CSI 3* Hardelot : 1ère étape du Circuit France International

Jumping de Hardelot. Ph. d'archive DR.

Vendredi 08 avril - 13h09 | ma.thierry

CSI 3* Hardelot : 1ère étape du Circuit France International

Hardelot verra le lancement du CFI, Circuit France International. L’objectif de ce tout nouveau circuit est de permettre à un maximum de cavaliers français de gagner des points pour la ranking list Rolex et de participer à des compétitions internationales de qualité accompagnés de leurs chevaux de sept ans.


 
En effet, chaque étape de ce circuit propose trois épreuves comptant pour la ranking list Rolex et trois épreuves réservées pour les chevaux de sept ans dont un Grand Prix doté de plus de 3500 euros.

 
Le CFI attire d’ores et déjà les meilleurs cavaliers mondiaux, assurés de bénéficier des meilleurs terrains français pour leurs jeunes chevaux, tout en sortant leurs chevaux de tête sur des concours de premier plan international.
Un mois avant le CSIO de France à La Baule, Hardelot prendra des allures de répétition générale avec un plateau exceptionnel. Les trente cavaliers français annoncés auront fort à faire face à quelques?uns des meilleurs cavaliers allemands, britanniques, hollandais, belges ou encore irlandais. Point d’orgue de la rencontre, le Grand Prix est programmé dimanche à 15h30. Il se courra au barème A avec barrage sur un parcours à 1,50 m.

 
Le CSI 3* est jumelé à un CSI jeunes chevaux dont les Grands Prix se courront aussi dimanche, à 9h pour les six ans, 12h pour les sept ans.

 
Les cavaliers du Groupe 1 engagés :

 
[Roger-Yves Bost] - Nikyta d’Elle, Nippon d'Elle, Othello La Passion.
[Patrice Delaveau] ? Nayana, Orient Express, Ornella Mail.
[Simon Delestre] ? Ciana Z, Vancouver D M L.
[Nicolas Delmotte] ? Luccianno*HN, Norton de la Sapaie, Odie de Frevent.
[Julien Epaillard] ? Commissario, No Name De Siva, Number One d'Iso*Un Prince.
[Penelope Leprevost] - Maestro de la Loge, Mylord Carthago*HN, Topinambour .
[Kevin Staut] ? Major de Coquerie, Banda*de Hus, Zeta de Hus.

(source FFE)

À lire également...

Réagissez