Le dressage offre sa première médaille à la France

L'équipe française de dressage Enfant offre sa première médaille à la France, durement gagnée !
Crédit : PSV/Morel

Jeudi 12 juillet - 21h33 | À Fontainebleau, Célia Bellot

Le dressage offre sa première médaille à la France

Cet après-midi se déroulait la finale du championnat d’Europe FEI Longines de dressage Enfant par équipe, présentée par GPA. Alors que l’Allemagne avait gagné l’épreuve Jeunes Cavaliers devant les Pays-Bas, cette fois-ci, les deux pays échangent les places. La France reçoit la médaille de bronze, la première médaille des cavaliers français.

 - Le dressage offre sa première médaille à la France

Lara Van Nek, en selle sur Fariska, fait le meilleur score avec 76,154%, et offre la médaille d'or à l'équipe néerlandaise
Crédit : PSV/Morel

Les cavaliers Enfants se sont retrouvés cette après-midi pour la finale du championnat d’Europe de Dressage par équipe. Après avoir obtenu la médaille d’argent à l’épreuve Jeunes Cavaliers ce matin, les Pays-Bas décrochent cette fois-ci l’or.
Pour leur entraîneur, c’est une belle journée : « Je me sens comme une personne de vingt ans ! Ce matin il y a déjà eu de belles reprises, les premières étaient excellentes. (…) Nous sommes vraiment, vraiment contents ! » Quant à l’Allemagne, qui décroche la médaille d’argent, ils ne sont pour autant pas déçus : « c’était leur première fois ! » confie leur entraîneur, avec fierté. « On a maintenant conscience que nous allons pouvoir revenir l’année prochaine, et pourquoi pas sur les mêmes épreuves. Et puis ensuite, ces Enfants deviendront des Juniors puis des Jeunes Cavaliers, et ils auront un beau parcours. »
Le classement individuel reflète d’ailleurs l’affrontement que se sont livré les deux nations pendant toute la journée. Deux cavalières hollandaises décrochent les deux premières places. Lara Van Nek, en selle sur Fariska, fait le meilleur score avec 76,154% ; sa compatriote, Sanne Buijs, qui montait Happy Feet, fit 75,615%. La cavalière allemande Isabelle Dülffer se place quant à elle troisième avec un score de 75,385%. La France s’offre quant à elle la médaille de bronze, durement gagnée !

Une première médaille pour la France

Une première médaille pour la France - Le dressage offre sa première médaille à la France

Chloé Jawurek, avec son cheval qu'elle ne connaît que depuis quelques mois, offre la médaille de bronze à la France
Crédit : PSV/Morel

Ce fût une journée mouvementée pour Muriel Léonardi, la sélectionneuse des équipes de France Enfant, Juniors et Jeunes Cavaliers. Hier et ce matin déjà, la finale par équipe du championnat d’Europe de dressage Jeunes Cavaliers n’avait pas été de tout repos. Mais cette après-midi, rien ne s’est déroulé comme elle l’avait imaginé. Jusqu’à la dernière minute, l’issue du combat entre les équipes russe et française aura été incertaine. Mais la sélectionneuse a finalement réussi un tour de force : placer la France sur la troisième marche du podium ! Pourtant, rien n’était aquis : « Nous partions avec une équipe de trois cavaliers. Cela ne laisse aucune chance à l’erreur », confie-t-elle. Mais des erreurs, il n’y en a pas eu, ou minimes, cet après-midi, sur le Spring Garden de Fontainebleau.

Première à s’élancer cet après-midi, sur le carré de dressage, Cloé Jawurek, « encore en épreuves Club 3 il y a un an », réalise le meilleur score français, 71,615%, avec Gayento vh Bloemenhof, un cheval qu’elle ne connait que depuis trois mois. « Mon cheval était fantastique ! » s’émerveille encore sa cavalière. Sa première médaille autour du coup, elle rêve d’ailleurs déjà de l’avenir avec lui : « j’aimerais sortir en Junior, et commencer à le monter en bride ! ». Hector Milochevitch a lui, dû en défaire avec la malchance : « Son cheval ne supporte pas les mouches. Il fait donc un très bon début de reprise, mais malheureusement le cheval se met à jouer avec sa tête pour se défaire des insectes, faisant inévitablement descendre les points », explique la sélectionneuse française. Il ressort donc de cette compétition avec une note de 66,615%. Enfin, la dernière cavalière de cette équipe de France, Carla-Marie Dufil, livre une très jolie reprise, et son score de 69,653% permet à la France de passer devant l’équipe russe. Quant à Muriel Leonardi, elle ne s’attendait pas à ce que ses cavaliers fassent un si beau résultat, avec une équipe peu expérimentée : « Carla-Marie Dufil concourait pour la seconde fois, mais pour la première fois avec ce cheval. Pour Hector Milochevitch, ce sont ses premiers championnats, et n’a pas un cheval facile ! Et quant à Chloé Jawurek, elle ne connaissait pas son cheval il y a encore quatre mois et elle n’avait pas fait beaucoup de concours donc sur les championnats d’Europe, faire plus de 71%, c’est un peu inespéré ! » Pourtant, de l’espoir, Muriel n’en manque pas. Elle espère d’ailleurs remonter le moral des Français avec cette première médaille. Quant à la finale individuelle, elle aura lieu dimanche matin.

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #102 GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE

GRANDPRIX #102

(GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter