Les complétistes Juniors offrent à la France un doublé en or

Anouk Canteloup a vécu l'un des plus beaux jours de sa vie cet après-midi à Fontainebleau.
Crédit : Loïc Baur

Dimanche 15 juillet - 23h35 | À Fontainebleau, Sébastien Roullier

Les complétistes Juniors offrent à la France un doublé en or

L’équipe de France Juniors de concours complet a réussi un flamboyant doublé cet après-midi, où se sont achevés en apothéose les championnats d’Europe Longines présentés par Padd. Après avoir signé un cross parfait, Julie Simonet, Chiara Autin, Zazie Gardeau et Anouk Canteloup ont brillamment conquis l’or par équipes, assorti de l’or individuel pour Anouk et Daniel del Impermeable. Retour sur un très beau test hippique disputé sur le Petit Parquet.

 - Les complétistes Juniors offrent à la France un doublé en or

Crédit : Loïc Baur

Un rien tendue en début de tour, Anouk Canteloup s’est peu à peu libérée en piste, franchissant sans encombre le triple, puis le double du test hippique des championnats d’Europe Longines de concours complet Juniors présentés par Padd. À l’abord de la dernière ligne, on a entendu tout le clan français, regroupé au fond d’un Petit Parquet baigné de soleil, l’encourager en donnant de la voie. Et les deux derniers obstacles n’ont été qu’une formalité pour la cavalière et son excellent Daniel del Impermeable. À l’arrivée de ce tout dernier parcours, cavaliers, entraîneurs, cadres et supporters se sont tombés dans les bras, ivres de bonheur. Ce couple très harmonieux venait non seulement de remporter la compétition individuelle, mais aussi le championnat par équipes, offrant à la France ses deux premières médailles d’or dans ces « Jeux européens Jeunes », réunissant pour la première fois les meilleurs Enfants, Juniors et Jeunes Cavaliers des trois disciplines olympiques. Jamais les Bleuettes n’ont tremblé durant ce concours complet, se montrant très performantes au dressage, souveraines lors du cross, et globalement très sûres à l’hippique.
 
Compte tenu des écarts très faibles entre les meilleurs, aussi bien en individuel que par équipes, rien n’était joué du tout avant ce troisième et dernier test. Les choses sérieuses ont commencé à mi-épreuve. Engagés individuellement, Nina Scherer et Pouchkine d’Arcy ont montré la voie aux Bleuettes avec un sans-faute, qui leur a offert la dix-neuvième place finale. Un peu plus tard, Antoine Deletain de Vienne, courant également pour lui-même, a concédé trois fautes avec Toytown de Barbereau, battu sur les obstacles 3, 4b du milieu du triple et 7a d’entrée du double, prouvant que ce parcours n’avait vraiment rien d’aisé. Dans la foulée, Chiara Autin, la première équipière tricolore, a assuré un premier sans-faute essentiel et marqué par quelques «notes de musique» avec Urban Legend Blues. La Britannique Sasha Hargreaves en a fait tout autant avec le bien nommé Playtime, finalement cinquième, de même que Julie Simonet, auteure d’un magnifique parcours avec Sursumcord’Or, qui lui a valu la quatrième place finale.

La Grande-Bretagne signe une belle remontée

La Grande-Bretagne signe une belle remontée - Les complétistes Juniors offrent à la France un doublé en or

Crédit : Loïc Baur

Lorsque la jeune Zazie Gardeau a renversé l’obstacle 4b avec Udine Jolimon Béarn, la France s’est provisoirement éloignée de l’Allemagne, mais tout restait à faire pour cette nation. Calvin Böckmann n’a alors pas tardé à perdre la barre d’avance de la Mannschaft, fautant sur l’oxer 3 avec l’excellent Altaïr de la Cense. Le tout bon Brandon Schäfer-Gehrau a relancé l’Allemagne grâce à un magnifique sans-faute sur Fräulein Frieda 10. Quelques instants plus tard, Heidi Coy a parachevé le carton plein britannique sur ce test avec Royal Fury. Son sans-faute offrira l’argent à son équipe mais aussi au couple très harmonieux qu’elle forme avec son hongre de huit ans.
 
Il ne restait plus que deux couples à entrer en piste. L’Allemande Alina Dibowski, pourtant impeccable depuis le début de ces championnats, a buté sur le cinquième obstacle du parcours avec Barbados 26. Une faute lourde de conséquence, puisqu’il a été reléguée hors du podium individuel tandis que l’Allemagne a finalement dû se contenter du bronze par équipes, doublée sur la ligne d’arrivée par la Grande-Bretagne, et donc par la France, qui a pu compter sur le fameux sans-faute d’Anouk Canteloup.

Le classement final individuel
Le classement final par équipes

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #100 GRANDPRIX n°100 OCTOBRE

GRANDPRIX #100

(GRANDPRIX n°100 OCTOBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter