenteraient leur chance sur une dernière barre. Alors que le cavalier italien demandait de monter à 1,90 mètre, son concurrent a décidé de se retirer, afin de préserver son cheval. Et c'est sous les acclamations du public et avec une facilité déconcertante que le couple italien a franchi 1,90 mètre.

COUP D'ESSAI, COUP DE MAÎTRE POUR L'ITALIEN

COUP D'ESSAI, COUP DE MAÎTRE POUR L'ITALIEN - Bond Lover et Riccardo Pisani survolent la puissance

Les deux finalistes de la puissance
Crédit : Loïc Baur

En sortie de piste, le Français explique sa décision : « Mon cheval est très à l'aise sur ce genre d'exercice parce que c'est un bon sauteur de vertical, il est très souple, ce qui lui permet de sauter haut. Ce genre d'exercice peut-être très utile, mais il faut savoir s'arrêter et Pendjab du Royet est âgé de 15 ans. C'est le meilleur cheval qui a gagné aujourd'hui », ajoute-t-il, fair-play, avant de serrer la main du vainqueur. Après son tour d'honneur sous les ovations du public, Riccardo Pisani exultait : « J'avais vraiment envie de faire ce dernier saut pour le public. C'était la première fois que je faisais une épreuve de puissance avec ce cheval de Grand Prix, mais il a sauté vraiment facilement ! »
Le Britannique Kelly Roberts avec Reamonn et le Français Nicolas Bost avec Vallon du Dame se partagent la troisième place, après deux fautes sur la barre à 1,70 mètre.

Résultats complets ici :

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #110 GRANDPRIX n°110 OCTOBRE

GRANDPRIX #110

(GRANDPRIX n°110 OCTOBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter