Caio Carvalho Filho remporte plaisamment le CSI 2*

Le couple brésilien a mis tout le monde d'accord ce samedi
Crédit : PSV/Morel

Dimanche 22 juillet - 08h48 | à Fontainebleau, Irina Lafitte

Caio Carvalho Filho remporte plaisamment le CSI 2*

Ce samedi, le prix Krafft a vu la victoire du Brésil grâce à Caio Carvalho Filho et sa jument Cheindira. Dans une épreuve sélective où l'expérience a primé, deux Britanniques complètent le podium.

Le cavalier brésilien a eu fort à faire pour sortir vainqueur du CSI 2* présenté par Krafft. Ils étaient 78 cavaliers à s'aligner dans l'épreuve qualificative pour le Grand Prix dominical. Dans cette épreuve à une manche, tout l'enjeu pour les cavaliers était de faire un sans faute aussi rapide que possible, afin d'assurer un classement, synonyme de qualification pour dimanche.
A ce jeu, l'expérience a sans doute fait la différence. Seuls dix-sept couples terminent sans faute sur le parcours imaginé par Cédric Longis. Entré parmi les derniers sur la piste, Caio Carvalho Filho savait qu'un sans-faute rapide était primordial pour se classer. Avec une facilité déconcertante, il est parvenu à réaliser le parcours parfait, en seulement 69'23 secondes. Associé à la grise Cheindira depuis près de quatre ans maintenant, il la connaît par cœur. « Ma jument va vite naturellement. Je savais qu'elle était en forme et qu'elle aimait le terrain. J'ai déjà eu quelques bons résultats avec elle cette année dans des épreuves de ce niveau là. »

DEUX BRITANNIQUES EN EMBUSCADE

DEUX BRITANNIQUES EN EMBUSCADE - Caio Carvalho Filho remporte plaisamment le CSI 2*

Jessica Dimmock sait obtenir le meilleur de ses chevaux
Crédit : PSV/Morel

Deuxième de l'épreuve, la Britannique Jessica Dimmock a réalisé un parcours parfait, dans le temps canon de 72'06 secondes. Réputée rapide, elle a joué le tout pour le tout sur sa jument de dix ans Billy Blue Bell. Cette performance l'a longtemps maintenue en tête, jusqu'au passage du cavalier Brésilien. Elle sera sans doute une concurrente redoutable dans le Grand Prix de dimanche.
Son compatriote Graham Babes a complété ce podium très international. Associé à Eccosse, son hongre fils d'Eurocommerce Berlin, il a réalisé un sans faute en 72'86 secondes.
Deux Français se sont classés à la quatrième et cinquième place. En selle sur le huit ans Everest du Pachis, fils de Baloubet du Rouet, Benjamin Le Comte a réalisé un sans faute rapide, en 73'60 secondes. Son compatriote Alexis Borrin s'est classé juste derrière, avec un beau parcours sans faute assuré par Upsilon d'Austral.

Résultats à retrouver ici

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter